•  

    Artiste Sonia Verdu 

     

    A lire avec la musique svp

     

     

    Je ferme les yeux, pour un temps de pause.

     

    J’oublie une partie de mon être intime,

     

    Et sous mes douces paupières closes,

     

    Je voyage vers des contrées ultimes,

     

    Où mon âme veille dans le silence,

     

     Vient s’immoler au cœur d’un brasier,

     

    Celui de l’Amour où voluptés et sens,

     

    Naissent en soupirs de toute éternité…

     

    Plus rien ne compte, seule, la connaissance,

     

    Élève, cette âme, tel un phalène,

     

    Qui vole vers la lumière incandescente,

     

    Là où le cœur bat, en acouphènes...

     

    Un plongeon vers des rives, descentes,

     

    Pour mieux remontée à la surface,

     

    De toutes mes ombres et de mes glaces !

     

    Et sous les vagues de mon océan,

     

    Ma poésie devient, vents déferlants !

     

    Les senteurs enivrantes et divines,

     

    Exaltent mes vers que je vous exprime.

     

    Je pars aux confins d’une solitude,

     

     Pour trouver l’état de béatitude,

     

    Où mes rêves sont mes réalités,

     

    Royaume de mes fantasmes en flambés…

     

    Mes désirs se dénudent de leur pudeur,

     

    Ils ont l’étrangeté de mes ardeurs ;

     

    Le ciel se couvre de mes légendes,

     

    Dont mes lèvres s’abreuvent, friandes...

     

    J’affronte tempêtes et bourrasques,

     

    Pour enlever cette peau, ce masque,

     

    Apparaître, simplement, dévêtue,

     

    Etre Arc en Ciel aux célestes nues !

     

     Emotions aux pics de mes falaises,

     

    Je ne suis plus corps d’argile, de glaise,

     

    Je suis l’ivresse d’un poète,

     

    Bercée, de flots à tue-tête,

     

    Révélée par mon silence,

     

    Et dans ma fragile danse,

     

    Je joue les notes de l’Amour...

     

    Et dans l’aube qui se pare d’atours,

     

    Je deviens une rose de velours ;

     

    Comme de belles gouttes de rosée,

     

    Je renais en ce monde, exhumée...

     

     

    CorpsRimes

    Pause d’un poète00054472-2

     

    MERCI POUR VOTRE AMITIE ET FIDELITE

    Résultat de recherche d'images pour "rose sur la plage"

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique