• Le voile sacré

     

    (Marie Eléonore Godefroid « Novella d’Andrea »)

    Bologna 1333

     

     

     

     

    Fille de Giovani d’Andrea, expert italien en droit canonique

    Le droit canonique ou droit canon (jus canonicum en latin), est l'ensemble des lois et des règlements adoptés ou acceptés par les autorités catholiques pour le gouvernement de l'Église et de ses fidèles. Le droit canonique n'a pas de portée sur les accords conclus par l'Église, ni des questions de dogme à proprement parler, quoiqu'il faille relativiser, en effet le pape Jean-Paul II a inséré dans le code de 1983 l'interdiction faite aux femmes d'accéder à l'ordination en engageant la foi de l'Église

     

    Novella d’Andréa a été instruite par son père et a repris son cours à l’université pendant son absence. Selon Christine de Pisan (auteur médiévale 1363-vers 1430), elle a parlé aux étudiants à travers un rideau afin qu’ils ne seraient pas être distrait par sa beauté. Elle épouse l’avocat Giovanni Caldesimus et mourut jeune. Son père a donné son travail sur Le Pape Grégoire X le nom abrégés à sa mémoire.

    (Source wikipédia).

     

     

    "il faut savoir rester fidèle à ses convictions,

     

    quelque soit le prix à payer..."

     

    (La Papesse Jeanne) 

     

       

     

    Suis-je femme, dans un corps de chair ? 

    Une âme, qui derrière un rideau,  

    Peut comprendre, aux saintes prières,  

    Paraboles, vérité des mots !

       

      

    Puis-je cacher, cette beauté,  

    Qui se révèle à l’initié ?  

    Quand gronde au plus profond d’elle,  

    Le divin sacré et charnel ?

       

     

    Ne puis-je décrypter les signes,    

    Etre celle, que l'on désigne ?  

    Boire à la coupe du Graal,  

    Ma quête d’Amour, cette flamme !

      

     

    Telle une Papesse, dont le voile,  

    Soulève, tout ce qui s'y cache,  

    Telle Isis, se faire étoile,  

    Immense est l’Oeuvre ! Noble tâche !

      

      

    De ma voix, faire résonner,  

    Assise, du haut de ma chaire,  

    Ma lecture, aux profanes ciblés,  

    Ouvrir la porte, vers la lumière ?

      

      

    Instruction sans cesse est la vie ! 

    Vers le chemin de l’infini,

    Voyez ! Derrière mon rideau, 

    Est le flambeau des horizons…

      

      

    Bien loin des dogmes établis, 

    Au plus profond de nos âmes, 

    Naissent les mystères, inscris, 

    Où nulle religion, condamne !

     

      

    Enfer ou Paradis ?... Silence ! 

    La Clé, de toute Connaissance ! 

    Puisez, au creuset de l’Histoire, 

    L’empreinte de vos mémoires...

     

     

    Derrière le voile, la Vérité...

     

     

     

    CorpsRimes

     

    Le voile sacré00054472

     

     

     

     

     

    « La force d’aimerVisionnaire »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    22
    Dimanche 24 Juin 2012 à 18:23
    Cathy

    Un petit "bonsoir", Chère Corinne... Tu manques vraiment, mais l'essentiel est que tu ailles bien. Saches que je ne t'oublie pas.

    Douces pensées et toute mon amitié.

    Bisous,

    Cathy.

    21
    Samedi 23 Juin 2012 à 17:08

    pas de voile dans le ciel...le bleu le plus pur pour venir te souhaiter un doux week end  et te faire de gros bisous.........prend ton temps de repos et pour tes besoins....il n'est pas necessaire que tu répondes...tu sais que je préfere que tu te voue à ta vie....le blog n'est qu'un artifice où on peut y faire de belles rencontres comme toi....mais les sentiments amicaux n'exigent pas de sacrifices de sa vie...je suis entrain de me poser la question de savoir si je vais continuer....j'ai pas mal de textes en stock...donc je vais voir venir.....et prendre le temps........bisesssssssssssssssssssssss
    claude

    20
    Samedi 23 Juin 2012 à 12:05
    ozymandias

    coucou Ma Corinne

    en espérant que tu lises encore les coms saches que tu me manques mais je comprends

    je t'embrasse tres fort belle journée gifs arc en ciel

    19
    Samedi 23 Juin 2012 à 09:45
    Tahar YETTOU

    Bonjour,Corinne.

     Je revenais d'un long voyage,tout exténué et voilà,je tombe sur cette mauvaise nouvelle qui  m'accable ! Non,Corinne,nous vous supplions de ne pas abandonner votre blog.Si vous le faites,c'est nous que vous abandonnez.C'est vrai que la vie quotidienne ne nous permet pas d'écrire souvent,j'en suis conscient;mais,écrivez de temps en temps,seulement.Faitee-nous rêver avec votre belle poésie.Non,Corinne.La dernière fois,j'ai fais une erreur de frappe et j'ai supprimé mon blog.J'ai eu si peur! Je me suis arraché les cheveux pour le faire revenir...Et l'amitié?...Peut-on se faire des amis et les oublier d'un jour à l'autre? Je sais que vous ressentez une certaine angoisse que je sens moi-même car vous êtes poétesse.

    Revenez,chère Corinne.Nous avons tous besoin de vous.

    Mes amitiés.Salam !

    Tahar

    18
    Vendredi 22 Juin 2012 à 13:18

    je souléve doucement le voile pour te faire un petit coucou...douce fin de semaine..avec de gros bisous à ma schroumpette bien aimée....... bien à toi
    claude

    17
    Jeudi 21 Juin 2012 à 06:47
    timilo

    Je passe de bon matin , relire ton poème , un bijou 

    Douce journée ,CORINNE

    Bisous

    timilo

    16
    Mercredi 20 Juin 2012 à 18:07
    Lucie-y

    Respect et amitié

    Bonsoir, Corinne, je suis contente de ta venue, mais tu vois, sans te connaître, je te considère comme ma meilleure amie, virtuelle, oui, mais il y a une chose qui m'échappe, car je t'aime comme une amie en fait, eh oui, tes écritures me le font dire, et mes sœurs ne sont pas très proches, sauf, une sœur plus jeune qui a parkinson...Le temps me dure de voir la lumière, car sur cette terre, beaucoup de gens souffrent, et tellement de misère et de solitude...

    J'espère te voir bientôt, et j'attends d’avoir cette joie avant de passer sur le billard, à moins d'y échapper ! Je le saurais le 9 juillet !

    Gros bisous de Lucie-y

    Toute mon amitié et hop! Courage, comme moi j'essaie d'en avoir...

     

     

     

     

    15
    Mercredi 20 Juin 2012 à 17:54
    Cathy

    Bonsoir Chère Corinne,

    J'apprécie beaucoup cette citation de la Papesse Jeanne... Et aussi ce vers que j'extrais de ton poème : "instruction toujours est la vie"... Car la vie nous apprend chaque jour et elle nous apprend aussi à nous remettre en question. Ton écrit est riche de questionnements importants, mais prend tout son éclat par de fortes affirmations qu'il contient aussi.. Chaque dogme, par contre, ne sied pas à tout le monde, il constitue une base sur laquelle s'appuyer, mais existe-t'il vraiment une "science exacte" ou une vérité absolue ? Ton poème a ce pouvoir de nous livrer à de forts questionnements. J'aime en cela ton écriture et pour tant d'autres aspects aussi... Tes illustrations sont magnifiques.

    J'ai, bien entendu, reçu ta news, je vais, comme beaucoup, regretter ton éventuel départ. Nous ne nous connaissons pas depuis longtemps, mais je m'étais attachée à toi (les blogs ont ceci de puissant qu'ils créent des liens que l'on n'a parfois pas dans la vie autre que virtuelle)... J'espère donc, "égoïstement", que tu continueras tes publications, mais je conçois très bien que mener de front une activité professionnelle et un blog est difficile.

    Sois assurée de ma profonde amitié.

    Douce soirée et gros bisous,

    Cathy.

    14
    Mercredi 20 Juin 2012 à 10:36
    Le Noctamplume

    Bonjour Corinne

    Je viens de prendre un grand plaisir à te lire et par la même occasion j'apprends par les commentaires une bien triste nouvelle.

    En effet, si je comprends bien, tu arrêtes ton blog et nous ne pourrons plus partager tes écrits et ta rose d'amitié qui pour moi était devenus des légendes de bonté.

    Mais, tu dois avoir de bonnes raisons et je te transmet toute mon amitié

    Bisous Corinne

    Le Noctamplume

    13
    Mercredi 20 Juin 2012 à 09:41
    michèle

    Bonjour Corinne...

    Très intéressant ce sujet concernant la Papesse Jeanne.........

    Inspiratrice d'un merveilleux poème....

    Etrange ! pour Jeudi 21 était prévu sur mon blog un article évocateur de cette entité mythique...

    Je vais me permettre de mettre un passage de tes phrases pour accompagner les photos...elles sont idéales pour les illustrer...

    Merci et belle et douce journée en toute amitié...

    Michèle

    12
    Mercredi 20 Juin 2012 à 07:41
    timilo

    Un bien joli poème , personnellement j'ai du mal à suivre les dogmes , ils sont contraignants et leurs gardiens ne montrent pas l'exemple

    Le syncrétisme , banni et contraire aux dogmes m'éclaire et me satisfait 

    Je suis content de retrouver ta poésie mais aujourd'hui , j'ai  encore de gros problèmes de connexion aussi je fais court

    A demain CORINNE

     

    Douce journée

    Bisous

    timilo

     

    11
    Mardi 19 Juin 2012 à 22:59
    flipperine

    ses convictions il faut les défendre tout en respectant celles des autres

    10
    Mardi 19 Juin 2012 à 22:53
    @nnie54

    Bonsoir Corinne,

    C'est vrai qu'il est difficile de se tenir à un blog et je comprends le choix que tu pourrais faire.

    J'apprécie tes poèmes et te remercie à l'occasion de tes passages chez moi à déposer ta rose d'amitié.

    En retour je peux t'en offrir une aussi...

    @nnie  amicalement

    9
    Mardi 19 Juin 2012 à 22:53
    Christie Jane

    Bonjour Cronin (Corinne),

    C'est un plaisir de te lire et c'est sincère (j'ai lu ton mot). Je ne sais pas quoi dire d'autre. Moi aussi j'ai du mal à dégager du temps pour moi et pour les autres. Je pense que même "virtuelle" c'est une présence qui compte, peut-être même pour des gens qui n'osent ou ne savent intervenir sur le net. Je n'ai qu'une chose à te dire, continue, même moins souvent mais ne t'arrête pas. Ne serait-ce que pour toi ! On sent tellement de passion dans ce que tu fais. Amitié virtuelle sincère, bisous. Christie Jane

     

    8
    Mardi 19 Juin 2012 à 21:07
    ozymandias

    bonsoir ma Corinne

    je viens de lire ce poème superbe et ensuite les commentaires, et je comprends pas vu que depuis qq temps je ne reçois plus ta news...

    je comprends seulement que soit tu vas faire une pause, soit tu fermes ton blog ???

    je vais te regretter Corinne tu le sais, nous avons les memes valeurs et presque les memes gouts

    mais si c'est ta volonté, ce sera la bonne

    je t'ai écrit il y a quelques jours car je me faisais du souci, tu peux me répondre si tu le souhaites

    je t'embrasse tres fort passe une belle soirée

    joelle reçois cette rose avec mon amitié

    7
    Mardi 19 Juin 2012 à 20:21
    Cendrine

    Chère Corinne,

    Je viens de savourer, une nouvelle fois, les mots d'une poétesse aimée et oserais-je dire d'une amie! J'ai des amies de chair, depuis plus de vingt ans et je suis fidèle lorsque je dis et ressens quelque chose mais je sais que tu le sais...

    Je constate depuis quelques jours que de nombreux blogueurs que j'apprécie se posent la question d'arrêter ou non leur blog. Le week-end dernier, j'ai eu une grose crise d'épuisement suite à une énième hémorragie des muqueuses (nasale, buccale, vaginale...) et à deux très violentes crises d'épilepsie  et je me suis demandé si je pourrais continuer. J'ai alors pensé à toutes ces belles rencontres, ces liens tissés qui ne sont pas illusoires et les noms de mes amis "virtuels", bien réels pour moi ont dansé dans mon esprit.

    Quelle que soit ta décision, tu es pour moi une poétesse délicieuse qui a ouvert les abysses de son coeur et de son esprit et je ne risque pas de t'oublier ni d'oublier ta rose d'amitié.

    Ta décision sera la bonne puisqu'elle sera tienne.

    Je t'embrasse bien fort et te souhaite la réalisation de tes voeux...

    Cendrine

    6
    Mardi 19 Juin 2012 à 20:07
    Lucie-y

    Tu vois Corinne, ton contact Lagardère te restera toujours fidèle, et pourquoi dire que l'amitié ou le contact de blogueurs ne peux être que virtuelle? Tu n'es pas loin, et mon désir serait de te connaitre à l'invitation que j'ai mise sur mon blog ! Réfléchis Corinne, la vie est courte et tu n'es pas loin! Je t'envoie des bisous poétiques; tout le monde a des soucis, si tu connaissais les miens... Je t'attends le 28, via sur mon blog.

    Lucie-y qui peux t'aider.

     

     

    5
    Mardi 19 Juin 2012 à 18:37

    derriére le voile la vérité......tu es femme .... tu es déesse....chacun de tes mots professe cette réalité....celle que ton âme cherche....car elle sait ce que la religion condamne ...en même temps ce qu'elle cache.....dans ses dogmes bien établis....alors tu puises dans ton silence ..la réalité de ce que tu penses....comme moi tu possédes des clefs...mais tu n'a pas trouvée les serrures pour ouvrir cette vérité....bon j'arrête la très chére.....car demain matin je serai encore entrain de t'écrire.....tu te doutes que j'étais heureux de te lire.....enfin.....quoi que tu décides cronin(corinne) tu sais que je respecterai ton choix....les contraintes du blog sont énormes même pour celui qui comme moi est à la retraite....je suis autant tenté que mireille de te dire les mêmes mots....mais tu sais comme moi que je peux savoir ce que tu vas décider.....je me poser la même reflexion pour des raisons differentes....tu sais que j'ai levé le pied pour ma santé...alors les sentiments amicaux que je te porte sont sincéres et vrais....je ne triche jamais.....je ne mens pas non plus....même si çà m'a couté cher....peu importe....chacun à son intégrité....du moins la bonne...tu as cette qualité aussi....quoi qui se passe je serai toujours prés de toi...tu sais ce qui nous réunis...c'est bien cet au delà qui reste entre nous du moins pour moi ce qui me raménera toujours vers toi......je t'embrasse affectueusement.........bien à toi
    claude

    4
    Mardi 19 Juin 2012 à 18:31
    Plume A l'Encre Crié

    Je ne sais comment t'exprimer ma joie d'avoir le plaisir de te " lyre "à nouveau Belle d'Âme... Je m'inquiétais quelque peu... mais je sais bien qu'il y a la vie... et ne croit surtout pas que je puisse faire partie de ces personnes qui oublient l'empreinte d'une autre : j'ai une mémoire persistante qui résiste aux temps, aux tréfonds des abîmes...

    Je te cacherai pas... d'ailleurs, tu t'en doutes.... sourire... qu'après maintes lectures (7 foi,  et bien je ne les ai pas comptées...) tes vers tintent en mon christ-al, au point que la  " vibraSion " m'en trouble " en corps " d'avent-âge...

    J'aimerai répondre à certaines de tes questions qui se révèlent au travers de tes mots, j'aimerai de dire, te révéler tant de choses Corps Rime... mais cela ne serait pas sage : il y a une sorte de voile, qui ne vaut m'yeux pas déchirer soie-mem, mais laisser déchirer par celui ou celle qui le méritent et qui sont prêts à recevoir l'impensable...

    Sur ce Belle Âme-mie, tu es déjà gravé dans ma mémoire, mais je te porte aussi en mon coeur...

    Au flot abondant de mes pensées, qui fusent en tous sens en mon Âme, je t'envoie une pluie de tendresse...

    Plume

    3
    Mardi 19 Juin 2012 à 18:29
    louv

    Chère Corinne,

    On ne peut que respecter ta décision, si vraiment c'est ce que tu souhaites. Il est certain que tu vas me manquer. Même si je ne poste pas toujours de commentaires sur tes poésies, je les lis et elles me sont devenues presque indispensables. Mais, la vraie vie est présente et je comprends. Quoiqu'il en soit, prends soin de toi.

    Amitiés,

    Louv'

    2
    Mardi 19 Juin 2012 à 18:05
    *** lili ***

    Je suis un peu triste d'avoir lu ta news, mais je comprends, tu travailles et moi je suis en retraite (sourire) - tes écrits et les tableaux et musiques qui les accompagnent vont me manquer.  Je viendrais régulièrement relire tes poèmes qui me transportent chaque fois dans un Eden de douceur et d'amour parfumé à la Rose et qui me parle très souvent.  Je t'envoie un panier de bisous doux comme des pétales de roses. 

    1
    Mardi 19 Juin 2012 à 17:50
    mireille du sablon

    Bonsoir Corinne,

    J'ai bien reçu ton message et je tiens à te dire que j'aime beaucoup te lire. Comment trouver les mots "justes" pour dire que j'apprécie de les découvrir à chaque fois. Je ne suis pas poète, je n'ai pas ce don mais qu'il est doux de te retrouver . Merci aussi pour tes nombreux passages sur mon blog en y déposant ta rose! Oserai-je te dire " Ne me quitte pas...." comme Jacques Brel?

    Bonne soirée, gros bisous de Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :