• Les petits prés au printemps

     

     

     

    The Small Meadows in Spring

    about 1880-1, Alfred Sisley

    "Les petits prés au printemps"

    (30 octobre 1839 à Paris - 29 janvier 1899 à Moret-sur-Loing)

    est un peintre britannique du mouvement Impressionniste.

      

      

    En 1880, des difficultés financières font quitter Alfred Sisley, dans la banlieue de Paris, pour la région de Seine-et-Marne, au sud-est de la ville. Il a vécu dans ce domaine pour le reste de sa vie. Le déménagement a marqué un tournant dans la carrière de l'artiste, et il a peint le paysage fluvial avec une nouvelle vitalité et la fraîcheur de vision. Ce tableau représente «le Chemin des Petits Prés", le sentier boisé qui longe la rive gauche de la Seine, reliant les villages de Veneux et By. Il a maintenant été remplacé par un sentier pavé. Le village visible sur la rive opposée est "Champagne". La jeune fille, qui a été identifiée comme la fille de l'artiste, Jeanne, apparaît comme une incarnation du printemps.

      

    Jeanne marchait, silencieuse sur les chemins,

    Dans la fraîcheur et la lumière d'un doux matin ;

    A la rencontre d'un printemps, saison nouvelle,

    Qui colore les prés, fait voler les hirondelles...

      

    La magie et la beauté des prés verdoyants,

    Où le vent souffle sur les feuillages ondoyants ;

    Les papillons volètent dans une danse légère,

    Caressent, butinent la flore d'instants éphémères...

      

    La grâce illumine sa jolie robe d'azur,

    Qui se confond avec le bleu limpide et  pur

    D'un ciel, embaumé de parfums si odorants,

    Que l'Amour déverse aux sillons des coeurs tremblants...

      

    Le canal scintille d'une parure d'orfèvrerie,

    La mélodie des oiseaux est une symphonie !

    Qui honore la terre de sa plus belle poésie,

    Chasse au loin tristesse, vers un été qui fleurit...

      

    Jeanne s'achemine dans l'aube pleine de lumière ;

    L'innocence d'un âge au vent des primevères !

    Où le temps et l'air se respire au fil des heures,

    Auréolées de douceurs que peint le bonheur...

      

    Dans ce paysage, le printemps se fait gracieux,

    Il charme le regard, d'un soleil dans les yeux...

    Là, où une jeune fille dans une saison neuve,

    Enlace la vie et l'amour dont elle s'abreuve...

      

    "Les petits prés au printemps" font mûrir,

    Les coeurs d'affection en valses de sourires !

    Sur les ondes chatoyantes d'une belle jeunesse,

    Qui s'enivre de souvenirs, au temps de la vieillesse...

      

    CorpsRimes  

    Les petits prés au printemps00054472

      

     

    « InnocenceLe collier de perles »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    32
    Samedi 29 Juin 2013 à 11:15

    Bonjour chère Corinne ! J'aime énomément Sisley, merci de nous en parler. Quant au poème, je retrouve la graêce de ton écriture. Doux samedi et grosses bises.

    31
    flipperine Profil de flipperine
    Mardi 25 Juin 2013 à 22:46

    que cela fait plaisir de te retrouver avec tes jolis mots

    30
    Mardi 25 Juin 2013 à 17:43

    Un petit passage dans ton merveilleux blog....

    J'ai toujours mon blog de blog50 en vacances, mon fils se marie le premier samedi de juillet et  la famille est déjà  arrivée

    J'espère que le beau temps sera de la partie

    A bientôt Corinne

    Bisous

    TIMILO

    29
    ozy Profil de ozy
    Mardi 25 Juin 2013 à 12:29

    coucou ma Corinne


    comme j'aimerais marcher dans les prés comme Jeanne.. ici du bitume pas de pré... j'espère que tu vas bien et que tu es bien dans ta vie


    je te souhaite uneGIFS BONNE SEMAINE, BELLE SEMAINEje t'embrasse tres fort


    joelle

    28
    Mardi 25 Juin 2013 à 01:21

    Bonsoir Corinne

    J'espère que tu vasbien et que tu as pu fêter ton premier jour d'été comme il se doit, sans trop souffrir des contraintes de la vie et profiter au mieux d'un rayon de soleil qui se fait rare dans nos régions respectives.

    Je pense beaucoup à toi et fait voeu de te retrouver très vite parmis nous.

    Bisous et douce nuit

    Le Noctamplume

    27
    Vendredi 21 Juin 2013 à 20:52

    Ma chère Corinne,

    Je voulais me régaler à nouveau de ces "petits prés" et déposer sur ton carnet secret des pensées aux couleurs des roses et le parfum de l'amitié, en cette nuit de solstice d'été que nous fêtons, à l'orée des mondes anciens...

    Beaucoup de tendresse mon amie et la joie de t'envoyer de gros bisous!

    Une rose pour toi...

    Cendrine

    26
    Vendredi 21 Juin 2013 à 15:46

    bonjour Corinne

    un musical coucou "jazz" , te souhaitant un bon w end à venir. bises et A+ du troubadour Emmanuel

    25
    Vendredi 21 Juin 2013 à 15:32

    je viens fouler l'herbe verdoyante de ton pré inondé des roses de l'été....çà sent les vacances... qui sont bientôt là pour toi je l'espére... mais je pense toujours à ma chère scrhoumpette... que j'embrasse affectueusement...à toi
    claude

    24
    ozy Profil de ozy
    Vendredi 21 Juin 2013 à 13:49

    coucou Corinne


    nous sommes en été, du moins sur le calendrier, je passe d'embrasser tres fort et te souhaiter une Photo : BONNE FETE DE LA MUSIQUE A TOUS ET TOUTESbonne fête de la musique, amuse toi bien


    joelle

    23
    Mercredi 19 Juin 2013 à 12:05

    bonjour Corinne

    un sympathique et nouvel article  à découvrir ,parici, en ton blog.

    . un poètique et musical coucou du troubadour Emmanuel , A=

    22
    ozy Profil de ozy
    Mercredi 19 Juin 2013 à 09:25

    coucou Corinne... j'espère que tu vas bien et que tu n'as souffert ni de la pluie ni de la chaleur


    nous on en est au sirocco (hé oui encore) accompagné d'orages pas forts çà ne rafraichit rien on dû mettre la clim que j'ai en horreur je ne la mets meme pas dans la voiture mais mon mari supporte mal la grosse chaleur... hier il y avait 38  chez nous....


    je te souhaite une bonne journée et plein de bonnes choses ma Corinne


    je t'embrasse roses rougestres fort


    joelle

    21
    Mardi 18 Juin 2013 à 16:50

    Bonjour Chère Corinne,

    "Jeanne" est un prénom que j'aime tout particulièrement et ton poème lui fait honneur... Comment ne pas se laisser transporter dans les allées de ce jardin fleuri en imaginant le tableau que tu dépeins ici en ta douce poésie... La cinquième strophe est une pure merveille de légèreté qui symbolise très bien l'insouciance de la jeunesse...

    Merci pour ce très bel écrit. Te lire est toujours un plaisir.

    Prends bien soin de toi et de ta famille et profite des beaux jours enfin arrivés en ta région.

    Douce fin de journée et amitié.

    Gros bisous,

    Cathy.

    20
    Mardi 18 Juin 2013 à 11:40

    Bonjour Corinne...

    Quand le temps manque mais que le plaisir demeure...

    Venir folâter dans les belles prairies de ta poésie...

    En apprécier le charme et la saveur...

    Que le printemps soit douceur sur ton univers,

    Chaleureuses pensées, Michèle

     

    19
    Mardi 18 Juin 2013 à 00:14

    Ma chère Corinne,

    Le charme de ces petits prés est comme un âge d'or où la vie s'écoule dans sa beauté merveilleuse, parée de simplicité et de joie d'exister. Jeanne est une muse, déesse femme enfant qui "ouvre la voie", à petits pas sautillants, dans la flamme de sa jeunesse. Ton poème m'enchante, il est un cadeau de ton coeur et de ta sensibilité, lumière impressionniste qui se fond dans les feuillages, au fil du chemin, chemin de volupté de vivre, lumière ardente et quintessence du Printemps. Tes mots, mon amie, sont des gourmandises que je savoure, les yeux dans les nuages et la végétation, emportée par l'enthousiasme de Jeanne...

    MERCI INFINIMENT pour le poème magnifique que tu as déposé sur mon blog, j'en suis ravie et je te remercie avec de gros bisous et des roses venant du coeur. Nous nous serions bien vues, en effet, au temps de Juliette Récamier et ce tableau nous émerveille à juste titre... Femmes de grâce, de beauté sensuelle et d'intelligence enflammée, femmes de lettres, muses, égéries, déesses aux parfums envoûtants... Je suis très touchée, je te remercie encore!

    J'ai bien reçu ton mail mon amie, j'y suis très sensible... Je t'embrasse très affectueusement en te souhaitant une très belle nuit, gros gros bisous ainsi qu'à ta famille...

    Cendrine

    18
    Mardi 18 Juin 2013 à 00:05

    Bonsoir Corinne

    Que du bonheur chez toi, le printemps est là avec son parfum d'innocence et les couleurs viennent ensoleiller mon coeur

    En espérant que tu vas bien, je t'embrasse et te souhaite une douce nuit

    Le Noctamplume

    17
    ozy Profil de ozy
    Lundi 17 Juin 2013 à 21:08

    aujourdh'ui les petits prés de printemps sont devenus petits prés d'été ou prés détruits (çà c'est l'actualité) mais ton poème est toujours aussi beau ma Corinne


    je t'embrasse et te souhaite une gif bonne semainedans l'organisation de ta nouvelle vie


    joelle (ozy

    16
    Lundi 17 Juin 2013 à 20:23
    ÔvÔ  LILI  ÔvÔ

    Coucou Corinne, je viens de m'inscrire de nouveau à ta news, je n'avais plus de nouvelles de Toi et cela m'inquiètait !   Me priver de tes poèmes, impossible pour moi et merci de les accompagner de beaux tableaux et de romantiques mélodies

    Bonne semaine et une corbeille de bisous doux comme des pétales de roses

    15
    Lundi 17 Juin 2013 à 16:04

    un petit coucou dans ton pré tout fleuri.....bonne semaine.....bisoussssssssss
    claude

    14
    Dimanche 16 Juin 2013 à 19:47

    Jeanne s'achemine dans l'aube pleine de lumière, c'est la magie du printemps et de la jeunesse, tout est possible ...

    13
    Dimanche 16 Juin 2013 à 16:18

    Bon dimandhe ! Bises

    12
    Dimanche 16 Juin 2013 à 10:15

    magnifique écrit sur cette merveilleuse saison de la renaissance et du renouveau et toutes les merveilles de Dame Nature, ses couleurs, ses senteurs, toute sa magnificence est ici relatée. Et les premiers émois d'une jeune fille, ses premières amours, c'est joliment exprimé. Superbe vidéo, merci chère Corinne pour ces vers somptueux. Gros bisous.Monique

    11
    ozy Profil de ozy
    Vendredi 14 Juin 2013 à 12:22

    je relis ton poème Corinne et regarde la vidéo ils se complètent parfaitement


    Sisley et sa lumière .. peintre anglais pas mal connu


    j'espère que tu vas bien, je te souhaite une belle journée et je t'embrasse


    joelle

    10
    Vendredi 14 Juin 2013 à 09:36

    Merveilleux Sysley( j'adore sa peinture) et beau poème. Tout est fraîcheur.

    9
    Vendredi 14 Juin 2013 à 07:02

    Toujours ce plaisir de te relire

    Bon et doux weekend Corinne

    Bisous

    timilo

    8
    Vendredi 14 Juin 2013 à 00:04

    Quel bonheur de lire ces rimes printanières, beauté, élégance, fraîcheur, jolie vidéo et peinture, quel plaisir, merci pour tant de talent. Bisous et bonne soirée.Monique

    7
    Jeudi 13 Juin 2013 à 11:23

    Cette lecture est tellement agréable qu'en fermant les yeux on pourrait s'y croire, quelle délicieuse promenade printanière où règne un parfum de bonheur...Bises et bonne journée

    6
    Jeudi 13 Juin 2013 à 07:33

    Je passe souvent le matin , et aujourd'hui surprise heureuse ......

    Jeanne est un peu comme moi , elle aime marcher dans la nature , dans ces fleurs qui ne demandent qu'à être regardées ...

    Si je savais peindre c'est par petites touches que je les aborderais 

    Joliment écrit ce poème , j'aime la vidéo

    Douce journée CORINNE

    Bisous

    timilo

    5
    Jeudi 13 Juin 2013 à 00:53

    Bonsoir Corinne 

    Je venais faire un tour voir si tout allait bien et te laisser un petit mot et quelle ne fut pas ma surprise de voir un nouvel article alors que je n’ai pas reçu de Newsletter ?

    J’apprécie d’autant plus ces diaporamas bercés par une tendre mélodie, où on voit nettement une métamorphose du choix des couleurs, des impressions de pigments et des reliefs sur les toiles de l’artiste dans l’évolution prise avec le temps.

    Mélangé au bonheur de te retrouver je me love dans les sillons de tes lignes printanières où l’innocence se fait reine au dessein de l’apparence juvénile transcendée en ondes de faune et de flore d’une naissante saison à l’image de la verte jeunesse et des eaux purificatrices aux méandres de connaissances, faisant diriger l’esprit petit à petit vers les choix, s’imposant à la maturité de la vie.

    J’espère que tout va bien Corinne, mais ce merveilleux poème me rassure

    Je t’embrasse et te souhaite une douce nuit

    Le Noctamplume

    4
    r
    Mercredi 12 Juin 2013 à 22:26

    Corinne, quel joli poème printanier, plein de fraicheur, de verdure, de couleurs,de chants d'oiseaux, bref un résumé du bonheur, un tableau impressionniste à lui tout seul.

    Merci de nous avoir régalés.

    En toute amitié.Renaud.

    3
    Mercredi 12 Juin 2013 à 20:46

    Corinne, quel bonheur de te lire..j'espère que tu ne partiras plus aussi longtemps..


    j'aimerais être Jeanne, au milieu des fleurs sauvages des prés et dans le soleil, un poème plein de fraicheur Corinne comme tu sais les faire


    j'aime beaucoup les impressionnistes donc Sisley.. jolie cette toile avec sa fille Jeanne..


    je suis vraiment heureuse de te retrouver, je suis en pause pour qq jours encore mais je reviendrai te faire coucou


    je t'embrasse tres fort, prends soin de toi et bonne soirée


    joelleImage du Blog leylana2.centerblog.net

    2
    Mercredi 12 Juin 2013 à 20:12

    Bbonsoir, Cronin, quel plaisir de te voir là ! Je reviens te lire très vite...Bises

    1
    Mercredi 12 Juin 2013 à 18:39

    les petits prés au printemps me raméne ton sourire
    ton onde de jeunesse valse dans mes yeux heureux à te  lire
    nos souvenirs communs dans ma jeune vieillesse
    m'enivrent de ton retour me voilà dans l'allégresse
    celle de retrouver ta plume merveilleuse
    elle chante le printemps d'une maniére merveilleuse
    je respire de ton soleil la lumière
    celle qui arrive avec toi sur ma terre
    le ciel brille à nouveau de mille feux
    ses rayons rallume mon coeur heureux
    merci pour cette délicieuse musique qui charme  ta douce poésie
    bien à toi cronin(corinne) je t'embrasse affectueusement en symphonie
    claude


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :