• Sonate pour une Madone

     

    JUAN MEDINA 

     Né à Mexico, 1950 

    Lieux de résidence: Mexique, France, Etats-Unis. 

     Son travail révèle un exposant élevé de l'hyperréalisme et l'art gothique.

     

     

    J'ai composé, aux chœurs de ma cathédrale, 

    Ce chant lyrique qui honore, grâce baptismale ; 

    Sur mon âme nacrée, ai puisé l'eau de vie, 

    En sa source mystérieuse, d'Amour infini...

      

    Sous la musique de mes vers, mes notes s'élancent 

    Vers sa lumière, dans cet intime pur du silence, 

    Où je me dépouille de cette enveloppe charnelle, 

    Et chavire, sous l'essence, d'une Rose Universelle...

      

    Je ne suis que Femme, crucifiée sur l'autel, 

    De l'oubli en son linceul, rives éternelles, 

    Sacrifiée pour l'Humanité, offrande d'Amour, 

    A ce monde qui ne sait plus Aimer, en retour...

     

    Resplendissante étoile du matin qui brille, 

    Dont le parfum, en ses gouttes de rosées, instillent 

    Sur mon cœur, en ma chair, élixir à mes douleurs ; 

    Pansent ainsi mes plaies, en des larmes de bonheur...

      

    Aux seuils de tous mes désespoirs, j'ai recueilli 

    A la perle de ses yeux, cette offrande de vie, 

    Comme on cueille un magnifique bouquet de roses, 

    Sous l'ivresse de ses extases qui éclosent...

     

    C'est dans toute mon humilité, sous le voile, 

    De ma pudeur confiée, qu'ainsi je me dévoile, 

    Libre, en battements d'ailes, sur mes vers en bleus, 

    Vers son royaume au Christ-al, des cimes de ses cieux...

     

    Mon âme ainsi s'abandonne...

    Mes mains jointes en prières,

    Sous la sonate d'une Madone...

    Pour s'unir à sa lumière

    Dans toute la pudeur de son silence...

       

    CorpsRimes 

    Sonate pour une Madone00054472


     

    « l'AmoureuseRomantic blue »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    19
    Lundi 14 Juillet 2014 à 03:58

    Cette rose que j'ai photographiée sous la pluie d'été m'a fait penser à toi, gros bisous mon amie. Cendrine

    18
    Lundi 14 Juillet 2014 à 01:43

     

    Ma chère Corinne,

     

    Tes mots sont notes d'amour et lumière qui ruisselle sur les plaies béantes d'un monde qui ne cesse de se dévorer mais où brille l'espérance, incarnée dans la poésie, l'amitié, les valeurs de confiance et de partage. Ainsi, dans cette lutte qui oppose tant et tant d'êtres et d'aspects de notre nature profonde il y a la rose madone en ses velours, ses beautés de toute éternité, parée des espoirs et des souffles aux portes de la cathédrale céleste, temple où se mirent avec respect mille et une croyances et philosophies.

     

    Merci pour cet instant radieux et cette promenade à travers les peintures de Juan Medina, son inspiration est d'or et de plume et la tienne aussi.

     

    J'espère que tu vas bien, je n'oublie pas de te répondre, je pense à toi, gros bisous très affectueux. Cendrine

     

    17
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 12:10

    Un petit passage pour apprécier ton site et son contenu une petite merveille. J'en profite pour te souhaiter un doux et bel été (j'espère plus ensoleillé, car jusqu'à présent nous n'avons pas été gâtés chez nous). Je te fais de gros bisous et te souhaite un bon dimanche. Bien amicalement. Monique

     

    7_3.gif

    16
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 07:02

    Je passais  faire un petit coucou et prendre des nouvelles

    Et je lis ce merveilleux poème sur l'amour ...

    Bravo pour tes magnifiques rimes , j'adore.....

    J'espère que tout va pour le mieux

    A bientôt Corinne

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    15
    Samedi 12 Juillet 2014 à 11:07

    bonjour Corinne

    un musical et poètique coucou du troubadour Emmanuel

    14
    Mardi 8 Juillet 2014 à 19:47

    Quel bonheur de te retrouver, et de lire à nouveau tes superbes textes, toujours pleins d'amour ... Chant d'amour, chant de douceur ...A partager avec tous ... Si seulement l'amour pouvait remplacer la haine, le monde se porterait mieux! mais c'est pure utopie ..Mais faisons comme si..... Merci encore! bisous

    13
    Mardi 8 Juillet 2014 à 19:34

    Corinne,

    Quelle belle corrélation et quel beau jeu de miroir entre votre poésie célébrant la Femme, l'Amour, la Vie, la Rédemption et la peinture de Juan MEDINA pleine de sensualité et de mystère dans son réalisme.

    Vous faîtes un très beau couple d'artistes....pour notre régal.

    Je me permets de vous transférer une magnifique vidéo passant en revue ses plus belles créations:

    http://www.youtube.com/watch?v=bp1fDJCmIas

    En toute amitié

    Renaud

    12
    Mardi 8 Juillet 2014 à 10:59

    Bonjour Corinne,

    Cette lecture m'a procurée un réel instant de bonheur et écouter cette vidéo me transporte vers un chant  subtil qui ouvre la prière à l'instant de silence. Je découvre ce talentueux peintre qui dessine des sujets religieux avec la beauté suprême et le respect qu'il nous offrent. La pureté  et la lumière de tes mots me recueillent Corinne. De cette mélodie surgit le murmure de l'amour en ton coeur livré. C'est à cette source d'amour que nous sauvons nos souffrances. Ce chant de douceur fait battre mon coeur en m'offrant toute la tendresse espérée. Cette clarté est irrécusable et toute cette poésie des mots en miroir portés  comme un voile parfumé de roses sur un paysage teinté de douleur et de joie est un vraiment un rayon de soleil qui vient éclairer l'âme. Je t'embrasse bien fort ma rose adorée. Bonne journée. Corinne.

    11
    Lundi 7 Juillet 2014 à 17:44

    J'aime beaucoup cette musique...Et les vers de ce poème sont magnifiques...

    Quel plaisir de venir ici et se laisser bercer par ce doux parfum...Bises Corinne

    10
    Samedi 5 Juillet 2014 à 21:23

    bonsoir ma Corinne


    des mots superbes que tu as employés, l'amour ne se mesure pas, une merveilleuse vidéo comme d'habitude j'ai lu ce poème plusieurs fois c'est une véritable merveille


    j'espère que tu vas bien je t'embrasse tres fort ma Corinne, bonne soirée à bientôt


    joelleRose le bonheur de sentir une rose


     

    9
    Samedi 5 Juillet 2014 à 20:08

    Une sonate magnifique pour cette Madone au visage si doux, quel moment délicieux passé à te lire, un écrit remarquable, merci infiniment pour ce beau partage, tu écris divinement ma douce Corinne. Je t'envoie d'affectueuses pensées et toute mon amitié. Gros gros bisous

    8
    Samedi 5 Juillet 2014 à 15:51

    J'aime sans mesure ma grande famille est mes fleurs. Merci douce amie , c'est beau. J'espére que tu vas bien. Pour moi c'est moyen , avec le temps humide j'ai beaucoup de douleurs. Je vais au jardin me faire un bouquet . Mes Glaïeuls commencent a fleurir.  Mon amie je te souhaite un doux week end

     Je t'embrasse trés fort 

    7
    Samedi 5 Juillet 2014 à 15:30

    bonjour Corinne

    joli texte . te proposant sur jazz de découvrir la chanteuse zara mcfarlane

    te souhaitant un bon w end , A+ d' Emmanuel

    6
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 19:37

    Magnifique !

    Une ode à l’amour de Marie, qui peut tout.

    Très bon weekend Corinne,

    Amitiés de Picardie.

     

    Carlos.

    5
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 16:05

    Bonjour,Corinne,

    Un poème qui lacère les coeurs tellement il regorge d'Amour !

    "Offrande d'amour","amour infini","enveloppe charnelle",que de beaux mots ! ...

    Merci pour ce partage.On a notre dose d'Amour ! (rires)...

    Toute mon amitié et un grand Salam !

    Tahar

    4
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 10:43

    Bonjour Corinne,

    Ce poème est une pure merveille. Un merveilleux moment de lecture ! Je l'ai relu plusieurs fois, c'est si joliment écrit. Je ne sais comment terminer si ce n'est par un immense MERCI !

    Je t'embrasse très affecueusement.

    Henri.

    3
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 22:36

    Un bijou au parfum de rose perlée de rosée ce poème

    L' Adagio une pure merveille et les peintures de Juan Medina sont très belles et d'une grande délicatesse  (il est né la même année que moi hi hi hi)  

    Doux bisous comme des pétales de roses Lili-Marlène

    2
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 21:09

    un bref coucou et bonne soirée ma Corinne je suis rentrée tard


    je repasserai demain ou samedi matin gros bisous


    joelle


    çà a l'air superbe j'ai rapidement parcouru

    1
    claude
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 20:32

    On ne mesure jamais assez
    La mesure de l'amour que l'on peut donner  
    La rose sait donner sans mesure
    Son parfum d'amour perdure
    Sa sonate est éternelle
    Elle est unique et belle
    L'âme s'enivre de son infini
    Une essence pour la vie  
    Une vie qui chante en chœur
    La mélodie des roses en bonheur
    Merci chère Corinne ( Cronin ) de cette sonate où explosent toutes les notes d'éternité
    Je t'embrasse affectueusement
    De moi
    Claude




    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :