• La fin de la quête

      


      

    The End of the Quest, Sir Frank Dicksee

    'The End of the Quest, 1921' par Sir Frank Dicksee

     

     

    « La quête d'une vie est un jardin

     entretenu par l’Amour qui trône et siège sur le coeur et l'âme au nom de la Rose...  ».

     

    (Citation de CorpsRimes)

      

      

     Les terres éloignées de mon bien aimé,

    Accueillent en chœur son retour espéré !

    L’aurore naissante en ce jour, parfume,

    Le souffle du vent et ses écumes…

     

    Il se tient agenouillé devant moi,

    Son cœur parle, à la source des émois !

    Dans ses yeux, les rives insondables,

    Des désirs de feu qui vous accablent…

     

    Malgré la distance, l’amour en attente,

    Est un doux chant aux lèvres ardentes...

    Au fond de son regard se lit tant de mots !

    Qui flottent à l’océan de ses yeux, des flots…

     

    Dans ses mains, j’y puise une chaleur

    Etreinte sensuelle qui vous effleure…

    La caresse divine d’un chevalier,

    Qui dépose, à sa reine, son épée…

     

    Vaincre la nuit et son obscurité !

    Bercer son silence de larmes apaisées,

    Sonder son âme et voir tous ses gouffres,

    Le délivrer de toutes peurs qui étouffent !

     

    Vois-tu, mon roi, qui te tiens devant moi,

    Cette peur d’aimer, d’une biche aux abois ?

    D’une jouvencelle dont l’âme éprise,

    Se languit, de désirs de convoitises…

       

    Sois le bienvenu dans mon refuge,

    Cette terre qui ne connaît le déluge !

    A la porte scellée de ma demeure,

    J’ai confié la clef au secret de ton cœur,

     

    La fin de la quête, comme le soleil,

    Qui se couche et nous offre sans pareil,

    La beauté des aurores divines !

    Le feu de l’amour qui illumine 

     Voici mon cœur, et je te le donne

    Emmène-moi avec toi à travers ce pays

    Voilà mes rêves, si simples et rares

    Rêves que nous tenons dans la paume 

    De nos mains...

    CorpsRimes 

    La fin de la quête00054472

     

     

     

     

     

     

    « Le baiser de la roseSouvenirs d’Afrique »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    imparfait
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:26
    imparfait

    quand on aime vraiment alors le temps ne compte pas, les autres ne comptent pas, parce qu'il y a toujours l'ombre de cet amour qui plane au-dessus de nous. Il faut simplement donner au temps le temps de le comprendre car la précipitation donne la confusion des sentiments et on peut rendre vite laid quelque chose qui aurait pu être beau... Il n'a fallu quatre ans, quelques aventures pour comprendre que j'aime sincèrement, mais si cet amour avait été consumé il y a quatre ans, je sais qu'aujourd'hui il y a bien longtemps qu'il serait terminé... Laissons l'herbe et les fleurs repousser sur des terres rendues arides par la souffrance...

    gros bisous ma douce Corinne et je sais que tu sais comme tu sais que je sais.

    ton amie sincère

    6
    Mardi 18 Janvier 2011 à 06:45
    timilo

    Retrouver dans tes rimes un comportement amoureux qui n'existe guère plus , me fait rêver 

    J'aime ta façon d'écrire sur l'amour ,plutôt qu'un un rêve, un idéal que l'on voudrait éternel

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    5
    Mardi 18 Janvier 2011 à 00:19
    flipperine

    et telle est ma quête est d'atteindre l'inacessible étoile

    bises

    4
    Lundi 17 Janvier 2011 à 23:49
    Violette Dame mauve

    J'adore les poème faisant référence au passé.

    Merci de tes passage sur mon blog.

    Gros bisous

    Violette

    3
    Lundi 17 Janvier 2011 à 18:51

    excuse moi au départ de mon commentaire je voulais dire : que j'etais conquis par CETTE quête !!

    amitiés

    sumadrad

    2
    Lundi 17 Janvier 2011 à 18:50

    je suis ébloui par cette merveilleuse voix qui accompagne à ravir tes mots

     

    tu es une prêtresse de l'amour et c'est reposant de te lire et de savourer chacun de tes mots

     

    bisous romantique Amie

    douce soirée

    1
    Lundi 17 Janvier 2011 à 18:49

    je suis conquis par ce quête !! c'est plus qu'un jardin comme tu le dis !! mais c'est un éden !! l'éden au paradis de la vie celle ou l'on dépose ses envies !! toutes les plus belles fleurs de mots quêtent pour que cet amour !! car c'est bien l'objet de cette quête!! et dieu sait si le chevalier posséde cette épée de fleurs !! pour connaître ce vrai bonheur !! moi je viens de le connaître en lisant ton texte ...........bonne soirée....bises fleuries.........

    amitiés

    sumadrad

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :