• Le fruit de la vigne

     

     
     
     

    Helen BELAND

     

     

    Et à l'automne, quand vous vendangez le raisin de votre vigne pour l'apporter au pressoir, dites en votre cœur :
    "Je suis aussi une vigne, et mes fruits seront récoltés pour être pressés,
    Et comme un vin nouveau je serai conservé dans d'éternelles amphores".
    Et en hiver, lorsque vous tirez le vin, qu'il y ait en votre cœur un chant pour chaque coupe ;
    Et qu'il y ait dans ce chant une pensée pour les jours d'automne, et pour la vigne, et pour le pressoir. »

    Khalil Gibran.

    (Le Prophète)

     

     

     

    Aux vendanges de l’Amour, coule un vin mielleux,

    Son nectar se savoure tel un élixir capiteux…

    Son arôme sacré, exalte et parfume les coteaux,

    Au cœur de la vigne, résonne son chant en écho !

     

     

    Chaque sarment donne le fruit de la vie,

    Certains deviennent secs, aux cœurs meurtris,

    Et d’autres croissent à la beauté infinie !

    Sur les ceps, le divin y joue sa symphonie…

     

     

    Cultivons les grappes de l’Amour qui s’égrènent

    Au jardin ensemencé, de la nature humaine,

    Mélangeons nos différences en un joli bouquet,

    Dont les effluves donnent une suprême cuvée !

     

     

    Sachons équilibrer sa suave intensité,

    Dans le dosage précieux d’une vérité,

    Soyons les sarments de la vigne, dont le cep,

    Taillé aux vertes vallées, en est son sceptre !

     

     

    Jetons les branches non porteuses d’espérance,

    Gardons la sève de la vie en délivrance,

    Car toute vigne qui n’est point soignée, choyée,

    Devient vite sauvage, au cœur désordonné…

     

     

    Entretenons notre terroir afin qu’il féconde,

    Hors des désirs égocentriques et de leur pénombre !

    Mettons en lumière, le fruit de la vigne,

    Comme une chaîne d’amour que l’on aligne…

      

     

    Aux vendanges de l’Amour, l’âme est transformation !

    Comme le vin qui fermente et devient véraison…

    Buvons dans le calice de la vie, l’Amour,

    Versé aux coteaux qui rayonnent en atours !

     

     

    CorpsRimes

     

    Le fruit de la vigne00054472

     

     

     
     
     
     

     

     

     

     

     

    « L'ouvrage d'une vieQuelques notes de piano »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    sumadrad
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:24

    ce sont des vendanges que j'aimerai faire volontiers ...... la maturité de l'amour sous la chaleur du bel été.....ne peut que donner les plus belles vendanges de l'amour qui puisse exister....les images qui compléte tes vendanges sont extrêmement délicieuse.....à boir jusqu'à la lie....; ...pour obtenir les vendanges du paradis....bravo la graine magique des mots qui ont un goût subtil de raisin adoré.....bonne soirée
    amitiés
    sumadrad

    12
    Dimanche 10 Juillet 2011 à 17:50

    Bonsoir Corinne, je suis ravie de voir que ce superbe tableau est inspiré un joli poème sur les vendanges de l'amour. merci pour le lien. Amitié. Cathy.

    11
    Mardi 5 Juillet 2011 à 18:31

    pas déçue par tes vendanges de l'amour

     

    un plaisir de déguster  le nectar de la vigne en compagnie de Vilvaldi

     

    bisous ma romantique

     

    bonne soirée et magniques images

    10
    Lundi 27 Juin 2011 à 18:55
    cacao

    Quelle bonne idée que ce poème qui compare l'amour à la vigne. Idée très bien développée, texte magnifique. Quoi de mieux qu'une des 4 saisons de Vivaldi pour rendre hommage à la nature et à la vie, car elle EST la vie. Amitiés.

    9
    Dimanche 26 Juin 2011 à 17:50
    lflipperine

    tous les fuits sont bien bons et les déguster à deux c'est encore mieux

    bises

    8
    Samedi 25 Juin 2011 à 17:11
    Nettoue

    Le vigne est immémoriale ! Un bon vin est un patrimoine :

    Merci de le dire aussi bien

    Bisous ma Cronin

    7
    Samedi 25 Juin 2011 à 06:48
    timilo

    Je suis fils de vignerons , mon enfance s'est passée dans les vignes , la cave et le vin.

    J'ai appris à déguster le vin, les mots pour le qualifier et j'ai connu des poètes qui ont composé sur cet élixir.

    Maintenant tu me connais un peu plus

    Joli poème , un bijou

    Douce journée

    Bisous

    timilo

     

    6
    Vendredi 24 Juin 2011 à 22:42

    Je te remercie pour ton gentil com qui m'a fait plaisir !
    Tu peux me suivre en t'inscrivant à la Newsletter !
    Bonne soirée

    5
    Vendredi 24 Juin 2011 à 22:42
    Mamoune

    je me souviens d'une chanson de Marie Laforêt dont le titre est ,je crois, les vendanges de l'Amour,Ta poésie est vraiment très représentative .

    j'aime comme toujours te lire, et te remercier pour ces instants de bonheur que tu me procures et également pour tes chaleureux commentaires, en particulier celui sur Lord Byron.

    Je te souhaite une agréable soirée pleine de douceur dans ton coeur, et avec ton fils un suprebe weekend.

    gros bisous chère Corinne.....Mamoune

    4
    Vendredi 24 Juin 2011 à 22:41

    Bonsoir, ton blog est vraiment sympa ! bravo

    Bonne soirée

    3
    Vendredi 24 Juin 2011 à 19:58
    Libre  necessite

    A consommer sans modération. Dan

    2
    Vendredi 24 Juin 2011 à 19:37
    Carlos

    Bonsoir Corinne,
    C’est une belle allégorie ; j’aime beaucoup l’idée de comparer la vigne et le vin avec l’amour, tout comme dans la chanson de Juliette :
    « Le vin comme l’amour, l’amour comme le vin,
    Qu’il soit impérissable, qu’il soit sans lendemain,
    Qu’il soit bourru, tranquille, acerbe ou élégant
    Je suis sûr qu’il ne faut pas mettre d’eau dedans. »
    Vous avez de belles inspirations, chère Corinne. L’illustration est très bien choisie. Très bonne fin de semaine, amitiés, Carlos.

    1
    Vendredi 24 Juin 2011 à 19:01

    Très beau poème ode à l'amour et au nectar des Dieux. Amicalement. A+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :