• Une rose sous mes écrits

     

    Relaxing Music une belle musique douce de Piano (Lyes Gam)

     La liseuse "Fragonard" 

      

    Je viens d'ouvrir mon livre mon ami, 

    Il narre mes joies, mes peines de toute une vie, 

    Si je devais annoter un titre :


    "Une rose sur mes écrits". Sur ce pupitre,
    Où de ma main douce et fragile,
    J'ai composé de mon encre indélébile,
    Tous les récits de mon passé, présent et futur.
    Afin que votre amour pour moi perdure.
    Vous qui connaissez si bien mes pensées,
    Je tenais à vous le dédier.
    "Une rose sur mes écrits",
    Le cri d'un coeur qui vous chérit.
    Je n'ose vous le dire, de peur de vous voir sourire !
    Ces mots secrets, griffonnés par le plaisir
    De lire vos lettres, par le désir de vous rencontrer.
    Ce jour viendra vous me le faites espérer...
    En attendant, je lis ce livre qui vous aimez.
    Il est mon préféré : Jane Eyre, de Charlotte Brontë.
    Peut-être parce que l'héroïne me ressemble un peu,
    Austère ? Non ! parce qu'elle à un coeur si généreux !
    Vous ressemblez à Rochester mon tendre ami...
    Sous votre nature froide, se cache un coeur meurtrit.
    En attendant votre visite, j'écris dans mon salon.
    Ce qui sera pour vous mon âme à l'abandon...
    Une rose qui vous est destinée, avec toute ma passion !
    "Une Rose sur mes écrits", deux coeurs à l'unisson.
    Un livre pour sceller notre amour intemporel,
    Ecrit à l'encre de mes mots éternels...

     

    CorpsRimes

     

    Une rose sous mes écrits00054472

     

     

     

     

     

    « Calmes rivagesChemin de lumière »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    16
    sumadrad
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:24

    mais je suis conquis par la lecture de ma plus belle rose.....celle que je remercie de toutes ses visites amies.....un grand bonheur pour mon âme et mon coeur, un grand réconfort aussi....;alors si tu lis et aime charlotte bronté "jane eyre" ce n'est pas pour te faire plaisir mais je l'ai lû tant de fois que même aprés cela je la découvre toujours......merci de ce partage......tu es la plus belle de mes roses......merci encore... je t'embrasse.....;toute mon amitié
    sumadrad
    je reprendrai doucement mais pas tous les jours.....merci.......bises

    15
    Mercredi 15 Juin 2011 à 18:39
    flipperine

    la rose la reine des fleurs

    14
    Lundi 13 Juin 2011 à 22:29
    cacao

    Beau tableau, superbe poésie, tout me plaît. Merci ! Amicalement.

    13
    Samedi 11 Juin 2011 à 22:14
    Lucie

    Bonsoir, Corinne, tu as vraiment cette spiritualité que j’aime, tu me donnes l’impression d’être demi-incarné tellement tu t’envoles haut dans tes écrits, est-ce la vie que nous menons qui nous incite à nous tourner vers notre être intérieur ? Et, pourtant, il faut vivre notre vie terrestre au mieux dans ce monde où nous n’avons pas forcément notre place ! C’est ce que je ressens…  Bises amicales du soir

    Lucye

    12
    Samedi 11 Juin 2011 à 19:35
    Nettoue la franc-com

    Je ne pense pas à toi sans associer la rose. Elle te va bien !

    Bonne soirée et bise Cronin la rose

    11
    Samedi 11 Juin 2011 à 18:45

    Romantique !............................................................

     

    bon week-end

     

    bisous

    10
    Samedi 11 Juin 2011 à 15:28
    Roselyne

    Une fois de plus, je me laisse émerveiller par tes mots qui chantent si bien l'amour et les roses bien sûr. Jane Eyre est aussi un de mes livres préférés. Je l'ai lu plusieurs fois et chaque fois avec le même plaisir et l'impression de connaître davantage cette mystérieuse jane. Merci de ce beau partage. Je t'embrasse.

    9
    Samedi 11 Juin 2011 à 14:54
    écéa

    Bonjour Corinne,

    J'ai déjà admirer ce tableau et je ne m'en lasse pas, on sent ce visage plongé dans cette lecture assidue, c'est vrai qu'elle à l'air austère, mais c'est seulement qu'elle est si totalement imprégnée par cette histoire qu'elle n'est plus dans le temps mais dans le livre, il ne font plus qu'un, comme les sentiments qu'elle ressent et qu'elle n'ose dévoiler certainement de peur de paraître empressée...

    Tu analyses toujours avec délicatesse, finesse, tes mots, tes poèmes deviennent un délice pour nous...

    Bon week-end...Amitiés...écéa.

    8
    Samedi 11 Juin 2011 à 14:15
    Cilou

    Ecrire! TU évoques un journal intime et pourquoi pas! Quoi de mieux que les mots car ils demeurent et traduisent notre juste pensée! Dans mon livre, je parle d'héroïnes qui ne sont pas moi mais, ne se cacherait-il pas un peu de moi dans tout cela? dans la façon de décrire mes personnages fictifs? Je n'ai jamais eu de journal intime et pourtant, quel témoignage, quelle richesse que de pouvoir susurer à l'oreille de quelques pages les secondes vécues du corps, de l'âme et du coeur....Bisou mon amie, Cécle

    7
    Samedi 11 Juin 2011 à 12:42
    Carlos

    Bonjour Corinne,
    Austère la belle Jane ? A l’extérieur peut-être, mais de braises à l’intérieur. Je ne me lasse pas de lire vos poèmes romantiques ; vous êtes la Corinne la plus romantique que je connaisse. Très bon weekend, chère amie de l’est, et merci de votre fidélité sur mes pages. Amicalement, Carlos.

    6
    Vendredi 10 Juin 2011 à 21:08

    Bonsoir Corinne,

    Je reste émerveillée devant une aussi tendre et belle romance. Ce langage d'amour romantique où ta muse inspirée par ton livre préféré et cette sublime photo insufflle au lecteur une douce mélodie qui ressemble à une fleur du bonheur, une rose éternelle. On peut sentir le parfum d'un coeur généreux d'une héroïne formidable qui me rappelle une femme que ne nommerai Corinne. Merci infiniment de nous offrir ces beaux moments de lecture. J'aime cette musique qui apaise tant l'esprit qui se glisse harmonieusement au creux de tes mots. Je te souhaite un agréable week-end et une délicieuse soirée. Sache que tu es ma rose préférée. Gros bisous. Corinne. Je t'envoie une photo qui te fera plaisir. 

     

    Jane EyreI

    5
    Vendredi 10 Juin 2011 à 19:36
    Mamoune

    bonsoir corinne je viens de me plonger dans ton livre, j'en ressort toute émue et joyeuse , car tu es heureuse, continue à cultiver ton jardin d'amour où les roses y dont magnifiques ..

    j'y dépose la mienne , sans épine de peur que tu te blesses un doigt et que tu ne puisses plus nous faire rêver!!!

    merci pour ton gentil commentaire à prorpos de thibault, quel malicieux !!!!un grand bonheur .

    gros bisous, passe un excellent weekend...

     

    Mamoune

    4
    Vendredi 10 Juin 2011 à 17:28

    Bonjour ma Romantique

    et là c'est vraiment le coeur de tes écrits où ton imagination romanesque brode le fil d'une liseuse que porterait la douce Jane pour fuir son amour impossible avec ce sombre Rochester, cette histoire heureusement se terminera bien, mais combien de souffrance pour cette fragile Jane.

    Tes mots éternels j'espère qu'ils auront touché l'âme d'un homme soleil .

    quoique à tavers tes rimes je pense que ton coeur a du connaître la souffrance et la solitude ce qui te permet cette écriture amoureuse.

     

    Bisous et douce soirée  parfumée

     

     

    que de livres à chaque poème tu m'évoques  

    3
    Vendredi 10 Juin 2011 à 16:14
    Reinette

    un régal que ce joli texte

    bisous

    2
    Vendredi 10 Juin 2011 à 11:44

    Corinne-et-les-roses, c'est un ensemble indissociable ! Je t'imagine, dans la sérénité et le calme de ton salon, nous concocter un poème romantique dont tu as le secret....Pour notre grand plaisir.

    J'espace un peu la parution de mes articles pendant l'été, les beaux jours nous retiennent davantage dehors dans la nature...

    Belle journée et excellent week end à toi !

    1
    Vendredi 10 Juin 2011 à 08:30
    Libre  necessite

    Si proche de la Corinne que j'ai découvert. Bises Dan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :