• Perséphone et Hadès

     

     

    «L’enlèvement de Prospérine »

    (Nom de la déesse en romain)

    La Fosse Charles

     (1636-1716)

     

     

     

     

    Ô Perséphone, fille de Zeus et Déméter,

    Déesse d’une rare beauté sur la terre,

    Sur une île, en secret, divinement choyée !

    Elle vit, avec Océanides, en sécurité…

     

    Un jour, près des bois d’Edna, ses pas l’éloignent,

    Pour un narcisse, les fleurs en témoigne !

    Lorsqu’en le cueillant, la terre s’ouvre sur un char,

    Hadès, dieu des Enfers, l’enlève ! Adieu rempart !

      

     Déméter, sa mère, pendant neuf jours et neuf nuits,

    Recherche Perséphone, en plaintes d’agonie !

    « Ô terre ! Tu seras affamée, tant que ma fille,

    Ne verra point de nouveau le soleil qui brille ! »

     

    Et le soleil accède à sa requête, dénonce,

    Hadès, le Dieu des Enfers et de ses ronces !

    Déméter sur l’heure, sonde les souterrains,

    Mais y remonte, le cœur et espoirs si vains !

     

    Ah Zeus ! Difficile est la décision à prendre !

    De ne point froisser, frère, sa colère qui tremble !

    Pourtant, à une conciliation, il accéda,

    De rendre sa fille avant que la terre s’affama…

     

    Hermès porta le message aux aurores,

    A Hadès, qui accorda vœu, à condition,

    Que Perséphone n’ai point goûté aux fruits des morts !

    Terrible mensonge pour survivre encore !

     

    Et les larmes de sa mère, cessèrent de couler,

    En chemin, cependant, voilà qu’un jardinier,

    Ascalaphos, jure que Perséphone à cueilli

    Une grenade, manger six grains et s’en ravir !

     

    Zeus alors trouve compromis, à tout ce mal !

    Sa fille aimée, passera six mois aux enfers,

    Période automnale et hivernale,

    Six autres mois printemps été, aider sa mère !

     

    Perséphone accepte son rôle de déesse

    Aux enfers et près de son époux Hadès,

    Tenant son flambeau, elle règne en reine,

    Où la mort s’endort, en saison souveraine…

     

     

     Ainsi est vie, après ensevelissement,

    Fertilité du sol et mort doucement…

    Perséphone incarne, cycles, des saisons,

    Enlevée et restituée, en résurrection !

     

    On dit, qu’elle fut aimée d’Adonis, un autre dieu,

    Mais l’Amour se cueille sur terre et aux cieux !

    Et ceci, fait partie d’une autre légende,

    Dont ma plume trempe, en son encre friande !

     

    CorpsRimes

     

    Perséphone et Hadès00054472

     

     

    « La couronne de houxPromenade à la campagne »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    23
    Mercredi 18 Janvier 2012 à 06:48
    timilo

    Quel talent!!!!!!! , j'aime cette plume qui se marie bien avec l'histoire et mythologie pour écrire de merveilleux poèmes comme ce dernier.

    Du coup je vais le relire , 

    Douce journée,Corinne

    Bisous

    TIMILO

    22
    Samedi 14 Janvier 2012 à 18:02
    flipperine

    et que ta plume écrive encore longtemps l'amour

    21
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 19:35
    Rose

    Bisous et douce soirée, Corinne!

    Rose

    20
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 19:03
    k pou de Chine

    Superbe poème mythologique. Je ne connaissais pas l'histoire de Perséphone.... merci de me l'avoir fait découvrir... c'est vraiment une trés jolie histoire sur le cycle immuable des saisons. Bises et bonne soirée à toi Cronin

    19
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 16:48

    Chère Déesse (rires)

     

    Voici un résumé des multiples noms qu'on t'a donné, bizarre mais point de beauté cachée (fous-rires) 

     

    Ses fonctions et ses épithètes étaient très variées.
    Elle était à la fois la déesse de l'amour céleste (Ourania), vulgaire (Pandémos), du mariage (Nymphidia), ou des courtisanes (Hétaïra), la déesse marine (Pontia), ou la déesse victorieuse (Nikêphoros).


    Voici les épiclèses les plus connus
    • Anadyomène, "Sortie des flots".
    • Androphanos, la "Tueuse d’hommes ".
    • Callipyge, "Aux belles fesses".
    • Cythérée, du temple de Cythère.
    • Cypris, à cause de son temple de Chypre.
    • Epithymbia, "Celle des funérailles".
    • Erycine, du temple d'Eryx, en Sicile.
    • Genetrix, déesse de la génération.
    • Hétaïra (ou Porné), protectrice des courtisanes.
    • Kypris, du temple de Chypre.
    • Mélaenis, la "Noire".
    • Nikêphoros, ("Qui donne la victoire".) Figurée nue jusqu'à la ceinture et se regarde dans un miroir.
    • Nymphia, "Déesse des mariages".
    • Pandemos, l'incarnation de l'Amour vulgaire.
    • Pélagia (ou Pontia), déesse de la navigation.
    • Porné (ou Hétaïra) est la protectrice des courtisanes.
    • Scotia la "Sombre".
    Finalement je préfère être une simple mortelle de mon époque
    je n'ose m'incliner devant ta grâce
    mon affection romantique
    18
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 15:37
    nettoue

    J'ai raconté leur histoire, il y a quelques temps déjà, mais en poème !

    Ce mat_in nous avone euè les premières grosses gelées !

    Bisous ma belle Cronin

    17
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 13:41
    lagardere

    rien que pour le plaisir de  revenir chez la déesse des mots ...la déesse de cette mythologie..;qui a bercée quelques années de ma vie..;rien que pour me souvenir....de mes recherches...... c'est antiquement  grecassant....ptdr...dans ta poétique historique......je t'embrasse...affectueusement
    claude

    16
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 07:20
    Mireille du Sablon

    Bonjour Corinne,

    Tu élargis ma culture, alors, Merci!

    Belle et douce journée, bises, Mireille du Sablon

    15
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 22:11
    @nnie54

    Bonsoir corinne,

    Voici un texte assez subtil pour cette histoire que je ne connaissais pas.

    Je ne suis pas férue de mythologie grecque et certaines histoires de ces dieus sont assez édifiantes je dirais ! Tu nous les fai cnnaître à ta manière et la musique était bien en accord avec ton texte. Mes amitiés,

    Bonne soirée, @nnie

     

    14
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 18:37
    libre  necessite

    sans aucun pouvoirs qui m'aient été conférés, je te consacre "Poètesse de l'Olympe". Bises Dan

    13
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 17:40
    nettoue

    C'est très bien conté en vers, mes félicitations ma chère poète

    Bisous et merci

    12
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 17:13

    Tu as écrit un magnifique poème mais.... pas une déesse que j'aime, Perséphone semble avoir accepté son rôle de reine des Morts car, dans les légendes, elle agit toujours en accord avec son époux. Elle se montre même dure et inflexible.

    Une déesse d'une incroyable méchanceté

     

     

    bisous Ma romantique

    11
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 14:21

    Bonjour Corinne,

    J'aime la mythologie grecque qui nous dévoile toute ces célèbres divinités. J'ai toujours été intrigués par toutes ces belles histoires concernant la vie des dieux. En tant que mortels nous leur conférons beuacoup d'estime grâce à leurs dons qui leur permettent d'accomplir des exploits extraordinaires. Merci de nous faire voyager au coeur de chaque héros. La musique s'harmonise parfaitement bien à tes mots. Ces instants divins nous enseignent la théogonie grecque et toutes ces richesses. Je te fais de gros bisous. Douce journée Corinne. Le temps est bien gris en Bretagne aujourd'hui. Corinne.

    10
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 13:36
    cacao

    Bonjour chère Corinne ! Avec toutes mes excuses ! Je voulais bien sûr écrire "HISTORIQUE" ! Merci de ton indulgence. Bon mercredi après-midi et grosses bises.

    9
    Mercredi 11 Janvier 2012 à 02:15
    Monique & Alain

    Bonjour Corinne, ton encre est friande et on s'en délecte, c'est dommage que je ne puisse pas écouter faute de hauts parleurs, mais le texte est enchanteur et on apprend beaucoup sur la mythologie Grecque.

    Bisous et agréable journée

    Le Noctamplume

    8
    Mardi 10 Janvier 2012 à 23:37
    cacao

    Merci chère Corinne de nous faire revisiter l'Antiquité et la mythologie à ta    manière, avec tes mots superbes, et dans le ton "histirique". J'aime beaucoup les couleurs et la facture du tableau aussi. (Difficile de poster des coms ces soir, pardon si "doublon"). Amitiés bien sincères. Douce nuit !

     

    7
    Mardi 10 Janvier 2012 à 22:17
    Rose

    Coucou Corinne,

    C'est toi devant la statue?

    Bisous

    Rose

    6
    Mardi 10 Janvier 2012 à 19:08
    cronin

    Bonsoir Violette, (Dame Mauve)

    Merci de ta venue, oui, je trouvais que la musique correspondait bien à l'ensemble harmonique que je voulais créer par rapport à mon poème ! Je suis passionnée des légendes autant que de ma poésie ! Belle et douce soirée Violette, merci de ta venue, ma rose d'amitié, et ma statue ! Gros bisous, Corinne (Cronin)

    5
    Mardi 10 Janvier 2012 à 18:35

    La statue ne serait-elle point à Florence?? Bises Le Chaton.

    4
    Mardi 10 Janvier 2012 à 16:06
    louv'

    J'ai toujours aimé la mythologie grecque, mais on ne me l'a jamais racontée comme ça ...A ta façon, c'est encore plus merveilleux !

    Bises,

    Louv'

    3
    Mardi 10 Janvier 2012 à 15:00
    Violette Dame Mauve

    Le texte lu ave la musique quelle émotion!

    Merci de ta visite

    Amitiés

    Gros bisous

    Violette

    2
    Mardi 10 Janvier 2012 à 13:56
    Rose

    Bonjour Corinne,

    Grâce à toi, on ne perd pas notre latin :-)

    Au contraire, tu nous fais agréablement réviser et apprendre!

    Merci pour ta belle poésie enlevée...  

    Grosses bises mon amie et bonne journée

    Rose

    1
    Mardi 10 Janvier 2012 à 13:15
    lagardere

    comment ne pas être friand de ta plume ....??? impossible....elle à la douceur du halot de la brume ....elle enchante les yeux et le coeur....à te lire rien que du bonheur....cette histoire ...dans l'antiquité...mes sens avait réveillé...dans mes recherches sur ce que tu sais....mais voilà il manquait cet écrit de corinne....la déesse des mots ...la déesse divine....et ton écrit est beau...la vidéo intime ...compléte scette harmonie sublime....merci déesse corinne...continue à me faire rêver ...des dieux et des déesses de beautées....bonne et douce journée...je t'embrasse
    claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :