• Grâce d'un Directoire...

     
     
     
     

    François GERARD (1770-1837)

     Madame Récamier

    Jeanne Françoise Julie Adélaïde Bernard

    (1805)

    « Muse et Mécène » 

     

    Je fus l’une des trois grâces d’un Directoire, 

    Beauté et charme, en noble mémoire, 

    Des paysages, aux styles étrusques, 

    Où intelligence, passions ne s’offusquent…

      

    Vêtue de mes goûts, divines toilettes, 

    Drapée à l’Antique, muse grecque, 

    Tel un théâtre et sa mise en scène, 

    Ma prestance fut digne, d'un mécène...

        

    Sobre, élégante et raffinée, 

    Ma séduction, fût alors cultivée… 

    Et dans mon beau salon, improvisé, 

    Donnait ainsi rendez-vous aux lettrés…

      

    Si ma cour, d’admirateurs me vantait, 

    Grâce, beauté chaste, j’émerveillais, 

    Par ma féminité, leur amitié. 

    Par mon statut, su être respectée… 

     

    Des soupirants, de leurs lettres d’amour, 

    Je consolais par l’honneur, en retour, 

    Sans faillir, à mon rang, mon image, 

    Je fus auprès des hommes, un bel hommage…

      

    Et si au sein d’un empire, dans l’ombre, 

    Fût figure de clé d’opposition, 

    D’un régime, bien loin de leurs pénombres, 

    Recevait louanges, en réceptions…

      

    Le culte du talent, témoignage 

    D’affection, en œuvres d’arts et gages, 

    De liens liés, en trésors conservés, 

    Furent à mon doux cœur, immortalisés…

      

    De par mon caractère sentimental, 

    J’édifiais ainsi style monumental… 

    Peintres, sculpteurs, en bustes et toiles, 

    Couronnèrent mon nom, d'effigie d'étoiles…

      

    Mes liens profonds avec madame de Staël, 

    Mirent en lumière, mon visage de vestale, 

    Car de sa candeur et sa pureté, 

    Postérité à ce siècle, fût encensée...

       

    J’ai laissé à ce temps, correspondances, 

    Admiration, courtisée en fragrances… 

    Mon empreinte d’amour, artistique, 

    Où tout ne fut qu’éloges en musique…

       

    "On Tombe d'amour à ses pieds... 

    et on n'y est enchaîné par le respect." 

    (Chateaubriand parlant de Mme Récamier). 

       

    CorpsRimes 

    Grâce d'un Directoire...00054472

     

    Joseph Chinard, Juliette Récamier, 1805-1806,

    buste, marbre, 80 x 42,5 x 30,5 cm,

    Lyon, musée des Beaux-Arts

     

      

     

     

     

    « Invitation aux songesAutrefois... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    14
    Mardi 27 Novembre 2012 à 11:44
    ozymandias

    ce qu'elle était belle cette Mme Récamier ma Corinne..

    je passe t'embrasser et te souhaiter une belle journée

    joelle

    13
    Mardi 27 Novembre 2012 à 07:24
    timilo

    Je me laisse entraîner par tes jolies rimes en les relisant .

    C'est beau!!!

    Douce journée Corinne

    Bisous

    timilo

    12
    Mardi 27 Novembre 2012 à 00:45
    Sylvie

    Texte toujours aussi magnifique ... Je ne me lasserai jamais de te lire , continue à nous faire rêver ....

    Je te dis à bientot, je m'absente pour un mois ....Je dois faire une cure ....On a trouvé que j'avais du diabete, qu'il fallait perdre du poids , et que je devais prendre le traitement plus serieusement que je ne le fais à la maison ... alors ... pas vraiment le choix ..  Passe de tres bonnes fêtes, je ne sais pas encore si je sors pour la noel .. Je prends mon ordi avec moi ...j'essaierai de te faire un coucou de temps en temps! prends soin de toi mon amie!! gros bisous

    11
    Lundi 26 Novembre 2012 à 15:09

    La muse qui a inspiré Chateaubriand par sa beauté et son intelligence t'a succomber toi aussi pour notre plus grand plaisir

    un délice à lire et d'un romantisme fou

    aliier la beauté et le lyrisme donne un fabuleux résultat

     

    bisous romantique

    10
    Lundi 26 Novembre 2012 à 13:13
    Cathy

    Bonjour Chère Corinne,

    Madame Récamier a marqué les années "Directoire". Il n'était guère évident de l'exprimer en poésie. Mais tu as très bien "restitué" tout ce qui en fit un symbole de cette époque... Egérie de Chateaubriand, elle t'a joliment inspirée toi aussi.

    Merci pour cette belle page d'histoire et ces magnifiques tableaux.

    Douce semaine. Toute mon amitié.

    Bisous,

    Cathy.

    9
    Lundi 26 Novembre 2012 à 06:48
    timilo

    Ta poésie rend hommage à cette grande Dame ,

    Joli poème , ta plume se surpasse

    Bon et doux Lundi CORINNE

    Bisous

    timilo

    8
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 23:00
    Cendrine

    Ma chère Corinne,

    Je viens après l'orage, de nouveau connectée à la toile des pensées et des voeux, et je découvre cette beauté à l'esprit si remarquable qui grava son empreinte dans le coeur et l'esprit de ses contemporains.

    Une muse, une fabuleuse inspiratrice que tu célèbres par la beauté de ton écriture. Quand la beauté rencontre la beauté et témoigne de sa flamme ardente... on ne peut qu'en être troublé...

    J'ai souvent rêvé devant ses portraits, peints et sculptés, son regard me fascine, elle est si douce et forte à la fois, une femme écrin de tant de variations de la féminité.

    Bravo et merci pour ton merveilleux texte...

    Merci également pour ta réponse à mon tag, un délice de confidences et d'amitié. Je me suis régalée et cela m'a confortée dans ce que je ressens pour toi... rires conquis! "Brioche", c'est ravissant pour une féline, elle est à croquer!!!

    Je n'ai plus d'animaux mais j'ai eu deux adorables cochons d'Inde, deux amours qui m'ont laissé un grand vide quand ils se sont éteints de leur belle mort et j'ai grandi avec deux adorables toutous. Ma maman recueillait toutes sortes d'animaux, elle les soignait, les nourrissait, les réconfortait...

    Alors toi aussi tu aimes les pommes de terre

    La Pachamama se réjouit et nous nous réjouissons avec elle...

    Merci pour tes réponses et pour ce texte divin que je reviendrai lire avec une joie immense. Je relis toujours de nombreuses fois les textes que j'aime et même plusieurs mois après. Nous y découvrons toujours quelque chose, c'est un plaisir.

    Je t'embrasse bien affectueusement et te souhaite une nuit douce et peuplée de beaux rêves...

    Cendrine

    7
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 22:43
    Nais'

    Bonsoir Cronin !
    Je ne connais pas cette dame de Récamier, mais tu la décris longuement... Elle semblait être quelqu'un d'admirable !
    Le buste est très beau, le poème encore plus :)
    Bises,bonne semaine !

    6
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 18:52
    ozymandias

    tu fus Mme de Récamier ma Corinne.... quelle jolie femme tres courtisée

    joli poème que tu as fait là en hommage à cette dame  qui fit perdre la tête et fut la conseillère et beaucoup...

    je t'embrasse ma Corinne

     4xp1bmdu.gifjoelle

    5
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 18:47
    @nnie54

    Il émane une grande douceur de son visage et ce buste en témoigne encore !

    Bonne soirée Corinne

    @nnie

    4
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 18:46
    Nina Padilha

    Quelle élégance, ce marbre !
    C'est très fin et délicat.
    On sent beaucoup de respect dans l'oeuvre du sclupteur.
    Et le portrait de Madame Récamier est magnifique.
    J'aime beaucoup le style de ces années directoire...
    Bonne soirée !

    3
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 18:22
    mireille du sablon

    Bel hommage pour cette dame qui fut certainement une grand dame à son époque! Bonne soirée, bises de Mireille du sablon

    2
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 18:02
    Mamoune

    bonsoir Corinne, c'est tellemnt beau et bien résumé, ce que confirme Chateaubriand, qu'il n'y a rien a rajouter, si une chose :" bravo douce amie pour ce joli poème et pour la musique qui accompagne toujours tes texte, avec un tel  talent! "

    Je te remercie pour tes gentils commentaires postés sur mes pages , je t'embrasse bien amicalement douce dame de Lorraine...

    Je vais vous donner de mes nouvelles, très vite..

    Mamoune

     

    1
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 17:47
    flipperine

    bonne fin de dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :