• l'aube rayonnante

     

    Sonia Verdu « La promesse »

     

     

     

    Dans la promesse du vent, en partance,

      

    Mon cœur, s’en est allé vers des rivages

     

    Lointains, où tu vis, toi ma délivrance,

     

    Accoster vers ton île, sans naufrage…

        

     

    Voler comme l’oiseau, battre des ailes,

     

    Libre d’atteindre, rives éternelles,

     

    Dans ma nuit, je rêve de tes sillages,

     

    Où tes bras, seront un doux ancrage…

        

     

    Qu’importe les tempêtes, les récifs,

     

    D’un voyage, qui me mène en exil,

      

    Sur ta terre, loin des hivers si vifs,

     

    Trouver refuge, à ce cœur en péril…

       

     

    Embrasser les aurores et leurs soleils,

     

    Mes lèvres, quémandent, désirs vermeils !

     

    Je ne puis vivre, loin de ton absence,

      

    Où ton coeur est mon trône d'allégeance... 

     

       

    Dans le parfum de ses longues heures,

     

    Mon âme, sonde ta nuit, attentive,

     

    Dans ton royaume, d’ivresses et d’ardeurs,

      

    Tu sèmes, douceur, caresses furtives…

     

     

    Puisses-tu désirer dans ton sommeil,

     

    Mes lèvres gourmandes, silencieuses,

      

    Qui chassent cauchemars et leurs réveils,

      

    Trouver quiétude, aux rives mielleuses…

     

     

    Mon errance me mènera vers toi,

     

    Vers la chaleur de ton corps, des émois,

     

    La voûte étoilée, dans une offrande,

      

    Brillera, en parure de guirlandes…

     

      

    Peux-tu entendre la force du vent,

     

    Si puissante, qui me guide vers toi ?

     

    Loin, des oublis, gouffres rugissants,

     

    L’aube rayonne, en ton Saint Lieu, mon roi ! 

      

     

     

    CorpsRimes

     

    l'aube rayonnante00054472

     

     

    « Reine de la nuitféminin sacré »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    25
    Mardi 21 Août 2012 à 13:37
    Tincky

    Coucou Douce Rose Poète !!! Sourire

    Whaouuuuu !!! L'Amour Pur se ressent dans chacun de tes tendres mots si judicieusement et délicatement choisis... Sourire Attendri

    Je crois que l'Amour Pur devait choisir un Poète d'Amour, il adopterait aussitôt ton doux Jardin de Mots aux tendres effluves de Roses..... Sourire Convaincu

    Quel Talent d'Amour Dame Corinne... Sourire Admiratif

    Mille tendres Bisoudoux

    ***Tincky***

    24
    Lundi 20 Août 2012 à 06:51
    timilo

    Sur ce chemin , on se sent invincible tant que l'élu de notre coeur répond à nos appels

    Ta plume est magique ,Corinne , mais je te l'ai déjà dit

    Douce journée, 

    A bientôt , j'espère

    Bisous

    timilo

    23
    Dimanche 12 Août 2012 à 14:25
    tk pou de Chine

    Un trés beau poème d'amour, doux comme le souffle d'une brise d'été, bisous Corinne, à trés bientôt

    22
    Lundi 6 Août 2012 à 21:48
    cacao

    Bonsoir Corinne. J'adore. Tes mots sont subtils, et la photo et la musique sont superbes. Grosses bises.

    21
    Samedi 4 Août 2012 à 22:47
    renaud

    Corinne, quel joli texte, quels beaux sentiments, quelles belles images.

    Je souhaite de tout coeur que cette promesse et ce rêve soient allés à la

    rencontre l'une de l'autre et se soient trouvés.

    En toute amitié.Renaud

    20
    Jeudi 26 Juillet 2012 à 19:24
    Cathy

    Bonsoir Chère Corinne,

    Un rêve, certes... Mais amené par un vent qui transporte ton coeur amoureux avec une puissance étonnante... Des rimes dédiées à l'élu de ton coeur, particulièrement fortes et touchantes... Très bel écrit.

    Douce soirée et toute mon amitié.

    Bisous,

    Cathy.

    19
    Jeudi 26 Juillet 2012 à 14:49
    Christie Jane

    J'aimerais bien être celui pour qui ce magnifique poème est dédié... Très beau Cronin (Corinne). Chaleur et soleil j'espère pour toi ici c'est chaud, chaud... Amicalement

    18
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 21:48

    Bonsoir Corinne,

    Dans ce jardin d'Eden mon coeur se met à vibrer car l'amour avec toi Corinne rime avec toujours en faisant fleurir l'espoir. Tes mots sont parfumés de douceur, de tendresse et d'ardeur autour d'une aube dans laquelle je prends un immense plaisir à m'y refugier le temps de cette lecture. Je savoure pleinement cette errance en me frayant un chemin qui me mène vers l'inconnu en s'approchant de ce regard d'immensité impalpable mais si lumineux. Merci de nous offrir ce voyage subtil au coeur d'un rêve d'amour que je compare à une prière où l'âme se met à chanter son bonheur en respirant l'ombre de son roi. Je  t'embrasse bien amicalement en te souaitant une belle soirée. Corinne.

    17
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 18:48

    Merci Corinne

     

    gros bisous + sourire de ton amie Line

     

    16
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 17:22
    Plume A l'Encre Crié

    je soupire Belle D'âme... d'un doux mais profond soupir, venu d'un très lointain intérieur dans lequel, parait-il, le silence est le Royaume du Verseau...

    Que veux tu Corps Hymne, tu éveilles encore et en corps en Moa'h, mes Divines Essences (je vais peut-être sembler prétentieuse sur ces derniers mots.... et pourtant... j'en ai tant pleurer, j'en pleurs encore souvent, que lorsque je parviens à en rire, c'est surtout par auto-dérision et humilité...).

    On parle souvent du ciel, de la voûte étoilée en des termes délicieux... mais en fait, ils ne sont merveilleux que lorsque leurs célestes mécaniques est bien huilées par de bonnes configurations... Lorsque ceux-ci sont quelque peu diaboliques, qu'ils ont besoin de réparaSion et que ce fardeau te tombe dessus, Croix moi, il n'est pas toujours bon d'Etre, surtout lorsque lcette dite réparaSion demande des années, et des années...

    Je n'en vois pas le bout, j'ai pourtant et pour temps faim de cette fin... La délivrance... sourire...

    Il n'est pas toujours bon de savoir ou de pouvoir aller bien au-delà de la dernière marche, ou du dernier barreau de l'échElle, voire de l'Ech-aîles... cela fait bien trop mal, bien trop souffrir, cela se paie très chair et très cher...

    J'entends souvent la Force (koa'h, le soleil) du vent ( le souffle le bélier, la vie)... mais bien au delà, de ses silences et murmures, j'adore surtout la force de ses hurlements et de ses rages... ainsi curieusement, il me soulage et m'apaise...

    Nous aurons bienTAW une toute nouvelle aube, accompagnée de nouveaux temps... Belle Ame-mie...

    Merci de nous enchanter de tes mots dans lesquelles se déclinent les odes amoureuses de ton Âme si belle d'Humanité et d'Amour...

    Je panse et pense à toi Mon Âme Mie et je t'envoie toute la tendresse de la chaleur de mon coeur battant le fluide aimant (le sang, l'âme) de la Vie

    Plume

    15
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 10:16
    ozymandias

    kikou ma Corinne,

    je viens de relire ce poème comme dit le Noctamplume "soupoudré de sensualité"

    magnifique...

    je t'embrasse tres fort et belle journée

    joelle

    14
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 02:15
    Le Noctamplume

    Le don de tes mots pour nous transporter vers de merveilleuses histoires d'amour que nous ne pouvons que partager avec toi tellement tu nous entraînes dans les errances de tes rimes saupoudrées de sensualité.

    Bisous et douce nuit Corinne

    Le Noctamplume

    13
    Mardi 24 Juillet 2012 à 23:49
    Cendrine

    Chère Corinne,

    Je viens déposer des bises rayonnantes sur tes écrits merveilleux...

    Tes mots me charment, je les butine avec gourmandise!

    Je t'embrasse bien affectueusement et je file me reposer, mes amis arrivent demain, nous irons pique-niquer en bordure de Seine.

    Je te souhaite de merveilleuses journées ensoleillées, gros bisous!

    Cendrine

    12
    Mardi 24 Juillet 2012 à 23:37
    flipperine

    les vacances sont hélas finies et je ne peux plus errer 

    11
    Mardi 24 Juillet 2012 à 19:07
    michèle

    Bonsoir Corinne...

    Venir et toujours le plaisir de lire...

    Trouver des mots qui sonnent comme musique doucement mélancolique...et la complainte d'un coeur...qui à n'en pas douter trouvera le chemin du bonheur...

    Belle âmie...en toute sérénité, agréable fin de journée...

    10
    Mardi 24 Juillet 2012 à 13:00
    ozymandias

    un gros bisou ma Corinne et une belle journée : ce sont mes voeux pour toi

    joellegif fleur

    9
    Mardi 24 Juillet 2012 à 07:38
    mireille du sablon

    Bonjour Corinne,

    Il est des ami(e)s que l'on a envie de rencontrer souvent, tu en fais partie, merci pour toutes tes belles poésies!

    Bonne journée, gros bisous de Mireille du sablon

    8
    Lundi 23 Juillet 2012 à 21:08
    ozymandias

     Paul Kelley

    quel texte superbe, la voute étoilée te protège dans ta recherche vers celui qui t'attend au bord de ces rivages pour te prendre dans tes bras et te réchauffer...

    magnifique ambiance que tu as su mettre dans ce poème ma Corinne

    sonia Verdu ou le féminin sacré, joli peinture

    les rivages sont accueillants et l'air est tiède...

    je t'embrasse ma Corinne passe une belle soirée

     joelle

     

    7
    Lundi 23 Juillet 2012 à 18:29

    Ce beau poème possède une aura mystique.

    La pensée se pose, immuable dans l'extase de l'âme.

    un sage oriental disait : Entre toi et moi, il traîne un c'est moi... qui me tourmente

     

    bisous Corinne

    merci pour la belle musique

    6
    Lundi 23 Juillet 2012 à 16:52
    @nnie54

    J'accoste aussi sur ton île Poésie et je vois que les mots sont doux et beaux toujours...

    Bonne semaine, @nnie

    5
    Lundi 23 Juillet 2012 à 14:01

    dans ta voûte étoilée...je me suis baladé dans l'ivresse de la passion poétique...en jouissant de cette immensité biblique....c'est divin de sensuallité.....  et la vidéo à mes yeux éclairés....les a projetée dans ton monde enchanté....l'aube rayonnante chez toi à la couleur éternelle de l'amour.....et il est divin d'entendre la force du vent de ton coeur...qui sait à merveille battre et faire battre les autres sur le même bonheur..;merci très chére corinne (cronin) de cette merveilleuse balade dans l'univers de ton infini tendresse........
    bisessssssssssssssssssssssss
    claude

    4
    Lundi 23 Juillet 2012 à 12:09
    Tahar YETTOU

    Bonjour,Corinne.

    Heureux est celui à qui cette belle déclaration d'amour est destinée !

    C'est toujours avec un coeur qui tremble que je lis cette douce poésie.

    Mes amitiés.

    Salam !

    Tahar

    3
    Lundi 23 Juillet 2012 à 11:15
    *** lili ***

    Il n'y a pas de mot pour te remercier de ce pur moment de bonheur que je viens de passer à te lire et à écouter cette vidéo, une fois de plus tu m'as emmenée dans ton jardin de roses - doux bisous comme des pétales de roses

    2
    Lundi 23 Juillet 2012 à 08:48
    Lucie-y

    PROMESSE

    Ta poésie est pleine d'espoir et d'amour; je te reconnaîtrais dans tes vers n'importe ou, et dirais-je même dans les sphères que tu décris si bien, et qui semble pleins de promesses. Nous sommes, c'est vrai, en errance sur cette terre, mais Dieu nous a fait des promesses, et je crois fermement qu'un jour nous aurons le délice d'être à ses côtés. Bonne journée Corinne, bisous et toute mon amitié.

    Lucie-y

    1
    Lundi 23 Juillet 2012 à 00:40
    Cendrine

    Ma chère Corinne,

    Je viens tourner les pages de ce grimoire merveilleux, livre de douces promesses et je cueille ces rimes de lumière, d'amour et de vie! Distillées par la poétesse des roses et des sublimes émois...

    C'est un régal et l'image est d'une féerie si délicate...

    Je te remercie pour ton très gentil message et te souhaite une nuit de rêves romantiques à souhait!

    Je t'embrasse bien affectueusement!

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :