• Il en faut peu pour être heureux !

     

    Franz Eybl, jeune fille lisant

    Franz Eybl, «jeune fille lisant »

     

     

     

     

    Il y a tant de magie dans l’enfance !

    Tant de livres ont façonné mon errance !

    Avec des contes et de bien belles histoires,

    Dans un grenier, dors toute ma mémoire...

     

     

    Il y avait des étoiles dans mes nuits d’hiver

    Où une fillette ouvrait l’imaginaire,

    Une porte féérique, dans un livre,

    Voyageait au gré de son bateau ivre…

     

     

    Oh ! Que j’aimais déjà à cette époque,

    Faire sauter les verrous qu’on débloque,

    A travers le regard d’innocence,

    Capter le fil, vers la connaissance... 

     

    C’est ainsi, que l’on se construit, enfant,

    Dans les mots, les images qu’on aime tant !

    Un lien naît alors, tout aussi essentiel,

    Qui relie notre être à l’universel…

     

     

    Un enfant me montra le chemin,

    Dont mes pas suivent encore tous mes matins !

    Un monde, où la nature et les hommes,

    Vous mène vers la vie qui se façonne…

     

     

    La fraternité, toutes nos différences,

    Tant dans la couleur que l’appartenance,

    Cet idéal d’altruisme, d’humanité,

    Où, l’âge de l’enfance, vint à se révéler…

     

     

    Je n’ai rien oublié de mes colonies

    De vacances, de tous mes jeux de pistes,

    Qui ont sillonné mes sentiers de vie,

    Dont l’odeur n’est point tant archiviste !

     

     

     Le secret d’un tel bonheur, où l’enfant,

    Grandit en plein air, tout en s’affirmant !

    La vie, le livre de la jungle, des lois,

    Qui font d’un petit homme un grand roi !

     

     

    Une fillette, devenue poète,

    A retenu l’essentiel, si lumineux !

    Elle en a fait son unique quête…

    C’est…

    «Qu’il en faut peu pour être heureux… »

     

     

    Maintenant, vous pouvez chanter !

    (rires!)

     

      

     

    CorpsRimes

     

     

    Il en faut peu pour être heureux !00054472

     

     

     

    « A quoi ça sert l'amour ?Le sourire de Mona Lisa »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    27
    Lundi 19 Mars 2012 à 01:00
    Cendrine

    Bonsoir Corinne,

    Je me suis régalée à plonger dans ce merveilleux poème d'enfance, vibrant de passion et de rêves, de magie et d'aventures livresques!

    J'ai grandi moi aussi entourée de mes "chers" livres, franchissant constamment la limite entre personnages de chair et de papier... Rêveuse, emportée par les mots, chevauchant des mondes aux contours imaginaires avec bonheur...

    Merci de faire revivre tout cela. J'en suis enchantée.

    Je te souhaite un excellent début de semaine. Bisous chaleureux.

    Cendrine

    26
    Mardi 21 Février 2012 à 20:01
    Roselyne

    J'aime beaucoup ton poème plein d'optimisme. C'est vrai qu'il faut peu de choses pour être heureux et c'est peut-être ce que j'avais besoin d'entendre ce soir. Merci pour ce partage si positif. Moi aussi, j'ai été une petite fille qui aimait plus que tout se plonger da,ns l'univers magique des livres. Gros Bisous.

    25
    Dimanche 19 Février 2012 à 23:59

    Je viens seulement de decouvrir ton blog, Corinne. Quel plaisir!

    Je repasserai aussi souvent que le pourrai, te lire et me faire plaisir.

    Bonne fin de soirée!

    24
    Samedi 18 Février 2012 à 14:33
    Domi

    aH, l'enfance se doit être merveilleux, lorsque l'on s'est senti heureux...maintenant je cours chanter également

    amicalement

    23
    Samedi 18 Février 2012 à 05:53

    Enigmatique le sourire de Mona Lisa mais qui pourrait en dire beaucoup ,si on savait  un peu plus sur elle.

    L'émancipation des femmes n'est et sera qu'un long combat qu'elles doivent mener sans cesse , 

    Dans notre pays les choses avancent un peu , mais dans certaines communautés les femmes ont toujours du mal à s'exprimer.

    La femme est l'avenir de l'homme , si l'homme veut un avenir serein, il devrait se considérer l'égal des femmes , mais quand on voit les salaires, la répartition des tâches etc , ce n'est pas encore l'égalité.

    Ce qui me gêne le plus , c'est la dégradation de l'image des femmes par la pornographie qui envahie internet , sur ce sujet , règne le tabou , le problème c'est que ces images touchent un jeune public , qui n'imagine que les rélations , hommes femmes peuvent être ou se construisent ainsi

    Une bien joli poème que tu as écrit là ,Corinne , sur ces femmes 

    Passe une douce journée de Samedi

    Bisous

    TIMILO

     

    22
    Samedi 18 Février 2012 à 00:23
    renaud

    Corinne, bonsoir.

    Voila un bien joli poème, plein de nostalgie, de secrets, de bon sens et de vérités.

    L'on revient avec bonheur quelques années en arrière.

    Bravo.

    Renaud

    21
    Vendredi 17 Février 2012 à 19:06
    k pou de Chine

    Un poème aux parfums d'enfance tout en douceur et nostalgie... qui m'a donné envie de me replonger dans mes souvenirs d'enfance... moi je lisais beaucoup la contesse de Ségur... je me reconnaissais d'ailleurs beaucoup dans le personnage de Sophie

    Gros bisous et bonne soirée Cronin. Je t'adresse ce petit poème. J'espère qu'il te plaira

    Il en faut peu pour être heureux

    Juste un sourire juste un regard

    Un baiser sur le quai d'une gare

    Il en faut peu pour être heureux

    Mais être heureux j'en fais l'aveu

    Ne s'offre qu'aux gens qui sous leur yeux

    Transforme chaque chose en merveilleux

    20
    Vendredi 17 Février 2012 à 17:47
    flipperine

    pour être heureux il faut se sontenter de ce que l'on a

    19
    Vendredi 17 Février 2012 à 16:42
    Rose

    Bonjour Corinne,

    La bataille du tag a commencé!

    Tu es sur ma liste

    Bisous

    Rose

    18
    Vendredi 17 Février 2012 à 13:45
    Christie Jane

    Et quelle poète cette fillette devenue grande ! Elle a les moyens de ses ambitions et j'espère qu'elle ira très loin ! Elle est belle ta poésie Corinne (Cronin), Bravo.

    Moi aussi je me suis évadée dans les livres depuis que je suis petite, quel bonheur !

    Bisous

    17
    Vendredi 17 Février 2012 à 13:25
    ozymandias

     hé oui ma Corinne, j'ai relu ton poème c'est exactement ce qui se passe quand on est jeune...

    j'adore les dames de Pino Daeni, je t'en offre une

    je t'embrasse, passe une belle journée

    joelle

    16
    Vendredi 17 Février 2012 à 12:51

    er Au fait, je viens de lancer chez moi un défi poésie... naturellement, j'ai pensé à toi! Si tu veux le relever... Tu peux aussi faire passer l'info, mon poème sort demain mais il n'y a pas de limite dans le temps...

    15
    Vendredi 17 Février 2012 à 11:10

    Je suis fan de cette peinture! Quel bonheur!!! Cela me renvoit aussi à mon enfance où il était difficile de me trouver sans un livre entre les mains...

    14
    Jeudi 16 Février 2012 à 19:56
    mamiecatou

    trop mimi ,joli texte qui nous concerne tous ,en tout cas moi oui

    et l'air de Balou :à ecouter chaque matin au réveil!! elle met toujours en joie cette chanson!

    13
    Jeudi 16 Février 2012 à 13:24
    ozymandias

    ô combien tu as raison ma Corinne...

    grandir en cheminant doucement sur les sentiers de l'enfance, puis de l'adolescence

    chants des colo puis des camps de jeunes, découvrir la vie seul dans les livres quelquefois mal certes mais découvrir avec nos yueux à nous

    j'ai aussi de bons souvenirs de cette époque là, merci de les faire ressurgir avec tes mots de poète

    je t'embrasse ma Corinne

    je viens de regarder le thermomètre 16°... cool j'espère que chez toi aussi cela s'est réchauffé... j'en ai marre du froid

    passe une belle journée

    joelle" rose de porcelaine du Brésil" "je dois faire un article sur ces fleurs exotiques, j'ai pris un tas de photo ou plutôt mon mari, dans les jardins de Rio, Salvador et San Paolo... et puis dans l'Amazonie (foret) aussi je vais vous en faire profiter...

    12
    Jeudi 16 Février 2012 à 09:42
    Rose

    Bonjour Corinne,

    Merci pour cette page de rêve et d'innoncence dont nous avons bien besoin maintenant que nous sommes grands...

    Je n'ai pas perdu mon âme d'enfant non plus, même si chaque jour elle est égratignée par ce que je vois et entends... Malheureusement, le monde est ainsi fait...

    Alors, je vais commencer ma journée en chantant cette chanson. Il faut appeler le bonheur!

    Je te laisse en te faisant un gros bisou et en te souhaitant une bonne journée mon amie.

    A bientôt

    Rose

    "Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux... il faut se satisfaire du nécessaire... prendre la vie du bon côté... sauter, danser, chanter..."

    11
    Jeudi 16 Février 2012 à 08:08
    Mireille du Sablon

    Bonjour Corinne,

    Voilà que je me surprends à fredonner cette chanson, bravo, tu as réussi! rires

    Belle journée, gros bisous de Mireille du sablon

    10
    Jeudi 16 Février 2012 à 00:53
    Le Noctamplume

    Un beau chemin d'apprentissage de vie, sous forme de trilogie où tu as su équilibrer, l'intellect, les rapports fraternels avec tes semblables et une découverte de la nature toujours constante.

    Celà a fait de toi, ce joli fruit pulpeux, sain, doucereusement sucré et juteux à souhait.

    Tout ce qui émane de ton aura est vénérable et ton essence circule comme énergie en soutient à l'espérance de nos vies.

    Je me joins à toi pour crier bien haut, il en faut peu pour être heureux

    Douce nuit et bisous Corinne

    Le Noctamplume

    9
    Mercredi 15 Février 2012 à 23:05
    la Joanita, Hemna de

    Rudyard Kipling est un auteur que j'aime

    et ma fille a vraiment goûté le dessin animé de Dysney dans le temps

    elle fut scoute et la vie scoute prend souvent pour thème ce livre de la Jungle

    sa fille est scoute à présent, et vient de prononcer sa promesse, au même âge qu'elle le fit, en plein hiver gelé et glacé tout comme sa maman

    les grands jeux et jeux de pistes sont toujours à l'ordre du jour pour nous ainsi que les desseins de fraternité et d'interculturalité!

    bonne nuit à vous

    8
    Mercredi 15 Février 2012 à 21:41

    Et voilà j'ai la chanson dans la tête... Bonne soirée Le Chaton

    7
    Mercredi 15 Février 2012 à 20:12

    Chère princesse de l'orient

    toi d'un coté et moi de l'autre je pense que nos lectures et nos jeux ont fortement influancé les femmes que nous sommes devenues toutes les deux.

    Nous nous resemblons beaucoup tu dois t'en rendre compte, l'amour nous as enrubannés de ses liens pour toujours et notre imagination vagabonde a su tirer ce qui fait le sel de la VIE

    Le Sud va retrouver son soleil et tes rimes continueront à iluminer mes yeux

    il me semble voir ton visage près du mien lisant les beaux livres que nous lisions toutes les deuxà l'abri de nos drapas , une lampe de poche suffisait

    tu as raison il en faut peu pour être heureux simplement une bonne santé et l'amour de tout ce qui nous enrichit le corps et l'esprit

     

    bisous et bonne soirée

     

     

    6
    Mercredi 15 Février 2012 à 19:00
    *** lili ***

    J'adore chanter cette chanson avec mes petit-enfants  hi hi hi

    merci pour ce moment de bonheur - doux bisous comme des pétales de roses

    5
    Mercredi 15 Février 2012 à 18:26
    lagardere

    j'avais oublié...tu m'as troublé.....

    4
    Mercredi 15 Février 2012 à 18:25
    lagardere

    enfant tu as étais cette petite princesse belle , qui lit dans son havre de paix.....ton image en es divinement belle....j'ai l'impression de te voir de cette maniére...posée à lire...et je trouve que cela t'a parfaitement réussie car aujourd'hui tu es la fée des mots ...tu es la fée du monde enchanté de disney...et avec ta baguette magique me voilà en balou ...pour chanter avec toi..." il en faut peu pour être heureux " je te rend grâce qu'en plus de ta baguette magique tu as un don d'écriture qui ne souffre aucune comparaison...j'admire cette littéraire écriture... pour laquelle je suis un admirateur inconditionnel...en plus que tu arrives à me faire chanter...et de quelle maniére...balou ...en est ravi....il te souhaite une bonne soirée..;aussi enchantée que celle que tu viens de créer ..;dans ses yeux , sa tête et son esprit...merci...je t'embrasse bien à toi
    claude

    3
    Mercredi 15 Février 2012 à 18:20
    libre  necessite

    Pas si compliqué mais il faut tout de même que l'esprit y soit préparé. Merci aux parents, à la famille, aux amis, grâce à eux j'ai su comment faire. Bises Dan

    2
    Mercredi 15 Février 2012 à 18:18
    Lucie

    Comme elle est jolie cette poésie ! Je t'imagine à cet âge-là, tout à fait toi, avec des rêves et des mirages. Il en faut peu pour être heureux, et je m'en rends compte chaque jour, car plus nous avons, et plus nous voulons. Vagabonder sur une image, écrire une phrase, rêver sur une fleur, ouvrir les yeux sur la vie qui n'est pas nécessairement  telle que nous voudrions qu'elle soit, et regarder plus bas...Chaque jour nous amène un évènement nouveau, mais il faut toujours se préparer à le recevoir...Bon, ou mauvais ! Merci Corinne pour cette poésie qui te décrit si bien. Bises fraternelles.

    Toute mon amitié/Lucie-y

     

    1
    Mercredi 15 Février 2012 à 18:12
    cacao

    Bonsoir Corinne ! Oui, la lecture aide un enfant à construire sa vie. A toi elle t'a donné en plus le goût de la poésie, mais le talent, tu devais l'avoir en toi... Ce portrait "Jeune fille lisant" est très beau. Merci pour tes vers toujours si sensibles et justes. Grosses bises et douce soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :