• Parfum de désirs

     

    "L'amour, c'est l'absolu, c'est l'infini ; la vie, c'est le relatif et le limité. De là tous les secrets et profonds déchirements de l'homme quand l'amour s'introduit dans la vie. Elle n'est pas assez grande pour le contenir".

    (Victor Hugo "Extrait de Moi, l'amour, la femme") 

     

     Élisabeth-Louise Vigée Le Brun, née Louise-Élisabeth Vigée

    le 16 avril 1755 à Paris,[1] où elle est morte le 30 mars 1842,

    était une peintre française

     

    Il a suffit d’une heure, d’un tendre bonheur,
    Pour que l’espace d’un instant, mon cœur,
    Se réveille au doux parfum du désir…
    Sur mes roses déposées en souvenir…

     
    Il a suffit d’une nuit, à l’abri,
    Pour que vive ce corps endolori,
    Se réveille et réclame, caresses,
    Sous des mains enveloppées de tendresse… 

    Vogue… vogue… cet amour qui vous prend,
    Au fil d’une eau limpide, une source
    De joie infinie, qui s’écoule doucement,
    Je me sens à l’aube, pleine de ressources !


    L’amour n’a point d’âge il se vit le jour,
    Il se perpétue la nuit et pour toujours !
    Il illumine les ténèbres, efface la peine,
    Il offre pour moi sa parure de reine…

     

    Tel ce doux parfum, il fend le vent,
    Pénètre les cœurs, doux égarement
     D’un instant… mais douce délectation !
    Quand les lèvres s’unissent de passion ! 

     
    Il a suffit d’une conversation,
    Pour que mon âme chante à l’unisson,
    Ce refrain… qui donne l’espoir d’une saison,
    Sur deux cœurs en réconciliation…


    Bercez moi mes rêves ! Apportez
    Les promesses de la brise ! Déposez
    Sur les lèvres de l’aimé ce baiser !
    Apaisez de désirs un cœur blessé… 


    Telle la messagère de l’amour,
    Je me présente à vous en ce jour,
    Humble devant vous…celui dont mon cœur,
    Mon âme, mon corps réclame ses faveurs ! 


    Chante… toi qui te croyais perdu !
    Car vois-tu, il n’y a point de vaincu…
    Au son de mon cœur qui cogne,
    Le bonheur se crie… fort, sans vergogne !

     

     

    Parfum de désirs sur ma vie,
    Telle une fontaine qui ne se tarie,
    Je puise à l’essence de mes désirs,
    Cet amour qui m’abreuve, doux… élixir !

     
    Volez dans ce ciel toujours plus haut !
    Volez… vers le soleil, mes fidèles oiseaux !
    Tels des messagers du vent, sifflez  

    Cet air qui transperce les rivages !
    Pour deux cœurs qui ont atteint les rivages…

     
    De l’Amour…
     
    CorpsRimes 

    Parfum de désirs00054472


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « La surpriseUne rose sous mes écrits »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    28
    Samedi 9 Avril 2016 à 14:52

    coucou Corinne,

    J'étais certaine que c'était toi car tu as gardé cette façon d'écrire l'amour que j'ai connu quand nous écrivions sur NP!!!

    Contente de voir que ta passion pour l'écriture est restée la même et après la fermeture de ton blog, je t'ai cherché pendant quelques temps alors je suis ravie de t'avoir retrouvée.

    Grosses bises Corinne et à très bien bientôt j'espère

    Patricia qui suite à un problème d'ordi n'a plus ton poème sur le papillon.

     

    27
    Lundi 13 Juin 2011 à 22:37
    cacao

    Magnifique poème d'amour ! Et le thème musical de "Docteur Jivago" nous renvoie à une autre histoire d'amour non moins émouvante, et qui finit tristement celle-là ... Amitiés.

    26
    Mercredi 8 Juin 2011 à 22:20
    cronin

    Bonjour flipperine

    Merci mon amie... un beau registre, l'Amour est inépuisable, une source divine, qui ne se tarie... Merci de ton commentaire, de ta présence flipperine, amicalement, ma rose, belle et douce fin de soirée. Corinne (Cronin)

    25
    Mercredi 8 Juin 2011 à 18:16
    flipperine

    tu es inépuisable sur ce sujet de l'amour

    bises

    24
    Mercredi 8 Juin 2011 à 16:54
    cronin

    Bonjour Corinne,

    Merci pour cette superbe orchidée, mon amie, ainsi que de ton commentaire, il est vrai que l'Amour est un bien doux rivage... je te remercie d'être venue me lire Corinne, je te souhaite une très belle fin de journée ! Gros bisous, à bientôt. Ton amie Corinne, ma rose,

     

    23
    Mercredi 8 Juin 2011 à 00:16

    Bonsoir Corinne,

    Je l'ai tant écouté cette chanson de John William qui me fait toujours frissonner. Pour moi il restera un merveilleux chanteur. Les yeux de Lara revoient toujours ce train partir vers le chagrin. Ton écrit est superbe Corinne et je n'ai jamais oublié ce film intitulé "Le docteur Jivago de David Lean. Je dois t'avouer qu'il m'arrive aujourd'hui de fredonner cet air. Moi qui suis cinéphile, cette musique restera gravée dans ma mémoire pour toujours. Femme romantique tu t'abreuves à la source intarissable de l'amour celle qui assouvit notre soif en nous enveloppant de tendresse infinie. Deux coeurs en parfaite harmonie atteignent les rivages pour s'aimer chaque seconde. Bravo Corinne pour cette belle création où le bonheur se crie. Bisous et douce journée en ce mercredi. Eh oui il est minuit passé, et donc une journée vient de s'achever. Bisous ensoleillés de Bretagne. Je t'offre ma fleur prérérée, cette orchidée blanche. Corinne.

    22
    Mardi 7 Juin 2011 à 22:13
    cronin

    Bonsoir Reinette,

    Très heureuse de ta venue Reinette ! Oui... un doux parfum envrirant, celui d'aimer toujours... Gros bisous, belle et douce fin de soirée. Corinne (Cronin) ma rose !

    21
    Mardi 7 Juin 2011 à 22:09
    cronin

    Bonsoir Nettoue,

    Je te remercie de ton petit coucou Nettoue ! Ici, sur Nancy, grosse chaleur... il fait très lourd, et le peu qu'il pleut ne suffit pas malheureusement à rafraîchir nos jardins... je te remercie de ta venue qui me fait très plaisir, et te souhaite une agréable soirée... bisous ! Corinne (Cronin) Ma rose...

    20
    Mardi 7 Juin 2011 à 22:03
    cronin

    Bonsoir Lucie,

    Merci pour cette magnifique photographie Lucie ! Contempler la mer, l'horizon... une belle détente après une journée de travail ! (rires !) ton commentaire me touche beaucoup, je suis heureuse, si des affinités se nouent entre poète(sses), l'amitié, c'est cela, savoir cueillir de belles fleurs sur nos rivages...je te souhaite une belle fin de soirée, à bientôt Lucie, Bises amicales. Ma rose, Corinne (Cronin)

     

    19
    Mardi 7 Juin 2011 à 22:00
    cronin

    Bonsoir Le Nirvana (Josette)

    Merci de ton commentaire, et de cette très belle illustration, je suis d'accord avec toi... le désir s'entretient, comme un jardin de roses ! Il est un doux parfum... qu'il faut toujours renouveler... gros bisous à toi Josette, merci de ta présence, ma rose Josette ! Belle et douce soirée, Corinne (Cronin)

    18
    Mardi 7 Juin 2011 à 20:12
    Reinette

    parfum ennivrant

    bonsoir

    17
    Mardi 7 Juin 2011 à 18:46

    Merci

     

    Romantique, je sais j'abuse mais j'adore les parfums (rires)

     

    douce soirée et bisous

    16
    Mardi 7 Juin 2011 à 18:38
    Nettoue la franc-com

    Juste un cousou Cronin la rose, l'orage menace je me depêche. je frai mieux demain

    Bisous

    15
    Mardi 7 Juin 2011 à 16:00
    Lucie

    Non seulement tes poésies sont belles, mais tes commentaires sont également très beaux ! J’admire l’élégance que tu as dans tes mots, et ta compréhension au niveau de mes écrits ! Merci Corrine d’avancer sur un sentier similaire au mien, le partage entre poétesse est important, car nous sommes sur le même fil ! Bises Amicales Corinne, à bientôt

    Lucye

     

    14
    Mardi 7 Juin 2011 à 13:51

    Le désir commence dans la tête, dans la pensée....dans le sentiment....Sinon comment comprendre qu'on peut désirer quelqu'un à en avoir mal, puis ne plus ressentir que du dégoût des années plus tard ? Ca arrive trop souvent, si je me réfère aux confessions que j'entends dans mon travail...

    Le désir se nourrit, se cultive....et s'attise !!

    Bien amicalement à toi et belle journée !

    13
    Mardi 7 Juin 2011 à 12:26
    cronin

    Bonjour Capucine,

    Merci pour ta présence, et ce commentaire très chaleureux ! Ma poèsie traverse les couloirs du temps... tout comme moi....() ! Apporter rêves et bouffée d'oxygène, voilà un très beau cadeau amical ! Merci Capucine, je te souhaite une très belle journée, ici, sur Nancy, 25°C... il fait lourd, et très chaud, mais point d'orage à l'horizon... quelques gouttes de pluie, qui n'apporte pas la fraîcheur souhaitée !Bisous, Corinne (Cronin) ma rose...

    12
    Mardi 7 Juin 2011 à 02:52
    Capucine

    Bonsoir Corinne,

    Quel bel hymne à l'amour et... Superbement illustré!

    Je m'arrête chez toi et je ressens comme... Une bouffée de poésie d'un autre temps. J'adore!

    Bisous & douce nuit.

    Capucine

    11
    Lundi 6 Juin 2011 à 21:41
    cronin

    Bonsoir Mamoune,

    Très heureuse de ta venue, et aussi si j'ai pu t'inspirer... () Je crois que je suis une fée... gourmande ! Il va falloir que je lise ton poème... attention... j'y veillerai ! (rires)  Merci d'aimer ma poésie Mamoune, oui, je permets... Chère Amie... (si tu permets ) Belle et douce soirée Mamoune, bisous, ma rose ! Corinne (Cronin)

    10
    Lundi 6 Juin 2011 à 21:35
    cronin

    Bonsoir Carlos,

    Je vous remercie de votre venue, sous mon poème... quelque fois, on n'en demande trop, ou, on idéalise trop celui ou celle que l'on attend, l'amour, surprends très souvent, cela dépend, de la conception que l'on se fait, de l'image de l'autre... pourtant avec la tendresse, la séduction et .... beaucoup de patience, et un peu de poudre perlinpinpin ?, il devrait se présenter... j'aime la fraîcheur, la simplicité, et je vous remercie d'être venue me lire...d'avoir aimé ma plume poétique... je vous souhaite une belle et douce soirée, à la recherche de bien des mystères... en toute amitié Carlos, recevez ma rose. Amitiés, Corinne (Cronin)

    9
    Lundi 6 Juin 2011 à 21:15
    cronin

    Bonsoir Nettoue,

    Je te remercie de ta visite, fort agréable sous mon écrit Nettoue ! Désir, tendresse, et deux coeurs... toujours... l'amour Nettoue, sous ma plume ! Merci à toi, mon amie Nettoue, (gros poutou...) Belle et douce soirée, Corinne (Cronin... la rose... avec les épines....)

    8
    Lundi 6 Juin 2011 à 19:48
    Mamoune

    bonsoir Corrine, en te lisant tu m'a inspiré la mise en place d'un poème que j'ai écrit lors de ma visite au jardin des plantes d'Angers.

    Je n'arrivais pas à le terminer, et voilà que par magie la Fée Corinne m'a envoyé d'un coup de baguette magique , l'inspiration finale!!

    j'avais commencé quelques vers sur cet article là, eh bien c'est extra!

    ton poème est encore une fois superbe, tout  est parfaitement adapté ..

    bravo chère Amie (si tu permets )et merci...

    je t'embrasse bien amicalement

    Mamoune

    7
    Lundi 6 Juin 2011 à 17:49
    Carlos

    Bonsoir Corinne,
    Il suffit parfois de presque rien, juste un peu de magie, et l’amour vient (mais souvent, malgré des trésors de tendresse, de séduction et de patience, il ne se montre pas, mystère !)
    Un poème plein de fraicheur pour commencer cette semaine. Très belle soirée, charmante Messagère de l’amour. Amitiés, Carlos.

    6
    Lundi 6 Juin 2011 à 17:20

    sur ce Thème du Docteur Jivage

    vont s'envoler très haut et très loin au gré du temps qui passe les appels passionnés d'une belle en mal d'amour et les parfums du désir vont se répandre sur un corps alangui au lever du jour et le refrain de l'amour vogue sur chaque rime de ce délicieux poème où la charmante arbore une tenue de l'empire

    bisous ma romantique

    qu'il fait bon venir se parfumer chez toi

     

    bonne semaine et bonne soirée

     

     

    5
    Lundi 6 Juin 2011 à 16:24
    Nettoue

    C'est bien lorsque les coeur battent au même rythme,aver  du désir et de la tendresse mêlés

    Bon après-midi mon amie la Rose et bises

     

    4
    Lundi 6 Juin 2011 à 12:36
    cronin

    Bonjour timilo,

    Je te remercie pour ton commentaire doux poète, ainsi que de ta présence sous mon poème... je ne sais si je suis la seule plume... qui sache si bien décrire l'amour, et le transcrire, mais venant de toi, j'accepte ton compliment... oui, je suis très nostalgique, j'aime beaucoup ta phrase : "ces sentiments là étaient bien entretenus comme un jardin de roses au printemps... Merci d'aimer ma poésie, elle vient juste d'un coeur, et d'une âme... merci pour ton petit message, je te souhaite beaucoup de courage pour les travaux... la peinture je connais  (rires !) à bientôt timilo, belle et douce journée. Prends soin de toi. Ma rose en toute amitié. Corinne (Cronin)

    Rose du jardin après l'averse

    3
    Lundi 6 Juin 2011 à 12:27
    cronin

    Bonjour le chaton,

    Merci de ta venue, sous mon poème... et d'aimer cet ode à l'Amour... toujours, sous ma plume Amitiés, belle et douce journée. Corinne (Cronin)

    2
    Lundi 6 Juin 2011 à 07:32
    timilo

    L'amour , ce fluide qui transforme nos désirs en une chose magnifique que seule ta plume sait si bien transcrire

    Je vis comme toi dans la nostalgie du temps passé où il semble ces sentiments-là étaient bien entretenues comme un jardin de roses au printemps

    J'aime beaucoup ta poésie , elle va me manquer pendant quejques jours , je pars aider mon fils à aménager son nouvel appartement , il a besoin de moi pour refaire les peintures

    A bientôt ,Corinne

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    1
    Lundi 6 Juin 2011 à 07:25

    Quelle ode à l'amour. Bonne journée. Amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :