• On n’oublie jamais rien

     

       

    Image du Blog artpartagesjosolari.centerblog.net

     

    A l’heure où la nuit tombe, laisse place aux souvenirs,
    Des mots glissent, légers, au plus profonds de nos soupirs,
    On n’oublie jamais rien d’une rencontre, d’une destinée,
    Ancrée dans  notre mémoire, à jamais pour l’éternité…


    Un homme une femme à la recherche de leur identité,
    A la conquête d’un rêve tellement espéré !
    Ne jamais rien regretter de sa vie, mais continuer,
    D’avancer, encore et toujours vers ce verbe aimer.

      
    On n’oublie jamais rien à l’heure où nos yeux se ferment,
    Sans bruit, où ce monde qui demeure en nous hiberne,
    Dans les abîmes profondes de toutes nos détresses !
    Mais oh combien… l’extase d’aimer est une promesse !


    A la recherche de l’autre, sur des chemins
    Que l’on croyait éviter, la roue du  destin !
    Croire que tout devient possible, même l’impossible !
    Quand l’amour vous sourit et vous donne envie de vivre…


    On n’oublie jamais rien de ce qui fut, de ce qui meurt,
    Même dans toutes les fibres de notre corps, notre cœur,
    Mais on revit sur un nouvel amour, espérance
    Divine semée au gré de toutes nos errances….

     
    Arrêter les pleurs d’une vie longtemps tourmentée,
    Pour en faire jaillir une fontaine de liberté !
    Non, il n’y a jamais de vainqueur lorsqu’une nuit,
    Tombe, éternelle, pour des jours qui s’enfuient…

     


    Oublier les dérives d’un cœur, apaiser nos douleurs,
    Boire à la coupe, un nectar d’amour et de bonheur
    Qui arrive à l’heure où on ne l’attendait point,
    Mais qui nous déroute à ne savoir pourquoi… 

      


    On n’oublie jamais rien de ce passé, qui nous hante,
    Mais des lèvres sourient à la joie à nouveau présente,
    Lorsqu’un regard, un mot, une simple présence,
    Souffle son doux baume qui se nomme la chance… 

     


    Si on pouvait seulement se dire : si j’avais su !

    Peut-être que l’on ne se serait pas connu…
    Toi, moi, sur le parvis de nos écrits, notre plume,
    On n’oublie jamais rien,  de toutes nos amertumes ! 


    Fermer ces feuillets longtemps jaunis par le temps,
    Que l’horloge de la vie reprenne tout doucement,
    Son murmure dans l’espace de ces instants 
    Que tu daignes m’accorder, uniques, mais si présents !

     
    « On n’oublie jamais rien,  seulement de pouvoir pleurer,
    Sur nos silences à jamais regrettés… » 

     


    CorpsRimes

    On n’oublie jamais rien00054472

     

    « La connaissance de soiToi et Moi »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    6
    Mardi 5 Octobre 2010 à 07:44

    Bonjour Corinne,

    On n’oublie jamais rien, c’est vrai Corinne car la mémoire se souvient toujours. On espère souvent que le temps emportera nos chagrins mais tant que notre cœur battra, toujours il te dira : rappelle-toi. L’important est de continuer d’avancer en se relevant chaque fois après la douleur où on peut voir cette lueur d’espoir rayonner dans nos yeux après une déception. La vie nous enrichit de bonheur et d’émotions positives même lorsque notre cœur saigne. C’est en se souvenant que l’on devient serein pour se remplir d’amour pour autrui. Merci Corinne de nous offrir cet écrit sublime riche en émotions. Je t’offre un bouquet de roses d’amitié.

    Très belle journée à toi, que la joie et le bonheur t’accompagnent.

    Bises. Corinne
    5
    Lundi 4 Octobre 2010 à 20:48
    A-Fi-Da

    Bonsoir Corinne,

    Merci pour cette douceur poétique. J'ai adoré ce texte.

    Mille roses parfumées pour toi de notre ville des roses

    Amicalement

    Fialyne

     

     

    4
    Lundi 4 Octobre 2010 à 20:08
    Roselyne

    Come ils sont beaux ces mots-là...Non, on oublie jamais rien, on fait avec. Le meilleur comme le pire s'inscrit en nous. A nous de nous en enrichir, de malgré sortir vainqueur de nos épreuves. Celà demande un grand travail personnel, mais ça vaut le coup. le bonheur est à ce prix. Douce soirée. Bisous.

    3
    Lundi 4 Octobre 2010 à 18:22
    Loona

    Bonsoir Corinne,

    On n'oublie rien mais il ne faut pas vivre avec son passé pour pouvoir avancer et en effet croire toujours en ce mot qui guide nos vies "l'amour".

    On n'oublie pas, on tourne une page sur une histoire passée mais le livre de l'amour ne se referme jamais. Nous avons tant à donner à qui nous aimera et nous respectera.

    Merci pour tes mots, qui font écho dans mon coeur...

    Bonne soirée, bisous ☼☼☼

    2
    Lundi 4 Octobre 2010 à 17:06

    "on n'oublie jamais rien .....seulement de pouvoir pleurer !! c'est la plus belle des vérités , on ne peut jamais fermer les feuillets de la vie même si elle a cessé de nous voir reunis , cet oublie n'arrive jamais car il est l'amour de la vie , l'amour de notre vie , celui qui guide vers l'immensité du paradis auquel on rêve toute la vie

    amitiés

    1
    Dimanche 3 Octobre 2010 à 22:40
    flipperine

    un amour bien vécu ne peut s'oublier, l'amour est plus fort que tout

    bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :