• Présence éthérée

    https://youtu.be/msJLVtsUOrM

    François FRESSINIER
     
        
         

    Se pourrait-il que mon âme en errance, 

    Voyage par-delà les paysages de brumes, 

    En recherche de ton visage, ressemblance, 

    Empreinte gravée, aux rivages des écumes ? 

     

    Ne suis-je que douceur, présence éthérée, 

    Une écharpe vaporeuse, couleur dessinée, 

    Mystérieuse fresque à la face du temps, 

    Où l'Amour est roi, en mes profonds océans ?

       

    Me reconnaîtrais-tu, toi noble voyageur, 

    En mon royaume, où s'éternise les heures, 

    Au milieu de la voûte des cieux, espace céleste, 

    Là où ton cœur, oublie tous fardeaux, se déleste ?

       

    Ne suis-je que fusion d'argile et d'éther ? 

    Un motif ornemental, fragment de poussière, 

    Qui traverse les époques et qui cependant, 

    Veille, aux flambeaux des splendeurs, leur firmament... 

      

    Entendrais-tu ma voix, le murmure de son écho, 

    Qui se répercute dans mes jardins et leurs eaux ? 

    Comme deux âmes, s'entrelaçant en communion, 

    Tu trouverais refuge, en mes constellations...

       

    En mon souffle, ses soupirs, au temps sans âge, 

    Mes baisers divins éloigneraient tes nuages, 

    Si tu disparaissais, dans l'infini épars, 

    Tu ne serais ombre, mais lumière au regard !

       

    Tu trouverais ainsi, richesses intérieures, 

    En mon antre, là où s'exaltent mes ardeurs ! 

    Libre de s'abreuver à l'Amour, sa passion, 

    Tu t'unirais à mon âme, flammes en fusion !

      

    Se pourrait-il que mon âme en errance, 

    Voyage par-delà tes paysages de brumes, 

    En recherche de mon visage, ressemblance, 

    Empreinte gravée, à tes rivages d'écumes ? 

     

    Ô divine présence éthérée ! 

    Mon âme, elle, ne t'as point oublié... 

    A la face du temps, n'ai céssé de t'aimer... 

     

    CorpsRimes

     

    Présence éthérée00054472

     

     

    « Méditation d'automnePandore »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    NéO~
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:20
    NéO~

    Au Yeux de l'Âme Perdue , la Vue Renaît à l'Hors ,

    Dans le Jardin de Flore , quand l'Automne fait sa Mue ,

    Les Mots de l'Inconnu , y Croise Parfum d'Alors ,

    L'Histoire parle d'Accords , Au Nord la Lumière Fut.

    ~

    NéO~

    ~

    Becs d'Ether

    23
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 14:33
    Cendrine

    Ma chère Corinne,

    Un sublime poème, élan magique et mystérieux des âmes soeurs qui s'entrelacent au-delà du palpable... Les mots et les mondes résonnent dans la chair de tes rimes, cette présence illumine le regard et le coeur, dans la musique des sphères, entre ciel et océan... Je suis enivrée, à la coupe de ton écriture!

    Merci pour ces instants de magie et de beauté immenses qui emplissent l'âme, de purs moments de bonheur que tu cisèles au creux de ta plume...

    Je t'embrasse très affectueusement, très belle journée

    Cendrine

    22
    Mardi 6 Novembre 2012 à 21:26
    ozymandias

    quel poème sublime comme tous ceux que tu écris ma Corinne

    présence ethérée, féminine tu es tout ceci

    je passe tard, pardon, suis overbookée

    je t'embrasse ma Corinne, passse une bonne soirée

    joelle "Sweet dreams" - Couple de cygnes au clair de lune...

    21
    Mardi 6 Novembre 2012 à 20:02
    cronin

    Bonsoir amis(es) lecteurs(trices)

    Merci de vos commentaires,  ils m'ont beaucoup touché. L'âme peut-elle être en recherche constante, de celui ou de celle qu'elle aurait aimé jadis... l'Amour n'a nul frontière, ni espace-temps, il est infini, et il est DIVIN aussi. cet écrit portait sur ce sujet là... rien à voir avec mes propres désirs. Je crois aux vies antérieures, et surtout aux âmes soeurs.

    L'Art d'être poète consiste à "endosser" une "peau", de mettre un "je", sans parler forçément d'un "moi intime". Cet écrit n'avait donc rien de personnel... C'était une petite précision que je tenais à faire.

    Ah...mystérieuse est Cronin ! (rires)

    Bisous, belle soirée. Toute mon amitié, et ma rose. Corinne (Cronin)

     

    20
    Mardi 6 Novembre 2012 à 16:54

    Tres joli texte

    19
    Mardi 6 Novembre 2012 à 11:12

    Bonjour Corinne,

    Le sort en un seul jour nous arrache à notre amour. Une très belle invitation d'une âme qui s'abandonne à une forme d'errance à la recherche d'un visage que la mémoire ne peut oublier. Et si cette belle pensée d'amour parvenait à ses oreilles en lui annonçant le présage d'une belle renaissance. Lorsqu'une personne éprouve ces mots elle se sent moins seule sous la lumière de l'amour où chaque signe qui t'anime nous renoue au souffle de vie à l'infini. Je partage avec toi ce voyage Corinne et ressors rêveuse de ma lecture. Bisous et douce journée Corinne.

     

    18
    Mardi 6 Novembre 2012 à 07:11
    timilo

    Tranquillement ce matin , je relis ton poème , j'en apprécie toutes ses subtilités 

    Merveilleuse plume

    Douce journée CORINNE

    Bisous

    timilo

    17
    Lundi 5 Novembre 2012 à 17:43
    @nnie54

    tu nous emmène toujours plus loin !  

    belle soirée,

    @nnie

    16
    Lundi 5 Novembre 2012 à 16:32
    Plume A l'Encre Crié

    Bonsoir Mon Âme Mie,

    Après une journée bien épuisante, je me pose quelques instants chez toi... pour le plaisir de t'embrasser du fond de mon coeur...

    Je devrai répondre à ton dernier mail dans les jours qui arrivent...

    A très vite Corps Rime et surtout prends bien soin de toi

    Plume

    15
    Lundi 5 Novembre 2012 à 15:35
    Nais'

    Bonjour très chère Cronin,
    Cette "présence éthérée" t'a comme toujours très bien inspirée... Un amour à mi-chemin avec le fantastique, mais qui est donc cet être ?
    Bises, bonne journée !

    14
    Lundi 5 Novembre 2012 à 15:08
    jean marie

    c'est très beau,je te souhaite un très bon lundi,bises

    13
    Lundi 5 Novembre 2012 à 14:38
    mansfield

    Exaltée, éthérée, quelle passion pour un être absent! Tes mots fusent comme un feu d'artifice, merci Cronin

    12
    Lundi 5 Novembre 2012 à 11:53

    ton ether brille tellement dans cet infini....oh! Combien magique.....que forcement il va rencontrer une âme mirifique...comment ne pas te voir et ne pas t'entendre....tes mots  d'amour sont lumineux.....tu voyages avec une tendresse  dans cette immensité où ton infini ne connait jamais la lumière de fin....tellement cet amour qui t'habite est divin.....je flotte avec bonheur en écoutant tes vers....pour que continue de me charmer tout ton univers...c'est sublissime très chére......merci ...bisesssssssssssssssssssssss
    claude

    11
    Lundi 5 Novembre 2012 à 11:27

    Qui est-il, Corinne? Il ne peut rester de glace, face á cette complainte!

    Bisous.

    10
    Lundi 5 Novembre 2012 à 11:19
    *** lili ***

    Un Peintre que j'adore, merci

    Et ton poème comme d'habitude, est sublime

    Doux bisous comme des pétales de roses

    9
    Lundi 5 Novembre 2012 à 07:21
    Martine Eglantine

    Quel beau poème d'amour, je ne sais quoi dire. Un moment de plaisir à le lire

    8
    Lundi 5 Novembre 2012 à 06:59
    timilo

    Je pense que ton âme croisera  sur sa route ce visage qui t'est cher

    Les chemins les plus tortueux arrivent à se croiser car la terre est ronde ,même si l'univers est infini , ton âme y brille trop pour qu'on en la voit pas

    Une bien joli plume qui a écrit un sublime poème , j'ai aimé le relire ......

    Bon et doux Lundi CORINNE

    Bisous

    timilo

    7
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 22:35
    Christie Jane

    Bonsoir Cronin (Corinne), Merci pour ta visite. Une présence éthérée te rend visite ce soir.... beau texte comme toujours ! Bonne fin de soirée. Amitiés

    6
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 19:58
    Tahar YETTOU

    Rebonsoir !

    J'ai écrit "une sublime poème" au lieu de...

    Ah ! ce feu de l'Amour...(rires)

    Passe une agréable soirée !

    5
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 19:56
    Plume A l'Encre Crié

    Bonsoir Belle d'Âme,

    Simplement pour te confier que je viens de " lyre " tes mots peau-aime toujours aussi magnifiques et divinement enchanteurs... que je pense et panse à toi... et que je répondrai à ton dernier mail, dès que peau-cible...

    Je t'embrasse Mon Âme Mie de chacun des 1000 éclats de mon coeur qui se joue toujours autant du temps et de ses rythmes ô combien menteurs..

    Plume

     

    4
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 19:53
    Tahar YETTOU

    Bonsoir,Corinne.

    "Où l'amour est roi en mes profons océans..."

    Encore une sublime poème ! A coup sûr,votre appel sera entendu car il vient du fond du coeur,un coeur rempli d'amour et de tendresse.

    Merci pour ce beau partage.Mes amitiés.

    Salam.

    Tahar

    3
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 19:29
    2
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 18:16

    Une supplique qui résonne au-delà du palpable.
    Puisses-tu être entendue, reconnue.

    1
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 18:14
    flipperine

    on ne peut oublier une personne que l'on a aimée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :