• Lumière d'un jour

       

     

    « La femme est le rayon de la lumière divine ».

     

    (Djalal al Dîn Rümi)

     

    Extrait de « Mathnawi »

     

     

     

     

    friedrich von amerling

     

       

     

    Lorsque mes pensées voyagent à travers

     

    Mes rêves les plus secrets, nés de ces hier,

     

    Je voudrais être pour toi,  lumière !

     

    D’un jour, d’un espoir, d’une vie entière…

     

      

     

    Lire dans le silence, ce que tes pensées

     

    Traduisent sur mon cœur à jamais gravé,

     

    Etre cette fée qui de sa magie,

     

    Donne le peu d’essence de sa vie…

      

     

     

    Allumer cette bougie dans la nuit

     

    De nos silences, et goûter à la joie,

     

    De pouvoir m’imaginer ce qui luit,

     

    Au plus profond de ton cœur en émoi…

     

     

     

    Parfumer ne serait-ce qu’un moment,

     

    Nos corps de saveurs exquises, réclamant,

     

    Dans le jour naissant, tes tendres baisers,

     

    Voir de mes yeux, l’Amour tant désiré ! 

      

     

     

    Sur mon livre ouvert et sur cette vie,

     

    Ecrire la passion, désirs inassouvis !

     

    Lumière d’un jour qui brille sur tes nuits,

     

     Murmure tout bas, ces mots que je chéris…

     

     

     

    Peut-on aimer dans ce silence, les jours,

      

    Malgré la distance, éternel retour ?

      

    Espérer en des lendemains où lèvres

     

    Contre lèvres, tu m’enflammeras de fièvre ?

      

     

     

    Lumière du jour aux plus obscurs des peurs,

     

    Qu’étreint d’amour toutes les torpeurs…

     

    Souffle de vie, souffle de tendresse,

     

      je songe à des nuits d’ivresses…

     

     

     

    Rester telle que je suis, une lumière,

     

    Qui te guide au cœur des ténèbres,

     

    Parviens jusqu’à toi, dans tes prières,

     

    Où je deviens une flamme dans tes rêves…

     

     

    CorpsRimes

     

    Lumière d'un jour00054472

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « EnlacementsMéditation d'automne »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    23
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 15:12
    jean marie

    magnifique,je te souhaite un très bon mercredi,belle journée,bises

    22
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 15:01
    Tincky

    Re-Coucou Noble Poètesse d'Amour Pur !!! Sourire

    Peu importe "les situations", tu décris toujours à merveille "les sentiments Amoureux"... et devant mes mirettes admiratives, tu fais toujours jaillir de la douce lumière qui rappelle à mon Coeur que lorsqu'on Aime avec un GRAND A, il y a toujours une tendre flamme qui nous éclaire et nous réchauffe doucement, même si on ne sait l'écrire avec le talent de ta douce Plume de Toi... Sourire Tendresse

    J'espère que tu vas bien... que tu penses à Rire & Sourire chaque jour malgré le froid qui s'installe... et que surtout, tu prends GRAND SOIN de Toi & des Tiens... Sourire Espoir

    Je te souhaite un très doux mercredi... ainsi qu'un serein "jeudi férié" si tu ne travailles pas... et une excellente fin de semaine !!! immense sourire

    Mille très tendres Bisoudoux Chaleureux

    ***Tincky***

    21
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 11:00

    Oh, que c' est beau!

    Une lumiere pareille, qui n' en reverait pas?

    Gros bisous.

    20
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 07:37
    timilo

    Je relis ton poème mais ce matin le temps m'est compté, ici ce ne sont que des grosses pluies orageuses , du coup de nombreuses coupures 

    J'espère que cette petite accalmie me laissera le temps d'envoyer ce commentaire 

    J'ai aimé ton commentaire d'hier

    Douce journée CORINNE

    Bisous

    timilo

    19
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 02:26
    Cendrine

    Ma chère Corinne,

    Splendeur et délicatesse, sublime essence de lumière féminine, parfum de roses qui m'étreint... ton poème est exquis! Il me caresse comme une incantation de sensualité et de mystère, éclairé par les braises de ton écriture.

    Impossible de résister au charme que tu tisses avec ta plume, à cette invitation au voyage dans des sphères de beauté infinie... La lumière divine frissonne en gouttes d'or et en perles de rosée.

    Magique et magnifique! Bravo ma chère Corinne, je te souhaite une douce et reposante nuit, je t'embrasse bien affectueusement

    Cendrine

     

    18
    Mardi 30 Octobre 2012 à 20:34
    ozymandias

    tu es la lumière effectivement  dans cet écrit magistrel ma Corinne

    les femmes sont des lumières pour les hommes qui les adorent. TOut dans ce texte fait ressentir cette lumière... j'envie ton talent ma Corinne tu es, comme Line, une fée de la plume...

    je t'embrasse trs fort, bonne soirée au chaud

    joelleLamia et John

    17
    Mardi 30 Octobre 2012 à 11:54
    Plume A l'Encre Crié

    Bonjour Belle d'Âme

    Mais quelle est donc cette musique qui aux sons de tes mots, font frémir mon coeur d'humanité ? Je n'ai jamais su ni mettre un nom où un auteur dessus...

    Pourtant la Lumière est non seulement diurne, mais également nocturne... sourire... là est en bonne part, l'Art de l'ensaignement...

    Je t'ai posté ma missive hier, tu devrais je pense la recevoir demain matin....
    Je ne sais absolument pas comment tu vas ressentir, percevoir mes mots et mes maux... chaque personne réagit différemment à la Lumière ; certaines refoulent pour être trop bien conditionnées (mais là, je sais que ce n'est pas ton cas), d'autres sont totalement incrédules pour avoir perdu tous sens de la magie et du merveilleux, d'autres  s'effondrent en larmes de liesse, parce qu'à dire vrai, on ne gagne pas la Grâce tous les jours et ce n'est pas permis à tout le monde... d'autres encore, sombrent dans la folie lorsqu'ils prennent la mesure des mensonges qui ont construit l'Humanité, depuis son commencement...

    Dans tous les cas, Mon Âme Mie, sache que je serai là... mem si ce que je te révèle ( à Sion) me posent bien des soucis au niveau de l'acceptation...

    Il est toujours laissé libre à la personne de savoir ou de ne pas savoir, sachant qu'ensuite tout est différent et qu'il n'y a aucun retour en arrière possible : c'est parfois très dur à porter et à vivre au quotidien...
    Tu es donc tout à fait libre de décacheter ou non mon courrier dans la discrétion Corinne.... tout en sachant que personnellement je n'ai pas eu la chance d'avoir ce choix (signe du taureau et de l'amour = 13 ), mais que j'aurai aimé l'avoir ; bien que je me questionnais bcp sur moa'h mem, au regard d'évènements bien particuliers de mon existence...

    Sinon, je vais mieux... je suis enfin à jour dans toutes mes démarches et mon travail, mais je me sens bien épuisée... dans ce phénomère de décompression tout à fait légitime, je ne sais plus trop où j'en suis......... rireessssssssssss
    Je ne suis d'ailleurs toujours pas certaine de continuer mon blog...

    En espérant que tu ailles bien ainsi que ton petit, que tout va bien pour vous deux, je vous envoie toute la tendresse de la lumière claire argentée, ensoleillé d'Amour

    Prenez soin de vous

    Plume

     

    16
    Mardi 30 Octobre 2012 à 11:26
    michèle

    Lumière de ces écrits...pour le plaisir de les lire...

    De la rose poétique la beauté et le parfum...

    Merci Corinne pour ce chant d'amour et cette photo magnifique qui illustre dans toute son  éclatante lumière la vision d'un éternel féminin...

    Cantique pour que la lumière de l'amour soit immortel...éternel...

    Vers toi le tendre et le joyeux se partagent mes pensées...

     

     

    15
    Mardi 30 Octobre 2012 à 07:30
    timilo

    Comme cette lumière est douce et agréable à relire

    J'aime beaucoup ta façon d'écrire

    Douce journée ,CORINNE

    Bisous

    timilo

    14
    Mardi 30 Octobre 2012 à 07:11
    Martine Eglantine

    C'est un plaisir de visiter ton blog. J'aime ta poésie et ce poème particulièrement... Cette lumière qui est en nous et qui peut devenir incendie d'amour et faire des ravages. A bientôt

    13
    Mardi 30 Octobre 2012 à 02:48
    Le Noctamplume

    Bonsoir Corinne

    Un merveilleux poème que tout homme rêverait d'avoir au chevet de sa solitude.

    Ta passion pour l'être aimé éloigné, fait flambloyer et crépiter la verve de ton écriture qui transcende la moindre lettre en une caresse ardente développant une doucereuse sensualité. La lumière qui en jailli te représente comme femme au coeur pure soucieuse du bien être de ton aimé et le guide au fin fond des ténèbres, dans ses silences où la fusion alchimique incandescente de l'amour exacerbe au point de devenir le phare de beaucoup d'entre nous, te faisant devenir notre guide spirituel.

    Je t'embrasse et te souhaite une nuit magique dans l'extase de ta passion amoureuse.

    Amitié

    Le Noctamplume

    12
    Lundi 29 Octobre 2012 à 20:09
    Le Noctamplume

    Bonsoir Corinne

    Je ne t'oublie pas et pense fort à toi, pas mal de contretemps ces temps-ci.

    J'ai lu, j'ai apprécié, je reviens dès que possible déposer ma pensée.

    Bisous et douce nuit

    Amitié

    Le Noctamplume

    11
    Lundi 29 Octobre 2012 à 19:53
    Cathy

    Bonsoir Chère Corinne,

    Une musique enchanteresse... Dont jaillit déjà comme une onde de lumière... Je l'ai en tout cas ressenti comme telle... Et ce poème qui symbolise à merveille l'amour et la capacité à susciter le désir... C'est la flamme de ton coeur qui se fait lumière, ici, Corinne... L'impatience anime ta plume et la volonté d'offrir à l'être aimé tout ce que ton coeur peut lui offrir sont ici présentes... Ton écrit est sublime. Merci pour ce beau partage.

    Douce soirée et toute mon amitié,

    Bisous,

    Cathy.

    10
    Lundi 29 Octobre 2012 à 18:45

    Corinne !.... secret.... c 'est ma chatte en photo que tu vois dans le jardin

    bisous

    il y a de la neige dans le nord de la Corse à Vizzanova, étonnant !....

    heureusement je suis au sud mais sale temps, chauffage allumé.

    9
    Lundi 29 Octobre 2012 à 18:09
    Hécate

    Quand  Eros et Psychée soupirent en mots incarnant la chair à la lumière de ce qu'ils désirent, la Poésie est là...flamme qui brûle comme l'huile de la lampe. Et la Muse prend la plume.....

                                    Bonsoir Dame à la Rose, le ciel est bleu de jais à cet instant.

    8
    Lundi 29 Octobre 2012 à 17:42
    Tahar YETTOU

    Bonjour,Corinne.

    Oui,on ne peut cesse de rendre un vif hommage à la femme car que deviendrait l'homme sans la femme?...La place de la femme est primordiale dans l'existence et elle surpace celle de l'homme...

    Mes amitiés et remerciements pour ce beau partage.

    Salam !

    Tahar

    7
    Lundi 29 Octobre 2012 à 17:01

    j'ai tout aimé Corinne romantique

    écrit avec le soupir du vent, mêlé aux braises des nuages

    ta plume reflète le miroir de l'émotion

     

     

    bisous et belle semaine.

     

    Pas pu venir avant, à cause des intempéries ce week-end

    6
    Lundi 29 Octobre 2012 à 10:42

    Des vers élégants et sucrés...
    Bonne journée !

    5
    Lundi 29 Octobre 2012 à 07:37
    timilo

    Il est vrai qu'en toute femme , une lumière rayonne divinement.

    Je pense à tous ceux qui ne la voient pas ainsi , car ils sont aveuglés par des mauvais sentiments.

    J'ai aimé ton poème , je l'ai lu comme une confidence , de belles images s'y détachent , et ta plume par sa qualité accentue leurs douceurs .

    Je ne saurai le disséquer car ma plume ne sait pas se faire scalpel , mais je te dirai que son ambiance m'a troublé 

    J'ai aimé cette musique rimique qui s'engage.

    Tes commentaires sont si profonds qu'ils me laissent sans voix

    Douce journée CORINNE, malgré cette journée qu'on annonce hivernale .

     

    Bisous

    timilo

     

     

    4
    Dimanche 28 Octobre 2012 à 23:13
    flipperine

    la lumière comme l'eau source de vie

    3
    Dimanche 28 Octobre 2012 à 23:05
    Christie Jane

    Très lumineux ! Guide-moi non pas dans les ténèbres mais dans la lumière, Lumière des Lumières ! Merci Cronin (Corinne) c'est très beau ton texte. Bon début de semaine. Amitiés

    2
    Dimanche 28 Octobre 2012 à 21:56

    pas besoin de chercher la lumière...je l'ai trouvé chez toi....car tu es cette lumière dans tes écrits , dans tes vers, dans ta poésie, dans la vie....ta lumière est partout et resplendit de sa qualité et de sa flamme qui brûle au sommet de ton palais..ce palais dont tu es la déesse incontestée...que tu en sois loin où prêt tu es...cette déesse parce que tu es toi ..et que tu le reste..dans toute sa simplicité...tu n'est qu'amour et personne autre que toi ne sait en parler....surtout avec ces élotions que tu sais épprouver et faire épprouver...te lire est félicité...belle déesse de lorraine....merci pour ces écrits d'une valeur sereine.....bonne soirée.......bisesssssssss
    claude

    1
    Dimanche 28 Octobre 2012 à 20:47
    Nais'

    Bonsoir Cronin !
    Ta lumière est belle, quant à cet amour à distance il semble fonctionner. C'est difficile à vivre mais si chacun le supporte et puis lors des retrouvailles, tout n'en est que plus beau. Tu écris de belles passions, de beaux émois ! Encore un sublime poème de plus à ton actif.
    Bises, bonne semaine !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :