•  

     

    Albert Lynch 

    (1860-1950)

    (Gleisweiller, Allemagne, 26 septembre 1860 -

    Principauté de Monacao, 25 mars 1950)

    Est un peintre dont la famille est originaire du Pérou.

     

    "Le souvenir est le parfum de l'âme"

    "Nos souvenirs sont les roses de décembre"

    (Georges Sand)

     

     

    Venez mon ami ! Il faut que je vous raconte,

    Cette histoire qui est mienne, dont je n'ai point honte !

    Laissez-moi, tendrement vous narrez, raviver,

    Une flamme d'antan, d'un amour non-oublié...

     

    La jeunesse vous emporte sur bien des rivages...

    Elle vous laisse parfois, le coeur en de doux naufrages ;

    J'ai tant aimé ! Comme je n'aimerais jamais plus...

    D'une passion ! Totalement prise au dépourvu...

     

    Sur les berges de la Loire, tout près d'un canal,

    J'ai surpris dans son uniforme de caporal,

    Un beau jeune homme, au regard limpide, bleu-vert...

     Je m'en souviens encore, comme si c'était hier !

       

    Dans sa main, fragrances sauvages, bouquet de fleurs ;

    Une offrande champêtre, pour l'élue de son coeur ?

    Mais, il y avait dans ses yeux, tant de tristesse !

    Dont je désirais en aveux, qu'il me confesse...

     

      Son chagrin, sur mon coeur, ne fit que m'émouvoir,

    L'Amour est si sensible aux maux, désespoirs...

    Mes lèvres murmurèrent, mots tendres qui consolent,

    Sous un ciel estival, sa brise qui cajole...

     

    Subtiles caresses, sur ma chevelure rousse,

    Mes jambes se mirent à défaillir, sous la mousse...

    Ô ! Quel camaïeu bleu-vert en son doux regard !

    Je crois bien que ce jour-là, je fus en retard...

     

    Lentement, un sourire est né sur nos lèvres...

    En nos corps si proches et si brûlants de fièvre !

    Des frissons ! Aux murmures d'un : "Vous êtes jolie..."

    Là, je crois bien que je n'ai eu, qu'une seule envie...

     

    D'un baiser passionné ! Ô quel coup de foudre !

    Vous y croyez vous ? Bien plus tard, remis ma poudre

    Sur mes joues ! Mes lèvres aux couleurs vermeilles,

    N'ont pu trouver à ce jour, repos en sommeil...

     

    Cette histoire à duré le temps d'un bel été, 

    Sous la passion fiévreuse, de deux corps enlacés...

    J'ai reçu à l'aube, d'une candide jeunesse,

    L'éternelle promesse d'amour, aux vents des ivresses...

     

    Ce fût son charme, en caresses d'élixirs...

    Et à ce jour, mon parfum de roses, en souvenirs...

     

    "Ma plus belle histoire d'amour..."

     

    CorpsRimes

    Ma plus belle histoire...00054472

     

     

     

    623c6b6c0410ecf66145838d623ebb43.jpg 

    On la souhaitait noire... Elle tend à l'être lorsque la luminosité décroît. Création Delbard, le rosier buisson à grandes fleurs 'Hommage à Barbara' a rejoint le parterre planté de roses 'Graham Thomas' jaunes et de cosmos 'chocolat'. Un ensemble à couleur variable selon le moment de la journée. La nouvelle venue est d'un beau rouge intense, aux reflets de velours noir, dont le revers des pétales dévoile quelques discrètes paillettes. Un coup de coeur.

     http://secretgarden.blogs.lalibre.be/archive/2008/07/01/hommage-a-barbara.html

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique