• Elégie

     

     
     
    FEMME AUX YEUX FERMES

    Le mysticisme de Jaroslaw Datta

    Photographe polonais.  

          

      

      

    Chuchotements, au cœur du silence ;

     

    Montent, toutes les voix gémissantes !

     

    Mon âme ploie, vers toutes les souffrances,

     

    D'une terre, qui sombre à outrance,

     

    Devant les montées obscures en puissances !

     

    Humains, qu’avez-vous fait des champs de blés,

     

    De leurs moissons, nourriture sacrée ?

     

    Sous l’emprise de toutes vos folies,

     

    La faucheuse, coupe et ôte la Vie !

     

    Errantes, sont les âmes en ces heures,

     

    Qui aspirent à la quête du bonheur !

     

    Fébrile, est le vent des libertés,

     

    Où chante à jamais l’Amour sacrifié ;

     

    Des fléaux qui croissent aux rivières,

     

    Dont les plaies rouges, suintent en prières !

     

    L’humanité se meurt ! Comme un arbre,

     

    Déraciné de son sol ! Guerres et armes,

     

    Reflètent la bassesse des hommes !

     

    Vanités sont leurs songes, en somme !

     

    Prédateurs, à l’affût des convoitises,

     

    Aux bourbiers d’un monde qui s’enlise…

     

    Pleure mon âme, à la nuit tombante,

     

    Agonisante, aux douleurs émergeantes !

     

    Combien encore de luttes entre humains,

     

    Afin que conscience, soit lendemain ?

     

    Voici, l’hypocrisie, sous les masques !

     

    Les mensonges se multiplient, en frasques !

     

    Je ne suis que grain de sable, écumes,

     

    Sont rivages de mon âme, qu’exhume,

     

    A la lumière, une douce alchimie ;

     

    Ce don sacré, de l’Amour à l’infini,

     

    Cette flamme qui brûle à l’éternité,

     

    Consume les cœurs, aux élans brisés !

     

    Quelles réponses à porter à ce monde ?

     

    Si ce n’est qu’écouter la voix profonde,

     

    Qui s’exprime en l’humain, désireux,

     

    De semer aux vents, l’Amour généreux ;

     

    Mon souffle est un inspir, un expir,

     

    Rythmé par des vibrations d’élixirs !

     

    Mais du plus profond de mon être,

     

    Montent les voix emportées de colères !

     

    Contre les mensonges, les regards aveugles,

     

    Dont l’humanité, se plaît à repaître !

     

    Défiant, l’invisible, l’univers !

     

    Ô humains ! Entends tes cris qui beuglent,

     

    Rugissent, aux flots de tes océans !

     

    Toi, qui te crois roi, mais n’est, que mécréant !

     

    Vivre, sans les autres, n’est point vivre,

     

    Et vivre ainsi, sans l’Amour, c’est mourir !

     

    Entends l’élégie, de ma complainte,

     

    Que celle-ci, ne soit point feinte !

     

    Veille à ce monde, une lanterne,

     

    Allumée : le feu de ton cœur ;  Prosterne

     

    Toi, à cette écoute intérieure,

     

    Libère ton âme, vers un avenir meilleur !

     

     

    Ô humains ! Entendez, l'élégie de ma complainte...

     

     

    CorpsRimes

     

    Elégie00054472

     

    Image du Blog imagenoire.centerblog.net 

     

    « Une rose blancheMa plus belle histoire... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Vendredi 9 Juin à 14:38

    un poétique coucou Corinne

     A+ du troubadour Emmanuel

    2
    Vendredi 2 Juin à 14:51

    un poétique bonjour Corinne

    je me laisse bercer par la musique, tout en lisant tes jolies rimes . poétique bises du troubadour  et A+ Emmanuel

    1
    Vendredi 2 Juin à 07:44

    Un cri qui doit être relayé des milliards de fois ...

    Notre planète souffre de la présence des hommes, certains l'ont compris depuis un bout de temps, d'autres font l'autruche en espérant que rien ne changera ...

    Pourtant tout change et le changement s'accélère...

    Si l'homme veut vivre sur cette planète, il doit la préserver .

    Bon et doux Weekend Corpsrimes

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :