• Quand tes yeux

       

     

    Quand tes yeux verront plus loin que l'horizon,
    Par delà les terres sacrées des légendes,
    Quand tes yeux verront par-delà les grands monts,
    Où les rivières s'écoulent et descendent
    Vers les océans, tu sauras ce qu'est la Vie,
    Un mystère, une richesse, un jeu,
    Où il faut se battre pour gagner le prix
    D'être aimé, respecté, heureux.

    Quand tes yeux verront par-delà les routes
    De l'espoir, par-delà les frontières,
    Reste sur le chemin, ne te détournes pas
    Des sentiers battus, ne soit pas trop fier
    De ta vie, va voir les Moines Tibétains,
    Ils t'apprendront la sagesse, être serein
    Est, le long parcours de la  connaissance !
    Une étoile qui scintille, c'est une chance,
    Une espérance de  jours heureux,
    Les portes s'ouvrent, aux sons de paroles fortes
    De Vérité, tu seras rempli de joie !
    Tes yeux verront la puissance des Dieux  des Cités Mystérieuses,
    Le feu de ton coeur bouillonnera d'espoir,
    Ce sera enfin le long repos !
    Toi, l'aventurier, tu poseras ta malle,
    Tes yeux se fermeront,
    Tu goûteras  à la joie d'être rentré,
    Tu regarderas vers l'Orient, Terre des Merveilles
    Du Monde, afin que tu t'émerveilles
    De tant de splendeurs, de rêves et de beautés !
    Que tu as gagné, mérité, sans violer
    La loi de la vie, tes yeux verront alors
    Un monde différent, où l'Amour à encore sa place
    Parmi les plus déshérités
    Qui espèrent en la lumière sacrée.

    Quand tes yeux verront le soleil se lever
    Sur les hauts sommets du Toit du Monde,
    C'est ta liberté que tu auras trouvée, celle tant cherchée
    Par les prisonniers, celle tant désirée
    Dans les coeurs enchaînés, elle sera bercée

    De messages anciens, de talismans datés
    Depuis des millénaires ! cachés parmi
    Des sépultures décorées et garnies
    De Trésors merveilleux, de richesses
    Qui ont fait la joie des Pharaons et des Rois
    Glorieux : Tu, seras enfin Toi Même, toi
    L'aventurier, qui te sentais perdu, abandonné,
    Tu auras vu toute la splendeur d'une Terre Sacrée.
    Tes yeux pourront alors se refermer,
    Et goûter au doux repos de l'Eternité...


    CorpsRimes

     

    Quand tes yeux00054472

     

    « Où es-t'il ?la valse du coeur »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 21:57
    cronin

    bonsoir mon amie !

    Je suis très très heureuse d'avoir de tes nouvelles, et particulièrement sur cet écrit fort symbolique, philosophique... savoir que tu vas bien, est déjà un bonheur...

    Oui tu as raison de dire que si nous posons notre regard, sur notre famille, nos amis, nos voisins, s'intéresser à autrui, et pas seulement qu'à son ego... il ne faudrait pas faire un long voyage...

    Mon voyage, est la quête de toute vérité, la seule, l'unique... le SENS DE LA VIE, savoir ouvrir "nos yeux" à l'ouverture de ce monde, l'esprit ouvert, libre, s'enivrer de la beauté de la terre... et de ses trésors cachés... pas les richesses qui brillent... mais les richesses du coeur, de la sagesse, et le respect de toutes religions, sous la bannière d'un seul mot : l'Amour.

    Il appartient à chacun de nous, de faire ce chemin... sa propre quête... mais belle est cette connaissance, qui apaise et donne sérénité à l'âme... le lotus parfumé...

    Merci mon amie de ta chaleureuse présence... je te remercie d'être venue y déposer ton amitié, et ce commentaire. Mille bisous sur ton coeur et ton âme. Je t'envois mes étoiles qui se soir, brillent dans mon ciel...  Douce nuit mon amie.

    ton amie sincère et dévouée Corinne (Cronin)

    4
    Lundi 11 Octobre 2010 à 20:00
    cronin

    bonsoir flipperine

    Un long chemin pour celui qui veut le parcourir... toute quête commence quand l'homme et prêt à la faire. En son fort intérieur, il peut à tout moment la commencer... savoir trouver le "temps" de s'y plonger ! Faire preuve de sagesse en cherchant réponse à ses questions... Se serait prétentieux de dire que j'ai atteins le but ultime de ma vie (sourires !) Je crois qu'il faut toute la vie pour cela... et que même lorsque nos yeux se ferment, il reste encore tant de chose à découvrir mon amie !

    Reçois mes roses sur ton coeur et ton âme. Bisous, excellente soirée à toi.

    Corinne (Cronin)Bouquet de ROSES

    3
    Lundi 11 Octobre 2010 à 19:55
    cronin

    recoucou poète !

    Mes yeux, aime sonder et percer les mystères de la vie... y trouver une vérité à cette quête de soi.

    Le but ultime de cette vie, est d'apprendre à se connaître, et voir au-delà de notre ego.

    Atteindre cette spiritualité, dans la sagesse, et en faisant preuve, d'une grande humilité devant la vie, nous ne sommes que des "petits" atomes... dans cet univers, où l'Amour est toujours présent dans nos vies... à nous de nous en approcher avec "écoute" et remerciement devant la vie, qui nous apprend tous les jours à nous rapprocher de l'existentiel.

    Merci de tes mots, de ta fidèlité sur les miens, mes roses poète ! Merci mon ami.

    Excellente soirée. Corinne (Cronin)Botte de ROSES

    2
    Dimanche 10 Octobre 2010 à 22:50
    flipperine

    un long chemin est encore à parcourir por avoir ses yeux

    bises

    1
    Dimanche 10 Octobre 2010 à 20:56

    tes yeux expriment le chant de la sagesse , l'espoir ,l'allégresse de trouver la vérité au fond de cette immensité ou repose nos âmes à jamais afin qu'elles trouvent le bonheur de la vie dans l'éternité

    amitiés

    sumadrad

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :