• Mystérieuse

     

      

    (Peinture de Georges Romney : Emma Hart

    Lady Hamilton)

     

     

    Peux t’on sonder, le secret d’une âme,

    Qui demeure caché en toute femme ?

    S’enivrer aux effluves des émotions,

    D’un cœur, tendrement épris de passion ?

     

     

    On dit que l’amour traverse les âges,

    Qu’il laisse un parfum, dans son sillage…

    Qu’il est à ce temps, un doux présage,

    Qui éloigne solitude et mirages…

     

     

    A la fois, belle et mystérieuse,

    Est cette femme si éphémère,

    Qui l’espace d’un instant, songeuse,

    Possède la grâce des statues altières…

     

     

    Si présente et absente tout à la fois,

    Tel un doux rêve que l’on voudrait toucher,

    Incarnation de Cassandre et Circé,

    Le modèle d’un peintre, sa préférée…

     

     

    Peut-on chavirer, être un naufragé,

    Sur une île où demeurent les pensées ?

    Atteindre les rives, où pensive,

    Vous semblez vous noyer en dérive ?

     

     

    Comme une rose, au printemps vermeil,

    Vous défiez vos ombres et vos soleils !

    Et sous les traits de votre beau visage,

    S’épanchent désirs en doux breuvage…

     

     

    Dans le miroitement de vos prunelles,

    Se cache, une femme intemporelle,

     Dont l’âme est un joyau, une perle,

    Où l’amour en vagues y déferle…

     

     

    Peux t’on sonder, le secret d’une âme,

    Qui demeure caché en toute femme ?

    Captivante, mystérieuse…Emma,

    Ta beauté à ce temps, ne s’effaça…

    … ne s’oublia…

     

    CorpsRimes

     

    Mystérieuse00054472

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Je n'ai pu vous oublierSirène »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    28
    lagardere
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:23
    lagardere

    je n'ai jamais essayé de sonder l'âme d'une femme...sinon il n'y a plus de charme....je préfére en garder toute la lumiére ....pour mieux lui faire croire qu'elle posséde toujours son mystére...ptdr....mais cela n'empêche pas de lui faire croire au contraire..;histoire de se distraire....comme le mystére de la vie , j'aime bien chercher le mystére de son paradis...mais je conserve à l'esprit..;que ce mystére en te lisant ne cache qu'une partie de son paradis....j'en suis ravi...;merci de cette délicatesse dans ton mystére écrit..;bonne soirée..;je t'embrasse
    amicalement à toi
    claude

    27
    lagardere
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:23
    lagardere

    suis ...écroulé ...en lisant ta réponse .....alors le recalé de philosophie(seulement chez cronin) ptdr..;le recalé disais-je est détenteur d'une thése de philosophie spirituelle qu'il a obtenu à l'aube de ses 50 printemps avec mention spéciale du jury...aprés 10 années de recherche....hihihihihhi là suis ptdr....bisous
    amicalement à toi
    claude

    26
    Le Chaton
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:23
    Doux et sensuel comme cette peinture ce poème nous envoûte...Bises. le Chaton
    25
    lagardere
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:23
    lagardere

    bi bip communication rétablie....pour souhaiter à mon âme bleu....un doux week end..;avec de gros bisous.....amicalement à mamzelle....corinne ....ptdr
    claude

    24
    lagardere
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:23
    lagardere

    un gentil coucou du dimanche ...avec de gros bisous.....c'est mon âme qui les fait..ptdr....bonne journée
    amicalement à toi
    claude

    23
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 21:59
    cronin

    Bonsoir à toutes et tous !

    Merci beaucoup pour vos commentaires. En écrivant ce  poème, je ne pensais pas que l'on s'attarderait sur la notion de "sonder une âme... d'une femme", comme quoi, l'inspiration nous emmène toujours vers des terres inconnues... mais j'ai trouvé intéressantes vos remarques...et je vous en remercie. Je vous souhaite une belle et douce fin de soirée... Bisous, et toute mon amitié. Corinne (Cronin) Ma rose !

    22
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 17:09
    ozymandias

    coucou ma Corinne

    jolie  femme que cette Emma, dommage qu'elle soit morte alcoolique... muse de peintre et j'en passe

    certaines femmes ont des destins d'exception

    merci je t'embrasse bonne fin de journée

    joelle

    21
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 16:06
    cacao

    Bonjour chère Corinne ! Ah ! Le secret d'une âme de femme ! Qui peut savoir ? Texte toujours aussi beau, pur et talentueux. Merci aussi pour les images pleines de mystère et de charme. Pardon d'être moins présente, vais revenir, suis en "semi" déménagement en attendant vente ma maison. Change de boulot et de région le 01/12. Vais du nord du Lot aux Hautes-Pyrénées. A bientôt pour plus de commentaires. Bonne fin de dimanche. Toutes mes amitiés fidèles.

    20
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 11:06

    Les hommes diront que la femme est trop compliquée pour être, un jour, totalement comprise, mais nous les femmes, nous pourrions bien dire la même chose !

    Mais nous-mêmes, pouvons-nous sonder notre propre âme et être objectif sur ce qu'on y lirait ?

    Je n'ai pas la réponse.

    Je te souhaite un très bon dimanche, Corinne ! A bientôt !

    19
    Samedi 5 Novembre 2011 à 18:13
    flipperine

    le fond de de notre âme c'est notre secret personne ne peut la sonder à mon humble avis

    18
    Samedi 5 Novembre 2011 à 06:47
    timilo

    Les nuits sont pour moi assez courtes , en été souvent aux premières lueurs du jours , je pars marcher , il faut dire que j'ai de la chance , la forêt est à quelques mètres

    Mais en hiver , je passe sur mes blogs amis , 

    J'ai aimé relire tes derniers poèmes , j'aime la musicalité de tes rimes , on sent l'artiste musicien en toi

    Passe,Corinne un doux et agréable weekend

    Bisous

    timilo

     

    17
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 21:58
    Joelaindien

    j'aime beaucoup, merci du partage !

    16
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 19:38
    Rose

    Bonsoir Corinne,

    La Femme est un mystère qu'il me semble impossible de sonder vraiment.

    Un joli texte romantique comme tu sais si bien les écrire!

    Bon WE aminaute et gros bisous

    Rose

    15
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 17:42
    Mireille du Sablon

    Nous- mêmes, savons-nous ce qu'est notre âme?  mystérieuse , nous le resterons toujours! merci pour cette poésie si bien illustrée.

    belle soirée, bises, Mireille

    14
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 16:50
    @nnie54

    Que ces dames sont belles, d'une beauté intemporelle je trouve !

    En y ajoutant ta plume, tu en rajoutes du mystère !

    @nnie

    13
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 14:46
    nettoue

    je ne pense pas que l'on puisse obtenir des gens ce qu'ils ne sont pas prêt à donner !

    Bises ma rose d'amitié

    12
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 10:14
    *** lili ***
    Je suis sous le charme de cette belle Lady - sa vie a été bien remplie de bonheur, d'embellie mais aussi de chagrins et de misère ... Dans tous ses portraits, une mélancolie indéfinissable ... Ton poème est un diamant - je viens de le lire cinq fois pour en apprécier chaque vers doux bisous comme des pétales de roses
    11
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 08:50
    ozymandias

    je passe chez moi et te laisse un bisou

    bonne journée ma Corinne

    joelle

    Cupidon -Le Caravaggio

    10
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 06:33
    timilo

    Je respecte trop les femmes pour les juger, comme je respecte tout aussi bien la nature qui les entoure

    Sonder leur coeur me serait impossible , je préfère l'écouter battre dans leur poitrine

    La femme est une douceur , que l'homme ne peut se passer.

    Bien joli ,ce poème , j'en aime tous ses détours , et j'apprécie de le relire

    Douce et agréable journée,Corinne

    Bisous

    timilo

     

    9
    Dan
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 23:08
    Dan

    Ce n'est pas moi qui vais prétendre forcer le mystère de cette femme comme de toutes les autres. Bises Dan

    8
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 22:07
    Mamoune

    bonsoir Corinne ,

    je crois que l'âme d'une femme reste mystérieuse...c'est là sont plus bel atout !

    ce poème exprime toute ta sensibilité de femme" poète romantique"

    passe une bonne soirée...gros bisous et merci de tes mots sur mes pages, rares en ce moment...Mamoune

    7
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 20:46
    ozymandias

    que de jolis mots : femme intemporelle tu as raison ma Corinne

    femme éternelle, la muse de tout artiste

    et que de jolies femmes dans ton article j'adore littéralement ce mélange..

    au fait sais-tu que finalement j'ai le tableau de Danielle Gagnon "les pommiers" dans la chambre, (un vrai faux que j'ai trafiqué au gel spécial vrai/faux), 2 Messely et 2 monet (les iris et un vase  de fleurs)

    quand je me réveille je suis ravie de voir cette jeune fille ravissante : elle me met de bonne humeur

    je t'embrasse fort passe une belle soirée

    joelle

    6
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:45
    cronin

    Coucou Lagardère

    Je suis morte de rire  Vous m'impressionnez Lagardère... bon alors on reprend le manuel de philosophie spirituelle... et on étudie le châpitre sur l'âme... Ensuite j'interroge (rires) je ne mettrai pas dix ans à le faire... ptdr... Très bonne soirée, avec tout mon respect mon ami... et bravo pour ta thèse de philosophie spirituelle. A bientôt, gros bisous. Stop... bip bip...communication  interrompue.. .Corinne (Cronin)

    5
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:35
    cronin

    ah !! Bonsoir Line,

    Je te remercie de ton commentaire qui me fait pousser un profond soupir... OUF...  merci...  

    Merci d'aimer mon poème, et de connaître Lady Hamilton... sais-tu qu'elle fut interprêtée au cinéma, avec la grâce et la beauté de l'actrice Vivien Leight (Autant en emporte le vent... et le sublime Laurence Olivier ? interprêtant le capitaine Nelson...) Une très belle histoire d'amour, un destin qui devait unir ces deux coeurs là... fille de forgeron, elle devient le modèle du peintre cité sous mon tableau, pendant 10 ans. Sa rencontre avec Nelson change sa vie... il est regrettable qu'à la mort de Nelson, elle sombra dans l'alcoolisme... mais sa beauté, elle, ne s'oublia, j'aime beaucoup les tableaux la représentant ! Merci Line, pour ton commentaire, et d'avoir aimée mes rimes ! Gros bisous, belle et douce soirée ! Ma rose, Corinne (Cronin)

     

    4
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:22
    cronin

    Bonsoir Carlos,

    Ravie de te voir sous mon poème Carlos... et de lire ton commentaire  J'aime bien l'opinion de la gente masculine,  Sonder l'âme d'un homme est tout aussi difficile... je te rassure Carlos  Bon alors, on reprend le manuel de peinture, et on étudie la vie D'Emma Hart... alias Lady Hamilton... Patience patience... (rires !) attention je note... bonne soirée Carlos, et très belle fin de semaine à toi. Toute mon amitié, Corinne (Cronin).

    3
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:09
    cronin

    Bonsoir Lagardere,

    Merci pour tes mots mon ami, et ta venue... je suis aussi PTDR en te lisant... j'aime ce mystère qui fait partie du charme... il me plait à penser qu'il y a toujours une lumière sur tes mots  n'est ce pas ? Tu as été distrait par mes rimes....recalée en philo !!!   Bisous, Corinne (Cronin) Une mystérieuse poétesse qui corrige ton commentaire... rires ! Merci Lagardère. Bonne soirée, bzzzz

    2
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 17:37

    un magnifique poème sur une musique romantique

    et tu ne pouvais pas trouver une héroîne plus mystérieuse qu'elle !..

    Oui Mystérieuse la vie de cette femme qui naquit fille de bûcheron et devint une Lady

    et encore plus difficile à sonder son coeur, elle donna une fille à  Nelson ce grand homme défiguré et sans bras et mourut alcoolique

    triste destinée que la sienne

    Bravo pour tes merveilleuses rimes

    bonne soirée Corinne

    1
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 17:26
    Carlos

    Bonsoir Corinne,

    Sonder l’âme d’une femme est une mission impossible pour tout homme ordinaire ; en revanche l’artiste, s’il est attentif et patient, en saisira peut-être un soupçon, ce que la belle aura bien voulue dévoiler. L’âme des femmes restent pour moi un grand mystère (rires). Merci chère Corinne pour ce joli poème. Je te souhaite une très belle fin de semaine, toute mon amitié, Carlos.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :