• Les amoureux

     

     

     

      

     Emile Friant

    "Soir d'automne" ou les "amoureux"

    1888 

    Musée des Beaux-Arts de Nancy

      

      

    Par un après-midi, sur un pont,

    Deux amoureux, murmurent une chanson…

    Point de mot, juste ce doux silence,

    Dans leurs regards, une belle romance…

    Côte à côte, se joue un langage muet,

    Mais qui revêt, le charme et l’attrait,

    D’une belle histoire d’amour, de ces mots,

    Qui font battre le cœur, à fleur de peau… 

     De ces mots qui traversent à eux seuls,

    Les portes du temps... s'inscrivent sur leurs seuils...  

    «Je me souviendrai de ton souffle d’amour,

    Lorsque je mettrai un nom sur ton visage,

    De ton sourire qui me captivait toujours,

    De ta douceur, apaisant mes orages… 

     Je me souviendrai de tes doux baisers,

    Laissant sur ma peau, une caresse veloutée,

    De la chaleur d’un unique regard,

    Enflammant mon cœur, le laissant hagard… 

     Graver à jamais sur le sceau du cœur,

    Les notes d’une symphonie de bonheur !

    Traverser l’éternité, à tes côtés,

    T’aimer …simplement, à ne point m’en lasser ! » 

     

    Se souvenir jusqu’à la fin des temps,

    De cet unique et tendre refrain,

    L’amour est un doux parfum enivrant,

    Qui laisse dans son sillage, ses effluves divins ! 

    Deux amoureux sur un pont, ont scellé,

    Par un pacte éternel, des promesses

    Semées au vent, dans leur coeur, complice,

    Cupidon d’une flèche à transpercé leurs désirs ! 

     

    CorpsRimes

    Les amoureux00054472

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    « Reviens-moiComplainte d’une dame »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Mercredi 27 Octobre 2010 à 16:17

    Qu'il est beau cet amour rayonnant dans la mémoire immortelle. Ce trésor est gravé au plus profond de leurs coeurs. Bel hommage rendu à Emile Friant,  peintre naturaliste, talentueux. Je suis certaine que tu as eu l'occasion de savourer pleinement ses oeuvres exposées aux musée de Nancy, une ville que je trouve d'ailleurs magnifique. C'est vrai que l'amour est un doux parfum enivrant qui fait frissonner deux amoureux sur un pont où la vie s'émeut de ce sentiment tout puissant. Merci de nous offrir Corinne ce refrain merveilleux où la beauté de l'amour traverse tes jolis vers tout comme la flèche de cupidon qui ouvre les portes du désir. Agréable fin de journée mon amie. Je t'envoie un bouquet de roses parfumées de mon amitié. Bises. Corinne

    2
    Mardi 26 Octobre 2010 à 22:36
    flipperine

    comme c'est beau l'amour même si on ne parle pas le silence peut dire beaucoup de choses, et le tout est d'avoir le bonheur, de ressentir la plénitude

    bises

    1
    Mardi 26 Octobre 2010 à 20:47

    et la douce fléche de cupidon pour les  deux amoureux du pont , se transforma en une fléche d'argent pour que leur amour brille longtemps !! mais que cette belle fléche d'amour soit pour toi toujours celle qui trace tes mots qu'ils soient toujours beaux dans la nuit toute étoilée et pour l'éternité !!

    amitiés

    sumadrad

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :