• Profonde passion

     

     
     

    Dante Gabriel Rossetti – Ghirlandata

     1873

    (1828-1882)

     

     

    "L'absence diminue les médiocres passions

     

     et augmente les grandes,

     

    comme le vent éteint les bougies et allume le feu..."

     

    Citation de François de la Rochefoucauld

     

     

     

      

     

    Profonde passion, doux sortilège, 

    Brasier de lumière, au cœur, florilège, 

    Couleur du sang, à la coupe de vie, 

    Attise l’Amour que rien ne ternie…

     

      

    Attente silencieuse, mélodieuse, 

    Embrase, mélopées songeuses, 

    Augmente une source, fiévreuse, 

    Qui aux lèvres, s’épanche, mielleuse…

      

     

    Flamboyante et divine passion ! 

    Qui fait fit de toutes nos déraisons, 

    Brûle et consume ainsi toute âme, 

    Qui à son approche, s’y enflamme…

      

       

    Ô passion qui inspire poésie ! 

    Au cœur qui flamboie d’Amour infini, 

    Sa chaleur irradie, nuit éteinte ! 

    En longs soupirs, d’ivresses non feintes…

      

     

    Nectar puisé, à l’antre des désirs, 

    Où demeure secret cet élixir… 

    A la fontaine de toute jouvence, 

    Coule à flots l’Amour et sa jouissance…

     

      

    Rouge, comme un fruit, à pulpe charnelle, 

    Que l’on goûte, aux lèvres vermeilles, 

    Ô délices exquis, cœur qui frissonne ! 

    A la passion et qui s’y abandonne…

      

     

    Chœurs d’Amour à toutes heures frivoles ! 

    Qui carillonnent aux émois qui s’envolent, 

    Brûlures intenses qui ne cessent, perdurent, 

    En caresses ardentes et longs murmures…

      

     

    Profonde passion qui à tout âge, 

    Marque au fer rouge, en son sillage, 

    Emporte au vent, cendres, ranime braises, 

    Attise à jamais les sens, aux fournaises !

     

     

     

    CorpsRimes

    Profonde passion00054472

    « Marguerite, l'Eternel FémininCraquèlements et temps nouveaux »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    21
    lagardère
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:20

    lyrisme et volupté....de rossetti à toi il y a toujours la poésie ...celle que l'amour inspire ....la passion aussi....les mots et les sens en émois...c'est la passionnata...et quoi de plus lyrique que l'amour dont il inspire les flammes du sang...ton écrit est divin....je me suis laissé bercé par les flots sensuels des émotioons que tu sais provoquer.....une preuve de plus de la réalité..tu es et reste la déesse littéraire des sentiments de la vie...merci....bonne soirée........bisessssssssss
    claude

    20
    Samedi 6 Octobre 2012 à 20:42
    Lucie-y

    Bonsoir Corinne, excuse-moi de ne pas être venue plus tôt, mais en ce moment c’est un peu dur, surtout de marcher, mais tout va s’arranger pour mon opération le 12 octobre. Ta poésie est pleine de passion et d'amour ; c’est un enchantement de lire ce que tu écris, car tout est positif et éternel dans tes mots !

    Bonne et douce soirée Corinne.

    Bisous fraternels

    Lucie

    19
    Samedi 6 Octobre 2012 à 14:29
    mireille du sablon

    Des mots plein de fougue et d'ardeur!

    Bon w-end, gros bisous de Mireille du Sablon

    18
    Samedi 6 Octobre 2012 à 13:16
    Nais'

    La passion, les passions... Flammes dévorant chaque être un jour ou l'autre... Je me demande, Cronin, comment tu fais pour écrire de si beaux poèmes. C'est pour moi un exercice difficile qui demande un grand talent !
    Bises, bon week-end :)

    17
    Samedi 6 Octobre 2012 à 11:51
    Tahar YETTOU

    Bonjour,Corinne !

    Le premier commentaire s'est volatilisé,en voilà un deuxième:

    "A la fontaine de toute jouvence,coule à flots l'Amour et sa jouissance".

    Comme c'est beau !

    En voilà un autre poème qui fait palpiter le coeur-surtout celui d'un romantique (rires)...

    Je vous envoie un bouquet de roses parfumées d'Amour...

    Mes amitiés.

    Salam !

    Tahar

    16
    Samedi 6 Octobre 2012 à 11:33
    Tahar YETTOU

    Bonjour,Corinne !

    "A la fontaine de toute jouvence

    Coule à flots l'amour et sa jouissance" ,voilà ce qui est beau !

    Encore un poème qui fait palpiter les coeurs !...

    Je vous envoie un bouquet de roses parfumées d'amour.

    Mes amitiés.

    Salam !

    tahar

    15
    Samedi 6 Octobre 2012 à 08:16
    jean marie

    bonjour je te souhaite un très bon samedi,bon week-end bises

    14
    Samedi 6 Octobre 2012 à 06:32
    timilo

    Je laisse entraîner par les rimes de ta poésie 

    Un doux plaisir que te lire

    Bon et doux Samedi CORINNE

    Bisous

     

    timilo

    13
    Samedi 6 Octobre 2012 à 02:23
    Le Noctamplume

    Chère Corinne

    Moi qui suis une personne calme et raisonnée, tu peux te réjouir (enfin, si je puis me permettre ce mot) d’avoir provoqué en moi un réveil de mes sens et m’avoir fait lire cet élixir de mots passionnés plusieurs fois et de ce fait ranimé de multiples braises, tellement tu transmets l’expression de la beauté dans le dessein des cœurs qui s’aiment.

    J’apprécie tout particulièrement cette phrase clé : Ô passion qui inspire poésie !

    Et entend bien cette synthèse, où tout cœur non comblé, n’écrira pas l’extrême.

    Rouge, comme un fruit, à la pulpe charnelle, mon âme timide se retire sans zèle.

    Merci pour ce doux partage passionné

    Divine nuit Corinne

    Le Noctamplume

    12
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 23:30
    Cendrine

    Ma chère Corinne,

    La passion brille de tous ses feux dans les entrelacs de ton écriture... Je lis et relis avec ravissement, découvrant d'autres nuances, d'autres effluves, d'autres délices... Je te remercie de tout coeur pour ces moments privilégiés que tu cisèles, avec l'encre feu de tes mots.

    Merci également pour ton adorable message et ces succulentes douceurs d'amitié qui titillent ma gourmandise invétérée!

    Excellent week-end et gros bisous

    Cendrine

    11
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 20:05
    Carlos

    Bonsoir Corinne,

    L’amour à l’épreuve de l’absence, voilà un thème qui me touche ! L’absence est plus souvent subie que voulue, mais pour les véritables amoureux ça ne compte pas. La citation de la Rochefoucauld le dit bien, ainsi que tes jolis vers.

    Très bonne fin de semaine, amitiés, Carlos.

    10
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 16:03
    mansfield

    Un chant, un feu, une flamme, la passion dans vos mots a beaucoup de souffle! Nul besoin d' y apporter davantage d'oxygène! A bientôt, Cronin, bon WE

    9
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 15:57

    Chère Corinne, merci ,

     

    La passion c'est le sel de la vie et la phrase de La Rochefouceaud  je l'ai fait mienne.

     

    Ce poème renferme tous les ingrédients que j'aime pour que flamboient le volcan qui incendie une âme quand elle  s'est brulée a ses flammes

     

    gros bisous, la musique de Cortazar est magique

    8
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 15:35
    papyanar

    Somptueuse passionnée de passion

     

    Lignes de feu attisant le feu ou le rouge et le blanc ne t'atteignent pas!

     

    Braises de bisous pour toi Corinne

    papyA

    7
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 11:20
    autresrimes

    bonjour Corinne

    voilà qui est bien sympathique,de nous faire découvrir par ici des tableaux.

    et jolies rimes au coeur de la passion,bel élan d'nspiration,et l'amour à tout âges,en de nombreux voyages, au fil des jours du temps,passions,amours qui parfois se perdent en chemins ou vivent de longues et ensoleillées éclaircies en des duos humains .

    te souhaitant un bon w end à venir, A+ du troubadour Emmanuel

    6
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 10:29
    Nina Padilha

    Je n'écris pas sur l'amour. Ce sentiment millénaire qui n'est que pulsion sans raison, émoi sans réflexion, qui est instinctif et désarmant.
    Mais j'ai apprécié la citation de La Rochefoucault.
    Bon week-end !

    5
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 07:05
    timilo

    Ces belles rousses-là ont du feu dans la chevelure et dans le coeur.

    Quand le volupté s'empare de tes mots et le lyrisme de tes rimes , tout cela donne un chef-d'oeuvre de poésie .

    Pas facile en le lisant de rester de marbre ,il réveille  en nous cette flamme que l'on appelle aussi désir.

    Bravo ,Corinne , toujours épaté par ton savoir

    Douce journée 

    Bisous

    timilo

     

    4
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 06:40
    sylviane

    Tes tableaux sont merveilleux.

    Ton poème m'emmène dans le flot de la passion.

    Bonnne journée

    3
    Jeudi 4 Octobre 2012 à 23:07
    flipperine

    l'amour une passion, lire, broder.... aussi des passions

    2
    Jeudi 4 Octobre 2012 à 20:13
    Cendrine

    Ma chère Corinne,

    La passion m'a aimantée vers ton délicieux poème... Doux vers qui se dévoilent, comme une mise en bouche qui devient braise et rougit aux feux du désir...

    Les splendides déesses de Rossetti ont des chevelures sublimes, une peau d'opale et des attitudes de toute beauté. Séductrices intemporelles, muses de la passion poétique, gardiennes des secrets incarnats, elles illustrent à merveille tes mots ardents, mêlés de fièvre et de délicatesse.

    Je suis charmée, profondément, et je te souhaite une merveilleuse soirée, en te remerciant pour le délicieux panier que tu as déposé sur mon blog... ma gourmandise est à son paroxysme!!!

    Je t'embrasse bien affectueusement, ma douce amie butineuse et passionnée!

    Cendrine

    1
    Jeudi 4 Octobre 2012 à 19:46
    *** lili ***

    Rossetti adorait les jolies rousses !  sublimes tableaux

    Ton poème nous emporte au vent de l'amour passion, un pur bonheur

    Quant au morceau de musique j'ai adoré, je l'enregistre dans mon ordi

    doux bisous comme des pétales de roses

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :