• L'Aurore

     

     

     

    Jean-Baptiste de Champaigne (1631-1681),

    « La nuit et  L'Aurore.» 

    1668

    Paris, musée du Louvre

    (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean Schormans

     

     

    Elle émerge des profondeurs de ses océans,

    Là où l’obscurité fait place à la lumière,

    Telle une étoile scintillante au firmament,

    L’aurore se dévoile dans sa conscience claire…

      

    Au flambeau de sa nuit, un sillage de roses,

    Se répand au jour qui timidement se lève,

    Chassant les ténèbres et leurs songes moroses !

    Pour engendrer l’espérance, au voile qu’elle soulève…

       

    L’astre d’or illumine la voûte de nos yeux,

    Joue sa symphonie divine aux sons mélodieux !

    Le froid d’une nuit se décline, en funestes adieux,

    Là où se perdent, distances, repères silencieux…

     

    Aux cieux, le chœur des anges, arrosent de leurs pleurs,

    La vanité d’un monde, en sommeil qui se meurt…

    Aurore de sa robe ailée éclaire le ciel,

    De sa plus noble parure de feu, d’étincelles…

      

    Elle déploie ses ondes flamboyantes à l’âme !

    Qui s’imprègne du goût divin de l'Eternel,

    Verse et répand en son sein, les eaux fécondes,

    Miraculeuses, de sa présence immortelle…. 

      

    Grâce, qui depuis la nuit des temps, orne l’Amour,

    De son plus bel atours, à la source des jours,

    Ensemence la terre de ses épis de blés,

    Tel le laboureur, aux sillages des années…

     

    Elle s’élève au-dessus des sommets, éveille,

    De son chapeau doré, les oiseaux qui s’envolent

    Dans une danse élégante, vers les cieux vermeils,

    Caressent leurs cimes et leurs célestes auréoles…

     

    L’aube qui naît, darde ses flèches de lumière,

    Sur l’arbre de vie et ses racines en terre,

    Irradie la nature, le ciel, les flots sacrés,

    D’un glorieux réveil qui se noie d’immensité…

     

    CorpsRimes

    L'Aurore00054472

    « A l'ombreL'Amour est poésie... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    22
    flipperine Profil de flipperine
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:22

    le printemps est bien capricieux cette année et il se fait attendre

    21
    ozy
    Dimanche 24 Mars 2013 à 21:13

    coucou ma Corinne


    j'ai été débordée ces deux jours aussi je passe tardivement te souhaiter une


    GIFS BONNE SEMAINE, BELLE SEMAINEet je t'embrasse tres fort


    prends soin de toi


    joelle

    20
    Dimanche 24 Mars 2013 à 20:10

    Bonsoir Cronin !
    Encore entre ombre et lumière, un peu en lien avec ton poème précédent... Ce moment de la journée je l'aime particulièrement, comme toi on dirait :)
    Tu parles du lever du soleil et parviens à me faire rêver!
    Bises, bonne soirée et belle semaine !

    19
    Dimanche 24 Mars 2013 à 18:26

    Je crois que nous étions l'une chez l'autre ensemble hi hi hi


    j'étais venue relire et réécouter ces deux merveilles  ...


    bonne fin de dimanche (encore le froid et la neige fondue ici) et  ....... doux bisous comme des pétales de roses 


    Lili-Marlène  

    18
    Dimanche 24 Mars 2013 à 03:59

    Ma chère Corinne,

    T'espérant dans une forme radieuse, je viens souffler quelques roses sur le grimoire de tes pensées et t'envoyer des bisous en giboulées parfumées!

    Excellent dimanche

    Cendrine

    Des roses que j'ai photographiées dans le jardin du musée Carnavalet après une ondée

    17
    Dimanche 24 Mars 2013 à 00:54

    Bonsoir chère Corinne

    Je suis venu te remercier pour le gentil commentaire que tu m'as laissé concernant le lettre D.

    J'en ai profité pour te relire et une fois de plus j'ai admiré ton style mélangé à l'intemporel.

    Bisous et douce nuit

    Monique te fais une bise

    Bon dimanche

    Amitié

    Le Noctamplume

    16
    Samedi 23 Mars 2013 à 15:03

    bonjour Corinne

    un musical coucou Jazz , te proposant de découvrir sur mon blog le chanteur Mud morganfield , la semaine dernière j'ai été le voir en cocnert , excellent et entouré d'autres très bons musiciens .

    bon w end , bises et A+ du troubadour Emmanuel

    15
    Samedi 23 Mars 2013 à 02:04

    Le plaisir, ma chère Corinne, de goûter les saveurs de cette aurore et de brandir le "flambeau de la nuit" pour découvrir des mondes magiques et contempler le paysage autrement...

    Gros bisous et mes plus douces pensées...

    Cendrine

    14
    ozy
    Vendredi 22 Mars 2013 à 19:10

    coucou ma Corinne


    cette aurore prémices d'une journée chargée d'amour me ravit, ton écriture est si fluide et coule...ce tableau aussi est merveilleux... tu sais manier la plume de belle façon alternant la huit, le lever du jour et Phébus notre astre indispensable


    merci ma Corinne pour ces vers chargés d'amour, je t'embrasse prends soin de toi, belle soiréejoelle

    13
    Vendredi 22 Mars 2013 à 19:09

    La musique allant en s'intensifiant au fur et à mesure que je lisais ton poème m'a remué jusque l'âme - c'était très beau, auss beau qu'un matin inondé de soleil -(la musique me fait penser au film la belle et la bête avec Jean Marais ??)  encore une fois MERCI  petite Lorraine 


    bon week-end et plein de doux bisous comme des pétales de roses

    12
    lagardere
    Vendredi 22 Mars 2013 à 18:47

    l'aurore reste l'apogée du jour sur la nuit et la plume  de la rose de lorraine la rend encore plus étincellante.....merci de cette splendeur étoilée....merci des messages pleins de roses....je vous embrasse ....excusez je fais court.....
    claude/lagardere

    11
    Vendredi 22 Mars 2013 à 15:11

    Et bien tu ne manques pas d'inspiration et ta douce et délicieuse plume ne se tarit pas, elle nous inonde de vers absolument magnifiques. Une aurore somptueuse, merci pour tant de beauté. Je te fais de gros bisous et te souhaite une belle après-midi, je l'espère ensoleillée. Bien amicalement. Monique:0050:

    10
    Vendredi 22 Mars 2013 à 14:30

    je vois que l'aurore n'est pas que le lever du soleil, c'est aussi l'émergence de belles inspirations poétiques chez les âmes sensibles...

    9
    Vendredi 22 Mars 2013 à 13:10

    Bonjour chère Corinne

    Douce et merveilleuse aurore qui fait partie de notre éveil, à la force de ses atours qui chassent  tendrement nos esprits oniriques pour nous émanciper à la réalité du jour nouveau.

    Aurore prendra son temps pour nous préparer, sensible et coquette, éliminant tour à tour les ombres de la nuit, invitera Phébus, à nous imprégner de sa chaleur et fera tout pour rassurer les Anges en  pleur, en leur donnant le courage de persévérer au travail d’un monde meilleur.

    Tu es une habile poétesse, alliant le distinctif entre le cœur et son humanité, la sensibilité écologique et l’expression des codes divinatoires.

    Je te souhaite une douce après-midi, en y ajoutant tous mes bisous d’amitié

    Le Noctamplume

    8
    Vendredi 22 Mars 2013 à 12:11

    Bonjour Chère Corinne,

    C'est toujours avec un immense plaisir que je découvre tes écrits et les vidéos dont tu as le secret... Et ce sentiment de lire exactement ce que les images dévoilent au fur à mesure qu'elles défilent, est toujours intact... Dans ton poème je retrouve tout ce que j'ai vu de ces magnifiques représentations de "l'aurore".

    L'aurore est déjà un instant magique, tu le magnifies davantage ici. La dernière strophe est comme un point de broderie qui achève un délicat ouvrage, venant livrer un message riche sur la nature et sur la vie !

    Merci beaucoup pour ce doux moment poétique.

    Que ta journée soit agréable. Je t'envoie un peu du soleil de Bruxelles et mon amitié.

    Bisous,

    Cathy.

    7
    Henri de Margaux Profil de Henri de Margaux
    Vendredi 22 Mars 2013 à 10:39

    Bonjour Corinne,

    " L'Aurore " C'était le nom gravé dans la pierre au fronton de la maison de mon enfance. Ton magnifique poème est aussi admirable que le spectacle qui nous est offert par ces décors irréels d'aurore matinales. Merci pour ce beau moment de lecture. Bises trés amicales.

    Henri.

    6
    Vendredi 22 Mars 2013 à 08:35

    Bravo pour ce poème. L'aurore est pleine d'espérance et annonce un jour nouveau. C'est la vie qui s'éveille à nouveau. Pour moi, c'est toujours une renaissance . Je remercie le ciel , chaque matin , d'être encore là et je respire profondément. Belle journée, Cronin.

    5
    Vendredi 22 Mars 2013 à 08:06

    La nature qui s'éveille, le jour qui se lève, le bourgeons naissant, tout est source d'inspiration pour ceux qui regardent avec les yeux de l'amour

    passe une belle journée

    amicalement

    Claude

    4
    Vendredi 22 Mars 2013 à 03:08

    Ma chère Corinne,

    C'est au creux de la nuit, à cette heure tardive, un peu "folle" et que j'aime tant que je savoure ta merveilleuse aurore... Aurore enchantée, nom d'une princesse que la jalousie d'une reine des ombres avait capturée, belle que son aimé a su retrouver au-delà de l'épreuve, aurore qui renaît sur l'océan et sur la terre...

    Aurore de tes mots qui m'enchantent comme un rêve! Tu as saisi la fabuleuse magie de ce moment où l'alchimie frissonne de beauté, aurore des couleurs et des sons qui percent la membrane du ciel. Souvent mon amie je retiens le sommeil jusqu'à ce moment pour le vivre le plus intensément possible et doucement, tout doucement, à contre-courant comme un chat que je suis, un chat qui maraude la nuit sur les toits de son imagination, je m'endors alors que la ville s'éveille. Aurore qui me berce au creux de tes mots! Tu es une poétesse magnifique, je te le dis avec tout mon coeur, tes mots sont un cadeau.

    J'aime les couleurs, les saveurs, les parfums de ta poésie. Ce sont des "parfums d'âmes" pour reprendre le si joli titre de ton blog. Ils s'enracinent au plus profond de nos êtres et font palpiter ces parts ancestrales, ces liens secrets entre les forces de la nature et notre humanité.

    Merci de tout coeur mon amie pour les mots que tu as déposés sur mon blog, je les ai lus avec beaucoup d'émotion. Je me souviendrai toujours de la joie que j'ai éprouvée à trouver ce chemin vers toi, à t'écrire un jour car je venais d'éprouver une grande joie à lire un de tes poèmes. Je me sentais en résonance...

    Je t'embrasse très affectueusement, je vais songer à tes mots magnifiques quand je verrai Eos danser à la ligne d'horizon.

    Je te souhaite une radieuse fin de semaine, gros bisous à ton fils

    Cendrine

    Chaque fois que je photographie des roses je pense à toi...

     

     

    3
    ALBIREO1
    Jeudi 21 Mars 2013 à 23:13

    Une aurore flamboyante se lève à travers ce poème ! C'est très beau, comme un soleil de printemps !

    Belle soirée, merci Corinne.

    Amiltiés

    Albiréo

    2
    ozy
    Jeudi 21 Mars 2013 à 21:42

    roses mauvescoucou ma Corinne j'ai des amis... je me suis échappée pour voir un peu les blogs, je reviens demain je t'embrasse tres fort belle soirée


    joelle

    1
    Jeudi 21 Mars 2013 à 19:29

    Bravo. J'adore les aurores, je me lève toujours très tôt et à chaque fois que le ciel rougit je vais voir le lever du soleil sur l'Oise, toujours un moment de bonheur intense et ton poème me fait penser à cela. Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :