• Vous ais-je dis ?

     

     

    Rychard Clayderman-Matrimonio De Amor

     

     

    Gustave Doyen (1837-?) Jeune beauté au voile rouge 

     

     

     

        Vous ais-je dis... 

     

     

    Que vos mots, font frémir ma peau,

      

    Lorsque mon cœur, bat en tempo,

      

    Au son du vôtre à l’unisson…

      

    Vos baisers en délectation !

     

      

    Que mes sens, sont en éveils !

     

    Lorsque vos mains, caressent

     

    Ce corps endormis, se réveille,

      

    Au doux plaisirs des ivresses !

     

      

    Que le feu ardent des désirs,

     

    M’enflamme, à me faire défaillir !

     

    Brûlante de fièvre, aux ardeurs,

     

    Qui ne se lassent à toute heure…

      

     

    Que chaque cognement du cœur,

     

    Dissipe toutes mes langueurs…

      

    Jette en naufrage, mes torpeurs,

     

    Aux rivages de vos douceurs…

     

      

    Que je ne suis qu’une fleur, rose,

     

    Lorsque, vos yeux brillant se posent,

     

    Sur le sillage des Monts d’Or,

     

    Où naissent les beaux boutons d’or…

     

      

    Que j’aspire à être reine,

      

    Votre unique souveraine,

     

    Dans cette demeure qu’est votre cœur,

     

    Ce doux refuge, ce tendre bonheur…

     

      

    Vous ais-je dis que votre voix,

     

    Est vibrations ! Forts émois ! 

     

    Qui montent en doux délices,

      

    Dans des douleurs exquises ?

      

     

    Que je ne suis, qu’une femme,

     

    Qui voit en vous, sa douce flamme,

     

    Vous ais-je dis, dans le silence,

     

    De ce cœur, je vous aime en résonance ?

      

     

    Vous ais-je dis…tout ceci ?

     

    Au plus profond de ma nuit…

     

     

     

    CorpsRimes

     

    Vous ais-je dis ?00054472

     

     

     

    « Papillons du printempsLes roses de l'enfance »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    Vendredi 30 Mars 2012 à 19:18
    Carlos

    Bonsoir Corinne,

    Du romantisme et de la sensualité mélangés ; tu nous gâtes chère Corinne, si j’ai bien compris la métaphore des boutons d’or sur les monts d’or. Je te souhaite une très belle soirée romantique, amitiés, Carlos. 

    23
    Mardi 27 Mars 2012 à 16:16
    nettoue

    Tu ne lui avais pas dis mais maintenant il le sais !

    Merci ma rose d'amitié

    Bises

    22
    Mardi 27 Mars 2012 à 15:03
    k pou de Chine

    Ce petit poème était pour toi Corinne ! Le tien est tout simplement divin... trés gros bisous, j'adore tes poèmes d'amour !

    21
    Mardi 27 Mars 2012 à 15:02
    k pou de Chine

    Vous ai-je dit que bien souvent

    je vous imagine en rêves

    Et que c'est le front brûlant

    Que le matin le coeur en fièvre

    Je viens cueillir les souvenirs

    De vos yeux perlant dans mes miens

    Je vous aime tant mon tendre ami

    Mais je vous sais hélas si loin

    Votre vie est bien bâtie

    La mienne c'est sûr l'est aussi

    Mais sachez que mes sentiments

    Demeurent enfouis éternellement

    20
    Mardi 27 Mars 2012 à 12:17
    Cathy

    Je passe te déposer un petit mot durant mon absence, Corinne... Je te remercie encore pour tes commentaires toujours aussi "élaborés" et profonds. Je répondrai à chacun à mon retour, ou lorsqu'un moment de répit me le permettra. Pour l'heure, je privilégie les blogs de mes liens amis avant de penser au mien. Cette visite m'aura permis de relire une seconde fois ton très beau poème.

    Toute mon amitié et bisous,

    Cathy.

    19
    Mardi 27 Mars 2012 à 12:04

    Il m'a fallu faire de nombreuses tentatives pour enfin accéder à ton blog

    C'est donc avec plaisir que je relis ce beau poème

    Merci, CORINNE pour tes savoureux commentaires , j'aimerais être aussi éloquent 

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    18
    Mardi 27 Mars 2012 à 09:41
    Roselyne

    Comme j'aime ce poème si délicieusement écrit. j'aime ce " vous " qui nous ramène à une autre époque où pudeur et sensualité se mêlaient avec délice. Je te souhaite une douce journée. je t'embrasse.

    17
    Lundi 26 Mars 2012 à 22:52
    violete

     bonsoir ma douce corine

     toc!! toc!! il est tard mais je passe te dire bonsoir et lire ton beau poeme mon dieu que c'est beau et dans tes mots, brillent toute ta gentillesse et ta sincérité...et c'est pour ça que je t'apprécie beaucoup...merci !! tendresse pour toi belle nuit  monette

    16
    Lundi 26 Mars 2012 à 18:11
    Le Noctamplume

    Tout en finesse, Corinne pour évoquer comme une poétesse d'un autre temps les voluptés charnelles qui t'envahissent aux partages de doux mots, de douces caresses et de doux regards qui font enflammer ton coeur, à l'orée de la déraison.

    Quel beau message d'amour pour cet homme qui si il te lis, doit se sentir heureux.

    Bonne soiréee, Corinne

    Bisous

    Amitié

    Le Noctamplume

    15
    Lundi 26 Mars 2012 à 15:11

    Bonjour Corinne,

    Souvent on pense, mais on ne dit pas...

    Pourtant il est bien et nécessaire de savoir exprimer ces sentiments, d'oser sans peur, sans gêne parler d'amour, de tendresse...

    Et tu le fais si merveilleusement bien...

    Une douceur pour tous les sens...

    Belle semaine...Bisous...écéa.

    14
    Lundi 26 Mars 2012 à 12:41

    Oui, Corinne, tu nous as dit maintes fois tout ça, en filigrane et... moi, je t'ai entendue!

    Bisous bisous...

    13
    Dimanche 25 Mars 2012 à 23:43
    capucine

    Bonsoir Corine,

     

    Je souris en pensant à cet homme qui reçoit ce poème... Quel "chanceux" comme on dit ici !!!

    Tes mots superbes donnent un caractère très particulier à ce poème... Quelle femme ne voudrait-elle pas pouvoir prononcer ces mots à l'homme qu'elle aime... C'est une autre histoire !!! 

    Belle & douce nuit à toi.

    Bisous.

    Capucine

    12
    Dimanche 25 Mars 2012 à 19:35

    tes nuits sont enflammées  où la faim de l'amour se fait délice pour faire frémir les vallons d'or où ruissèlent les rêves érotiques que t'apporte le souffle du printemps

    belle semaine romantique

    11
    Dimanche 25 Mars 2012 à 17:50
    flipperine

    bon dimanche avec  le soleil

    10
    Dimanche 25 Mars 2012 à 15:32
    cacao

    Bonjour Corinne ! J'adore ce que cette femme n'est pas sûre d'avoir dit, ou a envie de dire et de penser tout le temps... Beau "je vous aime en résonnance". Merci pour ce poème d'amour (heureux) et de plénitude. Bon dimanche après-midi. Je t'embrasse. 

    9
    Dimanche 25 Mars 2012 à 11:50
    Rose

    Bonjour Corinne,

    C'est le feu qui brûle au coeur de ton poème!!! Femme au désir ardent (RIRE)

    Merci pour ce vertige amoureux Corinne.

    Je te souhaite un excellent WE gorgé de soleil. Comme bien des gens, aujourd'hui, chez nous c'est "grillades"... au barbecue pas en poésie

    Grosses bises et mon amitié

    Rose

    8
    Dimanche 25 Mars 2012 à 10:57
    Cathy

    Et comment te dire, Chère Corinne, combien tes mots sont doux, élégants, et tout en finesse pour cette déclaration d'amour ? Si ce n'est qu'en te félicitant pour ce très beau poème, exprimé avec volupté et sensualité... Ta poésie revêt un style XVIIIème siècle que j'apprécie tout particulièrement. Car à cette époque le respect était de mise, la femme se voulait "réservée", tant dans le comportement que dans les propos tenus. Tu as su donner à cette déclaration d'amour un charme qui ne peut que toucher les amateurs de la belle poésie. Merci infiniment pour ce magnifique poème, si agréablement illustré aussi.

    Que ton dimanche soit doux et agréable.

    Toute mon amitié,

    Bisous,

    Cathy.

    7
    Dimanche 25 Mars 2012 à 10:26
    Christie Jane

    Oh Rose vous ai-je dit que vous êtes la reine des beaux mots ?

    Gros bisous Cronin (Corinne)

    6
    Dimanche 25 Mars 2012 à 10:00

    mais tu es la souveraine...tu es cette reine ...qui fait vibrer les coeurs....du sang de bonheur...en lisant tes mots...des accords les plus beaux...comme toujours l'harmonie est parfaite...avec une musique qui met l'âme en fête...pas besoin de nous dire..;rien qu'à te lire...le coeur chavire de délires....merci de chaque jour avec ta poésie enchanteresse...de mettre le coeur plein d'ivresse..;ne dit plus rien , écrit...ta divine poésie....merci...bonne journée bleue...je t'embrasse affectueusement
    claude

    5
    Dimanche 25 Mars 2012 à 09:25
    *** lili ***

    Vous ai-je dis chère Corinne que vous écrivez admirablement ?

     une belle déclaration d'Amour comme j'aime !!!  et l'accompagnement musicial, un régal.

    bon dimanche plein de soleil et de ciel bleu - doux bisous comme des pétales de roses

    J'ai reçu le recueil de Larbi hier matin, j'ai lu plus d'une vingtaine de poèmes ...

    4
    Dimanche 25 Mars 2012 à 09:07
    Tahar YETTOU

    Bonjour,Corinne,

    Beau poème,plein de tendresse et de sensualité.

    Merci pour le partage,beau dimanche et à bientôt !

    3
    Dimanche 25 Mars 2012 à 08:58
    mamiecatou

    mais comme cette poétesse ferait envie à DON JUAN OU CASANOVA !!

    TU DOIS RENDRE LES HOMMES AMOUREUX LORQU'IL TE LISE

    bizz la rose du web ( tu me rends lyrique ,ça s'attrappe la beauté interieure ,tant mieux)

    2
    Dimanche 25 Mars 2012 à 06:52
    timilo

    Quand la poésie devient le support d'une douce et tendre déclaration , elle la pimente par ses rimes.

    Mais tout ceci pourrait n'être qu'un rêve , mais en le relisant, c'est si bien écrit que sous chaque mot  ne peut que se dissimuler une confidence du coeur

    Quelle douce saveur ta plume

    Ce changement d'heure m'a bien mis en retard sur mon planning , je pars à la pêche

     

    Bon et doux Dimanche  CORINNE

    Bisous

    timilo

     

    1
    Dimanche 25 Mars 2012 à 00:55
    Cendrine

    Au creux de la nuit, chère Corinne, je savoure ton poème délicieux, voluptueux, irrésistible...

    La sensualité faite femme, douce et flamboyante, nous conduit vers des rivages délectables et le lecteur devient le confident de tes extases! C'est magnifique!

    Je te remercie Corinne et je te souhaite un excellent week-end. Gros bisous!

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :