• Le masque des saisons

     

     

     Walter Crane - Un masque des quatre saisons

     

     

    "Le masque des saisons" (style symbolique)

    (1903-1909)

    par Walter Crane (1845-1915)

    peintre anglais

     

    Il fut également théoricien, écrivain et socialiste convaincu. C'est l'un des principaux acteurs du mouvement artistique des Arts & Crafts. D'abord connu comme illustrateur, puis fervent promoteur des arts décoratifs, il a exercé son art dans de nombreux domaines : l'illustration, la peinture, la céramique, le papier peint, la tapisserie, etc...

     

     

     

     Sous le masque des saisons, j'ai étreint la vie !

    Traversé(e) toutes les émotions de mon être...

    Entre ses larmes et rires, rives infinies !

    Un grand jardin d'Amour, où il fait bon d'y paître...

     

    Sous le masque du printemps, l'hymne au bonheur !

    L'éternelle insouciance d'aimer à toute heure !

    L'aube fraîche d'un jour, éclatante de lumière ;

    Sous le ciel d'un soir, béni d'amour en prières...

     

    Béatitude ! Félicité ! Le temps de naître...

    Baigné(e) dans un doux univers champêtre !

     

    Sous le masque de l'été, Ô soleil qui perdure !

    Embrassé(e) la beauté nue, ses vives brûlures !

    Saison chaude, sous la lune, sa robe étoilée ;

    Où la nuit brune revêt toute sa majesté !

     

    Ivresses des heures ! Ô amour si tempéré !

    Dame nature, son eau limpide, sa terre brûlée...

     

    Sous le masque de l'automne, l'esprit éclairé,

    J'ai goûté à la douce nostalgie tant rêvée !

    A son rayon jaune et doux des souvenirs,

    Contemplé(e) la vie, où il reste tant à chérir !

     

    Ô crépuscule ! En ce temps trop court, son passage !

    Éloigne froides ténèbres ! Frémissements d'âge...

     

    Sous le masque de l'hiver, écouté(e) son chant

    En son suaire silencieux ; mon âme revêtant

    Sa dentelle parure en cristaux scintillants

    De mille éclats d'une vie, si belle en fragments !

     

    Ô cycles de vie, en ton bel arbre de vie !

    En ses racines éternelles et si fécondes,

    Sous le masque de ses saisons si infinies :

    Aimer la vie ! Ses mystères, vérités si profondes !

     

    Sous le masque des saisons, j'ai étreint la vie !

    Traversé(e) toutes les émotions de mon être...

    Entre ses larmes et rires, rives infinies !

    Ce grand jardin d'Amour, où il fait bon d'y paître...

     

    Ainsi, je suis né(e), j'ai vu et j'ai vécu...

     

    CorpsRimes

    Le masque des saisons00054472

    « Madame la Misère !Le bon samaritain »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    Dimanche 4 Mai 2014 à 19:41

     

    Mon amie Corinne,

    Je suis entrée dans la ronde enchantée, au rythme de tes mots et du tableau magnifique que tu as choisi...

    Magie des saisons qui nous emporte, telle la magie des contes qui traduisent la sagesse universelle, instinctive, initiatique, magie créatrice loin de tout conflit d'égo, des luttes stériles de pouvoir et du chaos engendré par les forces dévorantes des civilisations qui s'affrontent. Après la traversée de la nuit, le jour allume ses flambeaux et souffle la fécondité puis la nuit renaît telle une orchidée scintillante...Les saisons renaissent aussi, entrelacées, profondément, cercle de sagesse infinie et de beauté constamment renouvelée. 

    Les saisons personnifiées nous confrontent au conte primordial, lieu d'initiation, de passage, de transfert entre les mondes. Nous y découvrons la douce épousée de l'hiver, en sa tombe non stérile mais givrée de mille promesses qui s'éveille dans les premiers parfums iridescents, la muse du printemps, la séductrice de l'été, la rêveuse d'automne et la conteuse d'hiver...

    Tes mots sont ceux d'une passeuse d'histoires, en sa fine sagesse irriguée par les traditions fertiles dont nous sommes tous héritiers même si certains ne veulent plus se souvenir. Quand je vois s'agiter tant de personnes courant après l'argent, la reconnaissance, les privilèges (même si nous avons besoin d'un minimum vital...) je me dis qu'elles passent à côté de l'essentiel mais je ne suis pas là pour donner des leçons. Je me permets de constater. C'est à chacun de ressentir l'Arbre en ses sinuosités, ses émulsions de sève, ses strates d'ombre et de lumière... A chacun d'oser s'aventurer sur les chemins de traverse et d'affronter ses démons intérieurs pour mieux danser, libre, autour du feu.

    A chacun de se lover, avec gourmandise, sous le masque des saisons qui nous relient tous...

    Merci à toi mon amie, gros bisous et un doux parfum de rose...

    Cendrine

    15
    Mardi 29 Avril 2014 à 07:05

    Je relis ton poème...

    J'aime beaucoup

    Douce journée CORINNE

    Bisous

    timilo

    14
    Daniel
    Lundi 28 Avril 2014 à 17:58
    Daniel
    Je suis très sensible aux cycles des saisons. Chacune a son charme. Les saisons passent...La vie passe. Les saisons passent et renaissent. Les vies passent et renaissent..
    13
    Lundi 28 Avril 2014 à 14:00
    Cathybelg

    Merci, Chère Corinne, pour cette déclinaison des saisons et les élans de ton cœur passionnément livrés à travers chacune d'elles... L'amour de la vie est éternellement présent en ton poème, quelle que soit la couleur du ciel.

    La dernière strophe résume parfaitement tous les ressentis exprimés en tes vers.

    Un doux partage que j'ai beaucoup apprécié.

    Que ta semaine soit agréable. Sois assurée de mon amitié.

    Bisous et prends bien soin de toi.

    Cathy.

    12
    Dimanche 27 Avril 2014 à 11:07

    Bonjour chère Corinne,


    J'ai tendance à aimer les saisons sans masques ...


    Moins quand elles s'amusent à ne pas paraître ce qu'elles sont !


    Ta poésie quant à elle n'a pas de saisons !


    Une agréable semaine parmi les fleurs printanières,


    Douces pensées,


    Michèle


    Merci pour la rose d'amitié déposée en mon jardin !

    11
    Dimanche 27 Avril 2014 à 11:00

    bonjour Corinne


     


    très jolies rimes au coeur des saisons et leurs masques . Les saisons se dévoilent à leurs manières ou se cachent un peu aussi parfois ainsi tourne l’élan du temps .


     


    sur jazz, te proposant de découvrir le premier album de Nir Felder . bon dimanche, bises musicales et poétiques, A+ du troubadour Emmanuel

    10
    Samedi 26 Avril 2014 à 16:49

    chaque saison  a le  pouvoir  de déclencher un amour car nous sommes tous différents


    un a chaud et besoin de paroles -  l'autre a froid et besoin de chaleur


    tes paroles sont fortes et belles ma Corinne - merci pour Walter Crane magnifique peintre anglais


    je t'embrasse ma Corinne passe un excllent WE et ensuite un bon congé et repose toi


    joelle7fcc36cc

    9
    Samedi 26 Avril 2014 à 11:45

    Bonjour Corinne,


    comme je suis en retard pour mon commentaire. J'en suis vraiment désolé. C'est toujours un tel plaisir de lire des textes si bien écrit, un vrai bonheur et un excellent moment de lecture. Je les relis toujours plusieurs fois pour le plaisir. Un grand MERCI ! Pour tes visites et tes commentaires qui me comblent de bonheur. Je te souhaite une très bonne fin de semaine et  je t'embrasse très amicalement.


    Henri.

    8
    Samedi 26 Avril 2014 à 07:14

    Je prends autant de plaisir à lire tes poème comme celui-là que tes commentaires ...


    Bravo Corinne.


    Merci de partager tes émotions 


    Bon et doux weekend 


    Enfin mon blog fonctionne à nouveau


    Bisous


    timilo

    7
    Vendredi 25 Avril 2014 à 20:20

    L’amour a ses saisons que les saisons ignorent sarcastic


    Très joli poème !


     


    Bonne fin de semaine très chère Corinne.

    6
    Vendredi 25 Avril 2014 à 19:08

    "L'éternelle insouciance d'aimer à toute heure" ! comme c'est beau !


    Merci beaucoup,Corinne pour ce beau partage et aussi de nous avoir révélé ce grand artiste et auteur Anglais.


    Toute mon amitié.


    Tahar


    Salam !


     

    5
    Vendredi 25 Avril 2014 à 08:45

    La vie est belle quelque soit la saison...Un texte fort sentimentalement...Bonne  journée Cronin Bises

    4
    Vendredi 25 Avril 2014 à 08:44

    Que dire de plus que notre amie LILI. Les quatres Saisons , j'adore les Printemps et l'été avec les Roses. Je te remercie d'avoir déposé un doux commentaire sur mon blog. Ce matin il pleut en Sologne , mon jardin et content.


    Je te souhaite douce amie une douce fin de semaine 


     Doux bisous

    3
    timil0
    Vendredi 25 Avril 2014 à 07:29

    Une vie  d'artiste bien remplie que tu décris là sous ses quatre saisons


    Un bien joli poème que j'ai aimé relire.


    Merci pour tes passages sur mes blogs , et excuse-moi, ces temps-ci je suis un peu retourné par ce qui m'arrive d'incompréhensible au premier abord


     


    J'espère que tes vacances te sont salutaires 


    Bravo pour ce poème dont l'écriture est de haute qualité


    Bon et doux weekend Corinne


    Bisous


    timilo

    2
    Jeudi 24 Avril 2014 à 23:08

    Splendide !


    Aimer la vie ! Ses mystères, vérités si profondes !


    Oui, Aimons la vie et toutes ses saisons.

    1
    Jeudi 24 Avril 2014 à 22:23

    Les quatre saisons de Corinne sont remplis de sensibilité et d'émotiions profondes ! 


    Encore une fois, quel talent !


    Merci pour ton commentaire très touchant - bonne fin de semaine


    Doux bisous comme des pétales de roses Lili Marlène  (sourire)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :