•  

    "La joie des choses" - 1884

    Armand Point

    Musée des beaux-arts de Nancy

    Alger , 1860 - Naples , 1932 )

    Est un peintre  français  symboliste . 

     

    Armand Point, né à Alger en 1860 et mort à Naples en 1932, est un peintre symboliste français. Il est le créateur d'une communauté d'artistes, la confrérie Hauteclaire,  à Marlotte, dans la forêt de Fontainebleau, qui s'inscrit dans la lignée du mouvement Arts & crafts. Séduit par l'Afrique du Nord, Point commence par peindre des huiles orientalistes et des sujets de genres d'une facture plutôt réaliste. Cependant son inspiration évolue lentement vers une note idéaliste et Joséphin Péladan l'invite au Salon de la Rose-Croix esthétique.

    En mai 1893, il effectue un voyage en Italie avec sa compagne, Hélène Linder, qui marque profondément l'artiste ; il se ressource parmi les primitifs et prône désormais un art sous les auspices de la tradition. Ayant reconstitué un procédé de peinture à l'oeuf, il allie cette technique savante à son inspiration symboliste. S'inspirant toujours des anciens, il constitue une colonnie d'artistes dans la forêt de Fontainebleau où se mêlent peintres, sculpteurs, doreurs, émailleurs et orfèvres qui créent avec des techniques retrouvées, tapisseries, bijoux et objets précieux. Ce cénacle baptisé Haute-Claire intellectuel devient un haut-lieu du symbolisme que visitent Odilon Redon, Oscar Wilde, Stéphane Mallarmé ou Stuart Merril dans une atmosphère studieuse que Paul Fort qualifiera dans ses mémoires de « cour d'amour ». Peu reconnu par les critiques, jugé passéiste et accusé de pastiche, Point éprouve pour le Moyen Âge et la Renaissance la même admiration qu'Edward Burne-Jones et les Préraphaélites ; pour lui, le moyen de lutter pour l'Idéal passe par le renouveau des valeurs ancestrales.  (Source Wikipédia).

     

     

    Qu'y a-t'-il de plus beau, au matin de la vie,

    Que de voir, merveilles en pureté ? D'infinis

    Paysages d'une nature en beauté ! Musique !

    Qui font vibrer l'âme, de notes si mystiques...

     

    Résonance au Tout !

     

     

    L'Homme est fait pour la grandeur,

    La grâce, la noblesse qui se manifeste au cœur ;

    Chaque fleur,  étoile, chaque battement d'aile,

    Est l'expression divine, de printemps éternels...

     

    L'Homme vit sans foi ! Inhumainement très loin,

    Des horizons verdoyants et leurs champs de foins,

    Où la nature témoigne d'une réalité, félicité,

    D'un monde, perçu dans son silence immaculé...

     

    Ne serais-je que transparente, sans conscience,

    Si je ne savais, ne point m'émouvoir de l'existence ?

    Dans le chant d'oiseaux, brin d'herbe ; la détresse

    D'un être, fragilité d'une vie ! Son allégresse  !

     

    Devrais-je croire que l'Homme est désespérant ?

    Quand sonne glas, guerres et crimes sanglants ?

     Dans le même temps, il sort de sa nuit si noire,

    Accomplit prouesses de courage et d'espoirs...

     

    J'aime sentir le vent souffler et s'apaiser ;

    M'enivrer de ses caresses et de ses baisers !

    Respirer la vie dans toute sa plénitude,

    Et ressentir sa souffrance dans sa solitude...

     

    Au cœur des vallées profondes, une fleur tombe...

    Des larmes éclosent ; chagrin, joie ! Mon monde,

    Est un livre ouvert, tenu, au creux de mes mains ;

    Fragments si vivants et morts,  en son sacristain...

     

    Là, au milieu de ce Tout, cet univers de christ'al,

    La joie m'étreint ! Dans un bouquet ornemental, 

    Au calice du ciel, en son sein si maternel,

    J'embrasse de mon regard, sagesse éternelle...

     

    "Je n'y vois que la joie des choses...

    Son horizon suprême,

    Ma main caresse la  vie,

    Dans toute son apothéose,

    Et sur mon âme, 

    Ma joie se teinte d'humilité..."

     

    CorpsRimes

    La joie des choses...00054472

     

     

     UNE ROSE BLEU

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique