• Rêverie romanesque

         

     

     « La rêverie est la vapeur de la pensée… »

    Victor Hugo

    (Extrait de « Océan Prose »)

     

     

    Qu’il est agréable de sentir le vent,

    Dans sa chevelure, le soleil ardent,

    Miroiter entre les arbres des forêts !

    Ecouter la vie me raconter ses secrets…

     

     

    De penser que vous me pressez la main,

    Aux baisers dont vous songez en chemin,

    D’écouter votre voix qui murmure,

     Des mots tendres qui pansent les blessures…

     

     

    De voir sur vos lèvres naître un sourire,

    Et dans mes yeux le reflet de vos désirs…

    D’imaginer qu’à l’ombre d’un chêne,

    Vous me murmuriez un doux « je t’aime »…

     

     

    Une promenade romanesque

    Qui éloigne les pensées funestes !

    Délivre en senteurs enivrantes,

    Douces extases envoûtantes !

     

     

    Surprendre au lever du jour, l’amour,

    Aux nuées des aurores d’or en atour !

    La flamme d’un cœur qui brûle en vous,

    Une perle de l’aube sertie en bijou…

     

     

    Aux détours des sentiers, des buissons,

    Penser à une romance en chanson…

    Frémir sous vos caresses sensuelles,

    Unir deux âmes à jamais immortelles !

     

     

    Et, sous mon petit air point farouche,

    Quémander baisers, sous votre bouche !

    Gourmandises, cueillies aux jardins de vie,

    Se délecter des saveurs de ses fruits !

     

     

    L’ivresse d’une promenade romanesque,

    Je rêve à vos élans chevaleresques !

    Assoupie, je m’endors, telle Morphée,

    Et dans mon rêve… vous me rejoigniez….

     

     

    « Douce rêverie... aux flots de mes pensées,

    Mes chimères sont mes mystères révélés… »

     

    CorpsRimes

     

    Rêverie romanesque00054472

     

     

     

     

     


     

    « Une plume au ventImagine »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    14
    sumadrad
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:26

    vous chére (cronin) corinne !! vos me voyez aux anges de lire vos rêves romantiquement délicieux !!: tout y est sensualité,amour,délicatesse, érotisme sensible !! je suis sous le charme de votre romantisme aux accents délicats de l'amour , de la vie .......vous m'enchantez avec cette utilisation de ce mot qui prouve toute la finesse de vos pensées.........merci .............amicalement à vous

    sumadrad

    13
    Jeudi 17 Mars 2011 à 21:18
    ozymandias

    romantiques à souhait et la musique, et le tableau et le texte

    une synthèse réussie

    merci Corinne de cet ensemble merveilleux

    fleurs fleurs roses roses 22 gifma modeste participation bisous  joelle

    12
    Jeudi 17 Mars 2011 à 06:07
    timilo

    Un petit coucou matinal dans ce beau rêve

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    J

    11
    Elo
    Mercredi 16 Mars 2011 à 19:59
    Elo

    Pas de problème pour le tutoiement! ;) Bises

    10
    Mercredi 16 Mars 2011 à 19:46
    Carlos

    Avez-vous remarqué, chère Corinne, que je viens vous lire dès que vos vers prennent de beaux accents romantiques ? Moi aussi j’apprécie la courtoisie du vouvoiement et je suis ravi qu’il se soit installé entre nous. Très belle soirée, amicalement, Carlos.

    9
    Elo
    Mercredi 16 Mars 2011 à 19:22
    Elo

    C'est très beau cette balade!!! Bises

    8
    Mercredi 16 Mars 2011 à 19:22

    Bonsoir Corinne, ce poème me fait penser aux lettres d'amour d'autrefois, lorsque les amoureux s'écrivaient de longues et belles lettres tout en ce vouvoyant. Amitié. Cathy.

    7
    Mercredi 16 Mars 2011 à 18:41

    Bonjour Corinne,

    Ton écrit est magnifique Corinne et je me suis régalée de te lire. Romantisme et sensualité illuminent tes jolis vers. Une balade amoureuse comme on aimerait tous les jours. J'aime ce vouvoiement, que l'on utilisait autrefois par politesse et respect, selon l'éducation sentimentale de l'époque. Le tutoiement est pour moi plus intime où l'amour se résume à un baiser et à un je t'aime bien murmuré et osé délicieusement dans ta poésie. Quand l'amour est pur et fort, on peut lire dans les âmes et voir briller cette flamme éternellement. Le désir rayonne sur un sourire pour atteindre les yeux qui s'ouvrent au bonheur infini d'aimer. Bisous et agréable soirée. Corinne.

    6
    Mercredi 16 Mars 2011 à 17:34
    au rythme des maux

    Belle rêverie tout ton blog, Bravo pour ces mots, et le tableau est super.

    Amitié

    Pierre

    5
    Mercredi 16 Mars 2011 à 17:00
    Sylvie

    Belle ballade romantique dans mon esprit.... J'essaie et je réussis fort bien  de visionner cette image de deux êtres qui s'aiment ... hmm ca me branche vraiment!!rire!!! même si , en ce moment j'attends le medecin, j'ai " fait un grand écart" pour franchir un grand carton, et impossible de me relever après ....   Douleurs et impossibilité de marcher  font que j'ai fait appel au medecin ...Ou est donc la souplesse ? rire !! bonne fin d'après midi Corinne! bisous! bisous! sylvie

    4
    Mercredi 16 Mars 2011 à 16:53

    superbe poème qui le goût du temps passé

     

    que c'est joli le vouvoyement en amour,

    à chaque fois je suis prise aux charmes de tes jolis mots servi par une magnifique musique et une image qui est d'une beauté incroyable de douceur

    tout ce que j'aime

     

    bisous ma romantique et tu me fait soupirer

     

    c'est beau l'amour même si ça rend marteau (rires)

     

    bisous belle dame

    3
    Mercredi 16 Mars 2011 à 12:27
    flipperine

    et lorsqu'on se promène notre esprit aussi vagabonde comme cela fait du bien de s'échapper un peu

    bises

    2
    Mercredi 16 Mars 2011 à 09:50
    filamots

    Bonjour Corinne,

    Un vrai régal que de lire en ce moment, ce beau poème, tout en rêveries. L'image est bien choisie et en corrélation totale avec le sujet.

    Je rêve en te lisant, et je me promène avec toi dans cette ambiance faite d'amours, d'échanges de tendresses. Je me retrouve dans ma jeunesse, de mes lectures. Tu as un véritable don d'écriture, le sais-tu ?

    Je t'embrasse.

    Geneviève

    http://petale.over-blog.fr

    1
    Mercredi 16 Mars 2011 à 06:33
    timilo

    Le vouvoiement va à merveille dans ton poème , on perd l'habitude de s'exprimer de cette façon ,maintenant tout est plus cru , plus direct , au revoir la poésie de ces doux moments .Quand il ne reste plus grand-chose d'un amour qu'on puisse se souvenir de sa poésie

    J'aime cette façon d'écrire , même le tutoiement pour dire" je t'aime "

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :