• J’irai…vers toi !

       

      

    Image du Blog pussycatdreams.centerblog.net
     
     
     

    J’irai vers toi, par-delà les terres,

    Où ton âme à la surface des rivières,

    Vogue, s’abreuve au souffle de la vie,

    En souvenir de cet amour infini…

     

     

    J’irai par-delà les montagnes,

    Où tes pas ont foulé les campagnes,

    Verdoyantes, recouvertes de fleurs,

    Où le vent aura chassé tous mes pleurs…

     

     

    J’irai rejoindre la source de tes jours,

    Où ton cœur à trouvé un refuge,

    Par-delà les collines pour toujours,

    Calmer la tempête et ses déluges !

     

     

    Sur chacun des rochers qui jalonnent

    Tous les sentiers qui mèneront vers toi,

    J’écrirai ton nom, afin que chantonnent

    Mes lèvres, éloignant le désarroi !

     

     

    Ton amour sera lumière aux aurores !

    Et ton souvenir mon unique trésor ;

    J’irai en ce lieu que l’on nomme,

    Le Paradis des jours, que l’on n’abandonne…

     

     

    Mes pensées voleront vers cette terre,

    Où tu reposes, bercé, par mes prières,

    Les oiseaux siffleront la symphonie

    Du vent et me guideront dans ma nuit…

     

     

    J’irai vers toi à l’aube qui se lève,

    Quémander tes baisers de fièvre…

    Je marcherai vers les doux matins,

    L’espoir au cœur pour les lendemains !

     

     

    La fin de ma quête, mon voyage,

    S’achèvera sur tes doux rivages,

    Où ton cœur et ton âme, aux sillages

    De mes yeux trouveront leur ancrage…

     

    J’irai vers toi…

     

     

    CorpsRimes

     

    J’irai…vers toi !00054472

     

     
     
     
     
     

     

    « Dante et BéatriceMadame la Misère ! »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    18
    Jeudi 17 Avril 2014 à 19:39

    Bonsoir Corinne,

    Que de tristes pensées dans les rêves de la jeune femme, celle de la peinture (fort belle). Aller vers l’autre lorsqu’on aime, c’est assurément la meilleure chose à faire. Sauf que, si j’ai bien compris, là où elle souhaite aller il n’y a pas de retour possible. C’est très beau et triste tout à la fois. En tout cas je le ressens ainsi.

    La musique aussi est très belle.

    Je suis un peu loin des blogs en ce moment, d’où mon retard à te lire.

    Je te souhaite une très douce soirée, très amicalement,

     

    Carlos.

    17
    Jeudi 17 Avril 2014 à 10:36

    Quelque part, l'acte d'écriture est toujours un geste, un pas vers un autre...

    16
    Mardi 15 Avril 2014 à 11:40

    bonjour corinne

    de jolies rimes à lire par ici et  une belle mélodie celtique sur la vidéo . bises et A+ du troubadour Emmanuel

    15
    Mardi 15 Avril 2014 à 03:08

     

    Ma douce Corinne,

     

    Le véritable Amour ne connaît pas de frontières, il brûle d'un feu merveilleux et mystérieux, unissant les êtres qui se sont trouvés, au-delà de l'espace et du temps. Celle ou celui qu'on aime, dans le miroir, nous attend en des contrées qui sont l'émanation de nos émotions profondes, ainsi le voyage intérieur et le voyage extérieur se reflètent l'un en l'autre. Ta poésie ne cesse de m'enchanter, pas après pas, elle est ce voyage qui me happe, cette grâce qui nourrit tes pensées, cette alchimie de sensations et de mots à laquelle je cède entièrement. L'Amour y vibre de toute son Âme, Âme de la Rose qui s'effeuille de la plus voluptueuse manière avant de se vêtir de lumière et de rosée.

     

    Les êtres qui s'aiment se retrouvent toujours, s'étreignent et s'embrasent du même feu, un feu de liesse et de vérité, un feu de liberté dont ils s'enivrent jusqu'à la transe des émotions.

    Aimer c'est aller vers l'autre, peu importe ce que l'on doit braver car cette passion nous guide, pleine et sans limites.

    La ronde lune distille doucement sa lumière nacrée et ton poème est aussi voluptueux que sa fine lumière, un bijou que cette ronde de mots, merci beaucoup mon amie!

    Je te souhaite une infinité de belles choses, de tout coeur, avec douceur et incandescence, je pense bien fort à toi, gros gros bisous...

    Cendrine

     

    14
    Lundi 14 Avril 2014 à 12:27

    Bonjour Corinne;

    Me voici, très en retard pour mon commentaire.  Un magnifique moment de lecture, ton poème est absolument extraordinaire. Je l'ai relu à plusieurs reprises, c'st tout simplement merveilleux. Un grand merci pour ta dernière visite et ton si gentil commentaire qui m';a été droit au cœur. Je t'embrasse très amicalement.

    Henri.

    13
    Dimanche 13 Avril 2014 à 19:34

    Comme toujours c'est trés beau.C'est un joli Poèmes , l'amour. J'espére que tu vas bien , et que tu profite du beau temps . Ton petit signe d'amitié ma fait plaisir. Je te souhaite une douce Semaine .

     Gros bisous tout doux

    12
    Dimanche 13 Avril 2014 à 16:29

    Corinne, ce poème est magnifique.C'est un merveilleux hymne à l'Amour qui

    mériterait d'être chanté par notre Edith Piaf nationale qui saurait, à nulle autre

    pareille, traduire toute l'affection, l'émotion, la passion et la foi qui en ressortent.

    Il est d'une fluidité limpide, d'une spiritualité magique qui donnent confiance et espoir dans notre part d'humanité.

    Comme elle le chantait si bien aussi vos si beaux vers nous donnent la certitude que Dieu réunit ceux qui s'aiment.

    Merci pour ces instants d'éternité.

    Renaud

    11
    Dimanche 13 Avril 2014 à 11:19
    bonjour Corinne un musical coucou te proposant de découvrir sur jazz 'trombone shorty' bon dimanche, bises et A+ du troubadour Emmanuel
    10
    fisherold
    Dimanche 13 Avril 2014 à 10:30
    fisherold

    Bonjour Corinne,

    Comme d'habitude, tu as l'art de nous surprendre et de nous suspendre à ton arbre magique. Quel beau voyage auquel tu nous invites ici, mon amie ! Bravo !

    9
    Samedi 12 Avril 2014 à 18:54

    Bonsoir,


    Tout d'abord, merci d'avoir pris le temps de t'arrêter sur mon blog. Et oui, "la petite ffille se souvient encore" et son récit n'est pas fini.


    J'aime beaucoup la fluidité de ton poème qui nous fais voyager dan l'Amour ce sentiment qui nous nourrit et dont nous nous abreuvons.


    Bon week-end - Bises - Sunny

    8
    Samedi 12 Avril 2014 à 15:00

    Bonjour Cronin, moi aussi j'irai vers toi mais moins souvent et je m'en excuse.

    Bon week-end, amitiés

    7
    Vendredi 11 Avril 2014 à 20:15

    bonsoir Corinne

    superbe poème à lire par ici.

    te souhaitant aussi un bon w end , rempli d'éclaircies ensoleillées . bises et A+ du troubadour Emmanuel

    6
    Vendredi 11 Avril 2014 à 19:31
    Cathybelg

    Bonsoir Chère Corinne,

    Quel beau poème d'amour !  Tes vers emplis d'espoir font oublier une certaine nostalgie que j'ai ressentie en début de lecture... 

    La puissance qui se dégage de ton écrit est telle l'attirance de deux cœurs que rien ne séparera jamais... Car deux êtres se rejoignent toujours...

    Tu l'as parfaitement exprimé, avec la sensibilité qui te caractérise.

    Et, comme toujours, ton illustration et ta vidéo sont en parfaite harmonie avec ton poème.

    Merci pour ce magnifique élan de ta plume et de ton cœur réunis...

    Douce soirée et doux week-end.

    Toute mon amitié et mes bisous,

    Cathy.

     

    5
    Vendredi 11 Avril 2014 à 18:29

     oh c'est splendide, des rimes qui expriment un bel et grand amour, c'est magnifique d'aimer ainsi, l'amour c'est la musique de l'âme et du coeur, vous étiez faits pour vous rencontrer et vous aimer, votre route à tous deux étaient dans les cieux tracée, et par delà les étoiles, votre amour merveilleux durera encore et encore... pour l'éternité car lorsque deux nobles coeurs se sont vraiment aimés, leur amour est plus fort que la mort elle-même. 

    La vidéo et l'illustration sont magnifiques en accompagnement.


    Ton poème est sublime, merci pour ce partage ma chère Corinne un moment magnifique passé à te lire. Je te fais de gros bisous. Bien amicalement. Monique

     

     

    4
    Daniel
    Vendredi 11 Avril 2014 à 16:50
    Daniel

    Un ode à l'amour !

    3
    Jeudi 10 Avril 2014 à 23:33

    un joli poème où on sent l'amour bien présent

    2
    Jeudi 10 Avril 2014 à 21:55
    Quelques soient les chemins, deux coeurs se retrouvent, c'est certain...Bises et belle soirée
    1
    Jeudi 10 Avril 2014 à 21:00

    Ce poème glisse en moi comme un chant d'Amour, une belle mélodie de mots.

    J'adore ce poème

    Magnifique déclaration

    MERCI pour la vidéo - le tableau est très beau

    doux bisous comme des pétales de roses 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :