• Le feu de ton cœur

      

     

     

     A l'amour...tout simplement !

    A tous ceux et celles qui s'aiment...

    Par ces temps gris, quelques notes d'amour,

    en rayons de soleil !

     

     

    Il y a eu des matins

     De brume,

    Et des jours gris

    Inondés d’écumes.

    Des nuits bercées

     Par mon amie la lune,

    Et des perles de pluie,

     Sur les dunes…

     

     

    Puis, il y a eu ta voix,

    Au silence,

    De mon cœur, où suintaient,

    Tant de souffrances ;

    Par-delà les horizons

     Si lointains,

    Le feu d’un cœur,

    Ardent, brûlant au mien…

     

     

    Je suis cette étoile

    Dans ta nuit,

    Et tu es, mon seul

     Soleil infini.

    Un doux battement,

    Une pulsation,

    La voix, de ton cœur

    En douces vibrations…

     

     

    Il y a d’autres rives

     En ce monde,

    Bien des grottes

    Aux abysses profonds ;

    Mais il n’y a qu’un lieu,

    Au rivage,

    De mon cœur,

    Là où brûle ton sillage…

     

     

    Une braise

    Que le vent a ravivé,

    En une flamme

    Pour l’éternité ;

    Par-delà les silences

     Et les absences,

    Il est un lien,

    Plus fort que la distance…

     

     

    C’est une certitude

    Que l’on ne peut nier,

    Que de pouvoir aimer,

    S’abandonner,

    A cette folie douce,

    Qui embrase deux êtres,

    Un toi et moi, en extase…

      

     

    Si loin de tes yeux,

    Mais si proche,

    De ton cœur,

    Du silence qui rapproche,

    Chassant toutes les années d’errance !

    T’aimer,

    A n’en plus finir d’espérances !

     

     

    Il y a des milliers d’étoiles,

    Une seule lune,

    Il y a tes mots écrits

     Sur les dunes,

    Mais il n’y a…

     Qu’un soleil sur mon âme !

    C’est le feu de ton cœur

     En douce flamme !

     

     

    Je ne suis qu’une étincelle

     De feu,

    Une lumière, aux prunelles

    De tes yeux,

    Mais un souffle…

     Si infime soit-il,

    A ravivé

    L’Amour au puits des exils…

     

     

    Il y a deux cœurs,

     Au soleil d’un matin,

    Et des baisers en promesses

    Pour demain,

    Au crépuscule

    De toutes nos aurores,

    Un brasier d’amour

    Se consumera encore…

     

    CorpsRimes

    Le feu de ton cœur00054472

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Nous sommes orphelinsLa lampe allumée »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    17
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 10:27

    Un poème ardent, tendre, et romantique comme tu en as le secret. J’ose espérer que ces mots ne resteront pas lettre morte, et que le cœur à qui ils sont destinés saura reconnaître la valeur des sentiments qu’ils dégagent, sinon c’est à désespérer.

    Je te souhaite un doux dimanche.

     

    Carlos.

    16
    Samedi 6 Décembre 2014 à 03:59

    C'est dans l'encrier de l'Amour que ta plume s'est lovée, féconde et romantique, ardente et "corinnienne", subjuguant les coeurs et les âmes, j'ai lu trois fois ton poème tant il me chuchotait ses merveilles.

    Merci de nous enchanter ainsi, avec le baiser de la rose, ses saveurs si puissantes et féminines, sa musique enchantée. Tu es cette rose des neiges au coeur embrasé, je pense bien fort à toi mon amie en cette Saint-Nicolas que tu as dû attendre, avec ton âme d'enfant... J'ai installé des friandises pour le vieux monsieur débonnaire et sa mule ou son cheval magique et les petits lutins festoient avec du cidre à côté de nous...rires pétillants!

    Ah, comme il est bon de se laisser consumer par l'amour et la gourmandise et de danser, parmi les flocons féeriques, entre les flammes chatoyantes des bougies!

    Je te souhaite un merveilleux week-end, plein de délices... chut...rires! Gros bisous et mes tendres pensées!

    Cendrine

    15
    Vendredi 5 Décembre 2014 à 10:31

    Je me consume au feu de tes mots
    Ils clament un instant celui des maux
    Grand dieu l'âtre de tes flammes
    Illumine mon âme
    Merci de cet instant de rêve et d'amour
    Celui duquel tu feras battre mon cœur toujours
    Je m'excuse de faire court
    Mais c'est encore dur pour moi
    C'était juste pour te dire que tu es toujours dans mes pensées
    Je t'embrasse affectueusement
    A toi.. de moi
    VL/Claude



    14
    Mardi 2 Décembre 2014 à 07:08

    Un petit coucou rapide car ma box coupe souvent .

    Tout a pris l'eau dans mon coin...

    Douce journée Corpsrimes

    Bisous

    timilo

    13
    Lundi 1er Décembre 2014 à 12:32

    coucou ma Corinne

    je passe relire ce superbe poème.. vraiment empreint d'amour - je t'embrasse tres fort et je te souhaite une belle journée sous le soleil

    joelle fleurs.

    12
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 06:36

    Je relis........ Magnifique!

    Bon et doux weekend Corpsrimes

    Bisous

    timilo

    11
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 06:49

    L'amour avec un A,  c'est magique....son pouvoir est incroyable, il transforme un jour de pluie en jour de soleil...

    Joliment écrit... j'aime......

    Je fais une petite entorse, une toute petite, à ma résolution " Mettre mon blog en pause, pour poser mes yeux" car ça bouillonne trop dans ma tête

    A bientôt... CORPSRIMES

    Douce journée 

    Bisous

    timilo

     

    10
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 21:50

    Corinne

    Merci de nous dire et de nous convaincre que l'Amour que deux êtres se donnent, et qui dure, non seulement se suffit à lui même car il a un parfum d'éternité mais encore est un exemple pour les autres car il prouve que seul l'Amour donne un sens à la Vie.

    Celui qui aime et qui est aimé n'a plus peur de rien car il est détaché de sa propre personne qu'il a offerte.

    En ce monde de haine et de sauvagerie seul l'Amour pourra sauver l'Humanité.

    Merci pour ces jolis mots de coeur, d'altruisme et d'espérance.

    Avec mon amitié.

    Renaud

    9
    fisherold
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 15:02
    fisherold

    Par la magie de tes mots et la cadence de tes rimes l'on oublit ses maux et            sa déprime et l'on s'éloigne des abimes... Merci de nous bercer par ta poésie...

    8
    Mardi 25 Novembre 2014 à 23:11

    c'est magnifique et si on ne comprend pas ce qu'est l'amour c'est vraiment qu'on le fait expres

    7
    Mardi 25 Novembre 2014 à 23:01

    et bien ma chère Corinne si ce n'est pas de l'amour ça yes, c'est magnifiquement écrit et si beau de s'aimer ainsi, je suis toujours sous le charme de tes poèmes, il n'y a rien de plus doux que deux êtres qui s'aiment et rien de plus merveilleux que de s'aimer. L'amour c'est tout, sans lui on n'existe pas, c'est notre essence, notre guide, celui qui nous fait avancer, sans amour notre vie serait difficile et rude telle la traversée du désert, nous n'aurions pas de but, l'amour est notre guide !

    merci pour ce magnifique poème et partage qui nous conte si bien que la vie est bien plus belle quand elle est enveloppée d'amour.

    Je te fais de gros bisous et te souhaite une douce et agréable soirée. Bien amicalement. 

    6
    Mardi 25 Novembre 2014 à 20:15

    Un Hymne à l'Amour ton poème ma chère Corinne.  

    Que tes mots sont beaux

    "T'aimer à n'en plus finir d'espérance"  tu me fais rêver les yeux ouverts (sourire)

    Et merci de m'avoir fait connaître Katie Melua, j'aime beaucoup !

    gros bisous doux comme des pétales de roses

    5
    Mardi 25 Novembre 2014 à 16:56

    Bonjour Corinne,

    Quel bonheur de te lire !  Ton poème est encore une fois un hymne à l'amour, une merveille d'écriture. MERCI !

    Je t'embrasse très amicalement.

    Henri.

    4
    Mardi 25 Novembre 2014 à 11:51

    Plein feu sur les mots d'amour qui réchauffent les coeurs...Bises Corinne et belle journée

    3
    Mardi 25 Novembre 2014 à 10:59

    mots magiques Corinne, emplis d'espérance, comme tu écris bien et les mots coulent de ta plums, magnifiques,

    je t'embrasse tres fort prends soin de toi et bonne journée ma Corinne

    joelle

    2
    Mardi 25 Novembre 2014 à 08:25

    Bonjour, Corinne,


    Voilà un poème qui me convient ! (sourire)...


    Le lire en cette matinée fraiche d'automne, nous rend légers comme une plume...Le feu d'un cœur consumé par l'amour...le cœur ne meurt pas, au contraire, il rajeunit...quand on aime, on ne se préoccupe ni du temps qu'il fait ni des choses qui arrivent...Quand on aime, les tempête sont des brises et le ciel nébuleux devient clair...Quand le cœur est plein d'amour, c'est tout le corps qui est plein de santé...


    Merci, chère Corinne pour ce beau poème qui me fait un tel plaisir en le lisant.Bonne semaine dans la joie et la bonne humeur.


    Salam .


    Tahar

    1
    MandelEden
    Lundi 24 Novembre 2014 à 22:02

    Mots bleutés ... incandescence !


    amicalement .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :