• Lettre d’amour

     

       

    "The love letter by FEDERICO ANDREOTTI 1847"

      

      

    Une lettre d’amour est venue un beau jour !

     

    D’un bel inconnu, qui me fait ainsi la cour…

     

    Songeuse, je suis ivre de tous ses mots !

     

    Ceux qui prennent feux dans la douce déraison…

     

     

     

    Mon cœur vibre ! Cogne fort, pour ce troubadour !

     

    Rêve, de ses baisers point chastes, je savoure !

     

    Je me sens belle ! A l’âge d’une jeune fleur,

     

    Celle, dont les pétales sont perlés d'ardeurs ! 

     

     

     

    Corps et âme, dans ses mots ! Douces étreintes…

     

    Dont les caresses exquises, ne sont  point feintes !

     

    Sous cette écriture passionnée, un bel amant,

      

    De sa plume, encense les sens, divinement !

     

     

     

    Sous les eaux dormantes, de mes doux silences,

      

    Naissent ivresses, en sources d' espérances !

     

    Et d’un sourire coquin, une hirondelle,

     

    S’enflamme, siffle au vent sa ritournelle !

     

     

     

    Ô pensées divines et exquis engouements !

     

    Qui enivrent en frissons, plaisirs en onguents…

     

    En ce jour, douces folies d’aimer, m'enflamment !

      

    Brûlent ma peau? je me consume et je pâme ! 

      

     

     

    Une lettre d’amour est arrivée un jour,

     

    Mes yeux brillent, se parent de leurs beaux atours ! 

     

    Lire ces mots,  j'en tremble ! Ô douces liesses !

     

    Diantre ! Voilà que je déraisonne ! Diablesse...

     

     

     

    Ah l’amour ! Il nous fait tourner la tête !

     

    Et, en ce jour, suis toute guillerette !

     

    Cette simple lettre me redonne l’espoir,

     

    Que le romantisme peut encore émouvoir !

     

     

     

    Voilà à la fleur de l’âge, frémissements,

     

    Sous des mots écrits, délicatement,

     

    J’attends votre venue, mon tendre soupirant...

     

    Et sous vos lèvres, goûter aux doux châtiments !

     

     

    CorpsRimes

     

    Lettre d’amour00054472

     

     

     

    « Les abeilles !Dis à mon coeur »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    22
    Mardi 15 Mai 2012 à 08:50
    tahar YETTOU

    Bonjour,Corinne,

    Je reviens vers ce sublime poème pour le lire et le relire...Ah! que c'est beau ue lettre d'amour quand on la tient dans les mains! Des mains qui tremblent,des genoux qui fléchissent,un coeur qui tambourine...Voilà,c'est pour vous dire à tel point ce beau poème me fascine,chère Corinne.

    Au plaisir de vous lire encore,je vous dis à bientôt.Salam !

    21
    Dimanche 13 Mai 2012 à 17:52

    Corinne

     

    merci

     

    je passe demain

    Toute mon affection

     

    20
    Vendredi 11 Mai 2012 à 06:51
    timilo

    Quand je recevais une telle lettre , mon coeur battait différemment , que d'émotion avant de la lire , oui que d'émotion, même si je n'en reçois plus , je m'en rappelle très bien.

    J'aime ta façon d'écrire , Corinne , elle nous pousse à anticiper tes mots , ou alors est-ce moi qui aime prendre de l'avance

    Merci pour ce très beau poème qui m'a fait voyager dans mes souvenirs

    Douce journée

    Bisous

     

    timilo

    19
    Jeudi 10 Mai 2012 à 10:40
    Roselyne

    Un magnifique poème . Une lettre d'amour, voilà qui est romantique à souhait. Maintenant hélàs les sms, les mails remplacent ces délicieux billets qu'on pouvait lire et relire le coeur battant. Je suis de retour sur les blogs, je vais mieux et je suis heureuse de vous retrouver. Je t'embrasse;

    18
    Mardi 8 Mai 2012 à 21:37
    Rose

    Le soupirant a su caresser la belle de ses mots

    Romantisme quand tu nous tiens!

    Grosses bises et douce soirée Corinne

    Rose

    17
    Mardi 8 Mai 2012 à 16:59

    très beau !

    16
    Mardi 8 Mai 2012 à 16:42

    je ne t'écrirai pas une lettre d'amour...mais une lettre de compliments çà oui....je viens de relire cette délicieuse poésie....alors je te dis un simple , mais oh! combien grand merci....d'écrire d'aussi sublimes lettres d'amour.............bisessssssssssssssss
    claude

    15
    Mardi 8 Mai 2012 à 16:09
    flipperine

    ah qu'est ce qu'on peut guetter le facteur quand on attend une lettre d'amour

    14
    Mardi 8 Mai 2012 à 10:10
    Sagine

    J'y ai cru ! J'ai cru qu'elle était pour moi cette lettre...Je crois que je vais l'imprimer pour la relire dans les moments de doute. On peut rêver, non ?

    13
    Lundi 7 Mai 2012 à 21:28
    renaud

    Pour t'avoir mise dans cet état d'exhaltation cette lettre d'amour doit être

    irrésistible et, pour tout dire, un modèle du genre.

    L'on aimerait bien être le facteur de service.

    En toute amitié.

    Renaud

    12
    Lundi 7 Mai 2012 à 20:50
    ozymandias

    si ce n'est déjà fait, ma Corinne, il va venir ce doux soupirant..

    quelle plume, quelle troublante attente, quel exquis désir..

    ton poème presque vrai - peut être l'est-il - est superbe

    je t'embrasse ma Corinne

    je te joins ce tableau de Federico Andreotti que j'aime beaucoup aussi, j'ai failli lors d'une vente aux enchères acheter le meme vase empire que la "belle" a derrière elle... etpuis qqu'un a dépassé mes possibilités...

    je l'aurais tres bien vu chez moi...

    belle soirée

    joelle

    11
    Lundi 7 Mai 2012 à 19:20

    Oh, que c'est touchant, Corinne! Quand on est fleur bleue c'est pour vie!

    Bisous.

    10
    Lundi 7 Mai 2012 à 17:08
    Plume à l'Encre Crié

    Bonsoir Corinne,

    Il est certain qu'après moult commentaires, je risque d'être fort peu originale... alors je vous dirai simplement :

    Sublime espérance !

    Plume

    9
    Lundi 7 Mai 2012 à 16:47
    @nnie54

    Il y a bien longtemps que je n'ai eu ce genre de courrier. 

    Biz, @

    8
    Lundi 7 Mai 2012 à 16:39
    papyanar

    La lettre d'amour.une exquise et délicieuse romance de mots d'amour que tu nous

    sers sur un joyeux plateau ivre de sentiments.Tres bel écrit,j'aime beaucoup.

     

    Mercie Corinne

    Bisous de papy

    7
    Lundi 7 Mai 2012 à 14:46

    recevoir une aussi belle lettre...ne peut que faire battre le coeur de l'être qui la reçois.......en te lisant s'animent les émois....au fur et à mesure que cette musique prend forme en moi........des rapports épistolaires comme celui qui est là devant mes yeux...donnent le frisson coquin et amoureux qu'un être quel qu'il soit est capable d'épprouver devant autant de douceur et de romantisme rare mais réel.....tu sanctifie cet amour passion...qui force la déraison....à ne pouvoir que vivre et aimer...dans une aussi belle sincérité...pour des sentiments que seul un grand coeur peut épprouver...normal...car tu es une fée....merci pour ce rêve éveillé.........bonne journée...........bisessssssssssssssss
    claude

    6
    Lundi 7 Mai 2012 à 13:44
    Cathy

    Bonjour Chère Corinne,

    Tu remets la lettre d'amour au goût du jour, et avec elle le retour du romantisme... C'est une valeur qui se perd malheureusement, et il est bon de la rappeler. D'autant que ton poème est de toute beauté. Tu évoques particulièrement bien l'émoi suscité par quelques mots d'amour sur une page et cette femme amoureuse est ici agréablement "dépeinte"... Tes illustrations sont également très bien choisies.

    Merci pour cet agréable moment. Je reviens doucement sur les blogs et suis ravie de te lire.

    Toute mon amitié et que ta journée soit douce.

    Bisous,

    Cathy.

    5
    Lundi 7 Mai 2012 à 10:03
    mireille du sablon

    Une lettre d'amour, retrouver l'écriture de son amour, ne jamais devoir jeter ses lettres, n'est-ce pas là le bonheur!

    Bonne semaine, gros bisous de Mireille du Sablon

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Dimanche 6 Mai 2012 à 23:57
    Cendrine

    Chère Corinne,

    Comme je savoure tes mots! Comme je les aime! Ils sont une ondée de bonheur et de talent et cette lettre d'amour vibre dans mon coeur et au creux de mon oreille...

    J'écoute Rondo Veneziano quasiment en boucle depuis mon adolescence... Je suis transportée par cette merveilleuse musique et tes douces et brasillantes rimes qui leur font écho.

    Ah, l'excitation de la lettre d'amour... je vais te confier quelque chose.

    Mon mari, Christophe, est mon meilleur ami depuis plus de vingt cinq ans. Nous nous sommes rencontrés très jeunes et après le bac nos vies ont pris des chemins différents. Nous avons alors entamé une correspondance épistolaire et, au fil des mots et des lettres, notre sentiment d'amitié est devenu flamme d'amour... J'étais toute frissonnante à chaque lettre reçue et deux ans plus tard, nous nous retrouvions sur un quai de gare, pour devenir des amants, portés par ces mots qui ont tissé notre amour. Nous ne nous sommes plus quittés et mariés dans la foulée.

    Une lettre a un merveilleux pouvoir, tu le dis avec tant de charme et de force. Ta sensibilité est un joyau.

    Je t'envoie de gros bisous et je te souhaite une très belle soirée... de liesse...

    Cendrine

    3
    Dimanche 6 Mai 2012 à 22:39
    *** lili ***

    Comme il est émouvant et vrai ton poème, l'Amour ramène la jeunesse ...

    Le tableau est superbe - merci Corinne

     doux bisous comme des pétales de roses

    2
    Dimanche 6 Mai 2012 à 19:43
    louv'

    Roooh....Corinne ! C'est magnifique ! On aimerait toutes connaître cet émoi....

    Bisous de Louv'

    1
    Dimanche 6 Mai 2012 à 18:47
    Lucie-y

    Trop beau Corinne, ha! la! la! L'amour; mais penses-tu qu'il existe réellement celui qui se trouve probablement à proximité, tout à côté, uniquement pour t'admirer et te quémander un baiser? Je pense que oui ! Il faut savoir ouvrir les yeux, et regarder, mais je pense que toi, tu la déjà repérer! Tu as de la chance, car pour moi, il m'a échappé, bien que... Bisous fraternelle Corinne, ta poésie est magnifique.

    Lucie-y, ton admiratrice.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :