• Ombre et Lumière

     

                         

    « Madeleine repentante »

    , par Georges de La Tour, vers 1640

    Peintre français de l’Ecole de Lorraine

    (1593-1652)

    « Madeleine au miroir »

    Musée Lorrain de Nancy

     

     

      

    Vacillante flamme de l’existence !

     

    Miroir de vérité et de l’essence

     

    Intime d’un être, lueur et ombre,

     

    Mérite en sommeil, aux pénombres…

     

     

     

    Fuite éperdue du temps, cruel sablier !

     

    Ainsi est la vie, toute éphémère,

     

    L’air que l’on respire, Ô atmosphère !

     

    De sa pureté, aux rives des bourbiers…

     

     

     

    Recueillement à la nuit tombante,

     

    Sacrifices suintants, aux eaux dormantes,

     

    Au cœur profond, agonisent les douleurs,

     

    Sur le front penché, s’éclairent les heures…

     

     

     

    Profonde réflexion et pénitence,

     

    Loin de toute religion, abstinence !

     

    Descente intérieure, souterraine,

     

    Extraire la vie, aux gouffres des peines !

     

     

     

    Qu’en est-il alors de nos lassitudes ?

     

    Aux flots, de l’errance solitude ?

     

    Quand démon et ange se côtoient,

     

    S’affrontent à nos passions et émois !

     

     

     

    L’Amour est une part de nos sacrifices,

     

    Il est aussi l’aurore en récompense,

     

    Entre Ombre et Lumière, il est une esquisse,

     

    Une toile de la vie, de ses mouvances…

     

     

    Intimité, de mon être...

     

     

    "Les Ombres sont plus importantes que la Lumière...

     

    Cendres et feu est divine alchimie ! "

     

     

    CorpsRimes

    Ombre et Lumière00054472

     

      

     

    Poèsie de Victor Hugo

     

     

    "Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encore pleine"

     

     

      

     

     

     

    « La forêt aux amantsMouvement exquis... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    25
    Samedi 29 Septembre 2012 à 18:08
    Nais'

    Entre ombre et lumière, il n'y a qu'un pas...
    Tu me fais voyager avec tes magnifiques poèmes ! Ton style est très doux et extrèmement agréable à lire !
    Bises :)

    24
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 23:06
    flipperine

    et oui on voit plus souvent la vie en noir que la lumière qu'elle peut donner

    23
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 09:44
    jean marie

     chez nous il pleut,je te souhaite un bon mercredi,belle journée,bises

    22
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 08:00

    Bonjour Corinne,

    Je ne sais que dire en écoutant cette poésie d'amour de Victor Hugo empreint de nostalgie qui nous donne envie de l'écouter davantage. Que d'émotions... J'aime l'ambiance que tu nous a dépeint ici sous la lumière d'une bougie en écrivant ce poème émouvant. Il n'y a pas de lumière sans ombre et nous avons besoin des deux pour avancer dans la vie. Merci de nous offrir cette lecture où l'amour reste pour moi une belle récompense. Bisous et douce journée. Pluie en Bretagne. Corinne.

    21
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 06:48
    sylviane

    L'ombre et la lumière, toujours en rivalité.

    Restons dans la lumière, il fait bon vivre.

    Laissons l'ombre pour bien plus tard, lorsque l'heure sera venue.

    Belle journée Corinne dans une belle et vive lumière.

    20
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 06:27
    timilo

    Sans lumière , point d'ombre , mais dans l'ombre s'y cache le démon

    Les anges ne voleraient que dans la lumière, 

    En parlant de Démon , je ne demande toujours si c'est un démon qui me pousse à écrire

    J'ai aimé relire ton poème , 

    Douce journée Corinne

    Bisous

    timilo

    19
    Mardi 25 Septembre 2012 à 21:10
    ozymandias

    jouons donc ma Corinne avec l'ombre et la lumière

    le bruit et le silence

    le clair obscur qui va si bien aux jolies femmes

    la flamme des bougies aussi qui embellit toute chose

    je t'embrasse  gifsjoelle

    18
    Mardi 25 Septembre 2012 à 19:49
    Cendrine

    Ma chère Corinne,

    Une petite abeille facétieuse m'a guidée jusqu'à ton beau grimoire, dans la tempête qui colore le ciel d'encre violacée...

    Je me régale à nouveau de ma lecture, lovée au creux de cette oeuvre magique, à la croisée du rêve et de l'alchimie.

    L'éclairage à la bougie est une pure merveille. Ton écriture fait palpiter les ombres et la lumière et le souffle mystique de cette superbe jeune femme. Merci pour les moments délicieux que tu me fais partager...

    L'article sur les roses se construit peu à peu. J'écris plusieurs articles en même temps, au fil de l'inspiration et j'aime bien laisser "décanter" mes textes avant de les relire (quand on parle d'alchimie...). Je classe en ce moment toutes mes photos de roses faites cet été et aussi dans la brume d'automne (les belles sont emmitouflées...).

    Je pense immédiatement à toi dès que je contemple une rose et ce sera toujours ainsi désormais...

    Encore bravo pour ton très beau texte. Je te souhaite une excellente soirée, gros bisous de miel sous nos parapluies!!!

    Cendrine

    17
    Mardi 25 Septembre 2012 à 19:39
    K pou de Chine

    Trés joli poème Corinne ! Ce petit poème pour toi gros bisous

     

    Les ombres sont plus importantes que la lumière

    A qui sait voir en ces chimères

    Miroirs vacillants dans la nuit

    Une étincelle prémice de vie

     

     

    16
    Mardi 25 Septembre 2012 à 14:16
    Roselyne

    Ton poème me remue. La vie, la mort, les deux sont indissociables. C'est vrai que le temps passe vite, trop vite, " cruel sablier ", cette image me parle, me touche tant. la vie est éphémère mais on en a pas toujours conscience. L'ombre et la lumière. L'ombre n'existerait pas si il n'existait pas la lumière. Merci du partage de tes mots. Pardonne moi de mon long silence. j'ai eu des problèmes familiaux et privés; je reviens doucement à l'écriture et je retrouve la douceur de la vie. Je t'embrasse;

    15
    Mardi 25 Septembre 2012 à 11:31
    Christie Jane

    Merci Cronin (Corinne) pour tes visites même quand il n'y a rien de neuf ! Bravo pour ton blog si bien tenu et riche de tant d'amour et de partage. Belle et douce semaine. Amitiés

    14
    Mardi 25 Septembre 2012 à 06:54
    timilo

    Nos yeux ont besoin de lumière pour voir , notre esprit a besoin de lumière pour s'éclairer à des mondes nouveaux , notre coeur à tant besoin de lumière, car l'ombre n'est qu'une longue solitude pour lui.

    La lumière est donc indispensable à l'humanité , sans elle pas de chaleur , pas de couleur , pas d'amour .

    Sans lumière , il n'y a pas d'ombre car tout serait noir , dans la lumière l'ombre nous est fidèle elle ne nos lâche pas.

    Dans ce contexte , ton coeur de poète  a besoin de toute la lumière  pour qu'elle éclaire tes rimes .

    Personnellement je n'aime pas l'obscurité , car elle regénère mes mauvais souvenirs

    J'ai aimé m'éclairer par des rimes de  ton poème en évitant l'ombre ,car il est vraiment beau

    Douce journée CORINNE

    Bisous

    timilo

    13
    Mardi 25 Septembre 2012 à 06:49
    sylviane

    J'aime beaucoup le violon. La vie est faite ainsi d'ombre et de lumière d'amour et de peine.

    A nous de retirer le plus beau et apprendre de l'ombre.

    12
    Lundi 24 Septembre 2012 à 21:57
    @nnie54

    Au delà de l'ombre, il y a toujours une lumière...

    Belle soirée,   @nnie 

    11
    Lundi 24 Septembre 2012 à 21:06
    ozymandias

    entre ombre et lumière... joli poème tout en finesse

    amour et désamour - gouffre et lumière -  tout finit dans un tourbillon ma Corinne dont tu as le secret

    jolie musique  - la musique de la vie ....

    je t'embrasse belle soiréerose jaune gifjoelle

    10
    Lundi 24 Septembre 2012 à 19:49

    merci pour la musique le violon charme mon coeur, pas facile de commenter un tel poème !

    l'ambivalence est que toute source peut provoquer de l'ombre lorsqu'elle rencontre la lumière

    il en est de même pour le coeur et les sentiments

     

    bisous

    9
    Lundi 24 Septembre 2012 à 18:22
    Mamoune

    la vie nous offre de belles et de moins belles choses, sachons saisir toutes les merveilles qu'elle nous propose, laissons l'ombre de côté...

    Merci pour ces jolis mots..

    je te souhaite une agréable soirée, et une belle semaine, même avec la pluie...

    Gros bisous ..Mamoune

    8
    Lundi 24 Septembre 2012 à 17:09
    mireille du sablon

    ..parfois ombre, parfois lumière...ainsi va la vie!

    Bonne fin d'a-midi, gros bisous de Mireille du Sablon

    7
    Lundi 24 Septembre 2012 à 16:55
    Cendrine

    Ma chère Corinne,

    Entre ombre et lumière, c'est mon être qui palpite et mon coeur qui savoure tes mots de poétesse... Aux rives de la beauté, entre la réalité et les secrets irréels, je contemple cette messagère sublime qui souffle sur le corps de la flamme et enchante l'esprit.

    C'est un plaisir toujours renouvelé de lire tes mots ardents, de cheminer à travers ton grimoire...

    Cendres et feu... baiser d'alchimie... En tant que Cendrine bélier, cela me parle tant... Ce ne sont pas les petites abeilles qui diront le contraire!

    Merci pour ce trésor littéraire, je t'embrasse bien affectueusement et te souhaite une très belle soirée, sous un ciel électrique!

    Cendrine

    6
    Lundi 24 Septembre 2012 à 15:59
    Plume A l'Encre Crié

    Tes derniers " verres " sont bien ambivalents Belle d'Âme...

    Yah t-il plus d'ombres que de Lumière ?

    Ou les ombres ont plus de valeur que la Lumière ?

    Seule la véritable Lumière peut donner sa Lumière... comme seule 7 Lumière peut et sait faire de l'ombre véritable... et cette ombre véritable n'est jamais ténèbres...

    Avec toute ma tendresse Corps rimes

    Plume

    5
    Lundi 24 Septembre 2012 à 15:44
    papyanar

    Délicieuses rimes sur une belle dame vacillante d'amour,pres d'une flamme à l'odeur de femme!!

     

    Plein de bisous

    papyA,charmé

    4
    Lundi 24 Septembre 2012 à 15:21
    *** lili ***

    L'ombre et la lumière mais aussi La vie et la mort, c'est à quoi me fait penser ce tableau de de la Tour ... ton poème également ...

    beau poème de Victor Hugo

    bisous doux comme des pétales de roses

     

    3
    Lundi 24 Septembre 2012 à 14:32
    autresrimes

    bonjour corinne

    merci de ton passage sur "jazz" ,ravi que y trouves de belles,musicales  découvertes.bises musicales et poètique du troubadour Emmanuel

    A+

    2
    Lundi 24 Septembre 2012 à 13:35

    l'amour est une part de sacrifice

    moi je dirai l'amour est sacrifice

    bel écrit

    bonne journée

    1
    Lundi 24 Septembre 2012 à 13:15

    les ombres créaient la lumière....celles du coeur sont les plus austéres.....c'est bien un voile sur la vie....dans l'intimité des soucis....par lesquels tout se met liaison ....l'alchimie ne trouve sa solution que dans l'esprit...qui flambe sur l'autel des flammes qui l'éclairent....pour s'affronter les cendres en ombres sur le feu....toujours autant philosophique ton écrit......bisesssssssss
    claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :