• Délivrance

     

     
      

    Un monde féminin....

     

    Vivre où survivre,  j’implore cette force ! 
    Je jette au loin sur la mer, l’écorce
    De mes écumes, toutes mes rages ! 
    Aux flots de ses profonds rivages ! 
    Souffle le vent, tempête déchaînée !
    Sur des rêves ancrés et inachevés !
    Jour et nuit réunis en éclipse !
    Chasser les sortilèges qui existent !
    Amour pour la vie ! Voilà la vraie voie,
    Celle qui conduit au plus profond de soi !
    Quand chute et élévation ne font qu’un !
    Lorsque tes yeux se dévoilent enfin…
    Nous sommes comme l’océan et ses fonds,
    Qui emporte les courants de ses maux,
    Sur les horizons d’une terre féconde,
    Nous revivons par delà nos outre-tombe… 
    Espoir ! Je te nomme, dans ce désespoir !
    Terre blessée de tous ces préjugés…
    Hymne à la vie,  je prie pour ce monde !
    Voilà en ce cœur, cette seule source profonde… 
    Briser les chaînes qui nous retiennent,
    Voir au-delà, toujours ! Quoi qu’il advienne !
    Tairent les douleurs et sécher les pleurs !
    Trouver la lueur aux fonds de ses rancoeurs,
    La vie qui bat, la vie qui appelle !
    En elle,  sur ce coeur, mon unique citadelle,
    Ma demeure, mon âme sanctuaire ! 
    Ne te retourne pas ! Suis le chemin,
    Avance sans cesse pour ces lendemains, 
    Ceux dont tu rêves, où l’amour est là, 
    Celui que tu désires tant ici-bas !
    Ce chant unique en ces mots et qui panse les maux,  
    A jamais déposés en 
    Délivrance !  


    « La nature est un temple naturel où l’esprit de l’homme
    Peut facilement s’absorber dans sa méditation où il peut s’imprégner de la divine douceur de sentir un instant son
    Humanité se délivrer des exigences terrestres. » 


    (Reine Malouin : Extrait de « La prairie 
    Au soleil »)

       
    CorpsRimes

     

    Délivrance00054472

     

    « RêverieUne vie, une âme »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 17:28
    Roselyne

    Comme il est important d'avance sans se retourner. Je parle en connaissance de cause. j'ai perdu bien du temps en regardant derrière moi. j'en ai oublié l'instant présent. Maintennant je goûte à chaque petit bonheur que le jour me donne et je crois en demain. Bises.

    4
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 12:01
    Marielle

    Délivrance et espérance deux mots bien complementaires que tu emploies avec beaucoup d'à propos et d'émotion...je regrette de ne pouvoir écouter la musique...

    Bisous Corinne et bonne journée.

    3
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 09:43
    Violette Dame mauve

    Quelles merveilleuses musiciennes ces femmes! C'est vraiment très beau. J'aime beaucoup.

    Merci pour tes fleurs dans ton commentaire.

    Gros bisous et bonne journée

    Violette

    2
    Mardi 19 Octobre 2010 à 23:08
    flipperine

    et il faut vivre avec l'espoir et tenter de prier

    bises

    1
    Mardi 19 Octobre 2010 à 13:37

    belles tes images qui accompagnent ce superbe écrit sur la délivrance !! et à elles seules donnent le ton , la philosophie qui s'inscrit par tes mots , sur des tons les plus beaux , LA VIE QUI BAT LA VIE QUI APPELLE ,elle ne fait que cela tous les jours , c'est le combat permanent pour se délivrer de ses chaînes !!: en tout cas ta prose elle , est trés humaine et poétique, merci de ta délivrance

    amitiés

    sumadrad

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :