• Errance de l’Amour

       

    Loreena Mckennitt - The Mummer's Dance

     

     

     

    Maria Maddalena, di Anthony Frederick Augustus Sandys

     

     

      

    Le chant de mon silence erre vers des chemins,

    Où dans les brumes vaporeuses des matins,

    Le voile bleu de mon âme danse en harmonie

    Me guide vers ta voix douce et infinie…

     

      

    A travers les bosquets obscurs et les sentiers,

    Dévastés par les ombres qui s’y cachent, je renais

    A une lumière divine, je viens vers toi, mon aimé !

    Telle une nymphe qui se pare de sa virginité…

      

     

    Sur mon cœur, gravé, un parfum d’éternité,

    Sur mes lèvres, le désir ardent de tes baisers !

    Tel le vent qui souffle, à travers les branchages,

    A trouvé en leur refuge un si doux ancrage…

      

     

    Errance de l’Amour qui me guide vers toi,

    Qu’importe la distance pour cette âme en émoi !

    Seul le chant de ma complainte, résonne,

    Aux saisons de mon cœur qui s’abandonne…

      

     

    J’implorerai le ciel, ses messagers,

    D’écarter les ombres de ce lointain passé,

    D’illuminer les arbres, d’une parure dorée,

    Automnal, comme les couleurs de la félicité !

      

     

    Aux hiboux qui murmurent le secret de la vie,

    Je percerai de mon regard toute vérité infinie,

    Révélée, aux seuls initiés, qui sondent,

    Le mystère silencieux de ses rives profondes…

     

      

    Sur chaque pousse qui bourgeonne, l’Amour,

    S’offre en atours dans la lumière du jour !

    Je traverse ma nuit, vers l’aube de tes lèvres,

    En renaissance, vibre mon corps qui se veut fièvre !

     

      

    Errance de l’Amour, où tu demeures,

    Le soleil éloigne mes angoisses et mes peurs,

    Car près de toi, j’ai trouvé mon doux rivage,

    J’y laisse mes pensées d’amour dans son sillage !

     

     

    Ma quête fervente est de venir me reposer,

    Aux creux de tes bras et m’endormir, apaisée…

    Voici venue l’heure d’un crépuscule doré,

    J’entends les oiseaux siffler sa douce volupté…

     

      

    CorpsRimes

     

     

    Errance de l’Amour00054472

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Pygmalion et GalatéePause d’un poète »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    26
    Dimanche 12 Février 2012 à 21:42

    Chère Romantique

    que de chemin pour venir lire cette belle errance de sentiments qui finiront un jour pour se terminer dans l'apothéose de deux bras aimés

     

    excuse mon retard mais graves intempéries sur mon île jolie qui pose bien des problèmes

    moi au sud c'est glacial mais mon travail m'entraîne....vers la neige en Haute Corse et ses aléas 

     

    bisous et bonne soirée

    25
    Dimanche 12 Février 2012 à 15:43
    Domi

    bjr Corinne

    je suis venue le re-lire car il est vraiment très dense ce poème.

    Ces doux sentiments font du bien à écouter.

    bonne fin de journée,

    24
    Vendredi 10 Février 2012 à 20:34
    Domi

    J'ai lu plusieurs de tes poèmes et je dois dire que ta plume et la mienne se ressemble, s'asssemble, dans la recherche l'interrogation, dans la connaissance et les chemins. Ton univers je le comprends bien

    bonne soirée,

    23
    Vendredi 10 Février 2012 à 10:20
    ozymandias

    ton errance nous fait sortir un moment du quotidien ma Corinne merci

    prends soin de toi et belle journée joelle

    22
    Jeudi 9 Février 2012 à 18:10
    Lucie

    Bonsoir Corinne, une errance de l’amour  dans tes mots qui finalement me transporte vers un endroit  où je sens une initiation à la parole dont beaucoup de gens ignorent l’existence ! Une poésie qui m’enchante comme d’habitude, et qui me transporte dans un univers très personnel, là, ou je me sens  à l’aise ! Je reviendrais te voir demain, car le travail m’attend…  Bises fraternelles.

    Avec toute mon amitié

    Lucie-y

    21
    Jeudi 9 Février 2012 à 17:55

    une errance magnifique qui nous entraîne bien loin dans une belle songerie d'Amour

     

    bisous ma Romantique

    20
    Jeudi 9 Février 2012 à 17:53
    Nettoue

    Bonne fin d'après-midi ma Cronin restes au chaud et prends soin de toi !

    Bisous Rose d'amitié

    19
    Jeudi 9 Février 2012 à 16:44
    flipperine

    et l'amour on le cueille bien souvent en se baladant

    18
    Jeudi 9 Février 2012 à 11:55
    corinne56

    Bonjour Corinne,

    Quelque chose de profond se dégage de cette errance poétique où la chaleur salvatrice du soleil réchauffe les coeurs et apaise les peines. Ce paysage lumineux procure une belle sérénité à cette âme en émoi. Puisse cette quête lui apporter félicité et sérénité grâce à cet amour qui assume tout et traverse les espaces multiples. Tu nous offres un beau voyage à la recherche de l'autre et de cette liberté dont nous rêvons tous. Je me suis laissée bercer par cette superbe vidéo musicale qui accompagne la photo d'une femme pensive. C'est avec bonheur que je te lis Corinne. Je te fais partager cette belle citation. Je te fais de gros bisous et te souhaite une douce journée. En Bretagne le froid glacial s'est installé. Corinne.

      Ce qu'il  faut à l'écrivain, comme au peintre, au musicien c'est  l'infini de la vie et l'errance... »

    de Fernand Ouellette

    17
    Jeudi 9 Février 2012 à 10:52
    ozymandias

    superbe poème qui vit l'errance de l'amour

    tu as un donc pour nous faire vivre ces moments ma Corinne

    c'est superbe

    je t'embrasse belle journée ici soleil et froid froid avec le vent ...

    joellegif-fleurs-JWegtXe8f5.gif

    16
    Jeudi 9 Février 2012 à 09:39
    jacquie77

    j'aime cette errance du coeur, apaisé par le chant des oiseaux

    magnifique poème

    bisous

    15
    Jeudi 9 Février 2012 à 06:39
    timilo

    Je me pose sur ton poème  et je le relis en silence

    J'apprécie toutes les couleurs de ta plume , 

    Douce journée CORINNE

    Bisous

    timilo

     

    14
    Mercredi 8 Février 2012 à 23:30
    Mamoune

    bonsoir Corinne,

    j'aime le chant des oiseaux accompagnant les amoureux; c'est drôle, mon article de demain se termine par le chant d'un oiseau, passionnées par la beauté de la nature, nous sommes sensibles à ce qu'elle nous donne au quotitdien...

    je te souhaite une douce nuit bercée par le chant de la mésange...gros bisous , et merci pour tes passages sur mes pages ...Mamoune

    13
    Mercredi 8 Février 2012 à 20:54
    plumelegere67

    Quel beau beau que l'errance mais tellement douloureux en même temps !

    12
    Mercredi 8 Février 2012 à 20:32
    Violette dame Mauve

    Un texte d'une grande douceur et romantique à souhait. Un texte positif qui fait du bien à l'âme.

    Gros bisous

    Violette

    11
    Mercredi 8 Février 2012 à 17:11
    Rose

    Bonsoir Corinne,

    Les chemins de l'amour sont parfois tortueux... en revanche, tes vers sont fluides!

    Je viens te faire une grosse bise, que dis-je... des grosses bises pour te remercier de cette jolie rose de laine tricotée que tu as déposée chez moi. Merci!!!

    Toute mon amitié

    Rose

    10
    Mercredi 8 Février 2012 à 16:25
    Nettoue

    Bonne journée ma romantique de talent !

    Il me faut sortir et je vais entasser les petites laines :

    Bisous ma Rose d'amitié

    9
    Mercredi 8 Février 2012 à 14:20

    ça alors, tu dois avoir un talent divinatoire! Il se trouve juste que je viens d'écrire et de programmer mon article pour demain qui s'appelle... Scènes de ménage! Un petit dialogue avec comme conclusion que je devrais peut-être me porter candidat pour écrire des dialogues dans cette série! Comme quoi, les grands esprits se rencontrent!

    8
    Mercredi 8 Février 2012 à 12:06
    cacao

    Bonjour Corinne ! Cette errance de l'amour est infiniment bien traduite. Elle se laisse lire et relire, et méditer en silence, et apaisement. Merci pour tout ce beau que tu apportes dans notre coeur. Grosses bises. 

    7
    Mercredi 8 Février 2012 à 10:13
    Carlos

    Bonjour Corinne,

    S’il nous semble que l’amour nous fait souvent faire des détours, c’est sans doute que sa route n’est pas tracée d’avance, et qu’il y a de multiples chemins que l’on peut emprunter ou non. Une chose est sûre cependant, au bout de chaque chemin il y a le bonheur. 

    Je te souhaite une très belle journée, amitiés, Carlos.

    6
    Mercredi 8 Février 2012 à 10:06
    lagardere

    errer de cette maniére reste  trés doux au coeur....pas besoin d'initiation....on sent la présence de cette passion....pour traverser des nuits sur l'aube de tes lévres...voilà de quoi en attraper la fièvre....là s'arrête le destin mystèrieux ....car  la nuit s'enflamme de cet amour merveilleux...qui n'erre plus mais qui revit à l'aube de la nuit...c'est divin cet écrit...pas besoin d'implorer le ciel ...l'amour dans cette errance devient éternel....normal: j'ai trouvé en toi la déesse des mots...celle qui sait parler d'amour comme le chant des oiseaux....bonne journée...je t'embrasse  affectuesement
    claude

    5
    Mercredi 8 Février 2012 à 10:01
    *** LILI ***

    Un sentier d'errance qui guide notre coeur vers l'amour, un sentier qu'il faut trouver ! doux bisous comme des pétales de roses

    4
    Mercredi 8 Février 2012 à 08:59
    cattbury

    c'est un enchantement, la musique des mots m'a enchantée et je suis toujours aussi admirative de lire ce talent!! qui n'est vraiment pas commun

    bonne journée........il re re re neige en touraine et vous ??

    3
    Mercredi 8 Février 2012 à 08:41
    libre  necessite

    A croire que les chemins sont bie mal balisés, l'amour met toujours beaucoup de temps à retrouver sa voie. Bises Dan

    2
    Mercredi 8 Février 2012 à 08:00
    Mireille du Sablon

    ....des mots qui ont trouvé, peut-être, la fin de l'errance, qui sait?

    Belle et douce journée sur ce tapis tout blanc, gros bisous, Mireille du Sablon

    1
    Mercredi 8 Février 2012 à 06:59
    timilo

    Une bien jolie errance que tu nous propose , une douce errance sur le chemin du coeur et de l'amour

    Le coeur est bien mystérieux et il décide pour nous , difficile de se mettre en travers , sans ne point souffrir

    Ta plume encense et couvre de mots fleuris ce joli chemin.

    Merci pour cette confidence, 

     

    Douce journée,CORINNE

    Bisous

    timilo

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :