• Déforestation !

     

    Résultat de recherche d'images pour "ents lord of the rings"

     arbre-gardien,  Sylvebarbe

    "La forêt de Fangorn" 

    Syvebarbe est l'un des ents les plus anciens de la terre du millieu, ils habitent dans la forêt de Fangorn, Fangorn est d'ailleurs son nom en Sindarin(langue elfe). Syvebarbe est sage, il ne s'occupe pas des guerres, mais les observe attentivement. Il  posséde des pouvoirs et cotoit des magiciens comme Gandalf ou Saroumane,avant que celui-ci soit corrompu.Il trouve Merry et Pipin,leur fait boir de l'eau qui l'ai fait grandir,puis aprés avoir réunit le conseil des ents,ils attaquent l'Isengard,détruisent le barrage et gardent Saroumane prissonier quelques jours car il a abbatu des arbres.

    "Le monde est en mutation. Je le sens dans l'eau, je le sens

    dans la terre, et je le sens dans l'air. Les saisons s'affolent et

    les bois sont muets. 

    Lorsque viendra l'Hiver et que les chants finiront,

    Lorsque les ténèbres tomberont enfin et que la nuit sans étoiles dévorera le jour sans soleil,

    Lorsque le vent effacera nos traces, alors dans la pluie cinglante

    Je te chercherai et t'appellerai.

    Lorsque l’Été s'étendra sur le monde, l’Été brûlant collines et forêts

    Lorsque sera brisé le rameau asséché,

    Lorsque s'échappera la dernière goutte d'eau

    Ensemble nous trouverons une terre où nos deux cœurs pourront avoir le repos. 

    Les Ents vont rentrer en guerre. 

    Il est probable que nous courrions à notre perte. 

    - Le seigneur des anneaux

    J.Tolkien 

    Image associée 

     Image associée 

    forêt amazonienne 

     

    L’ampleur de la déforestation est alarmante en Indonésie. 

    En quelques chiffres :
    Plus de 50% de la forêt indonésienne a disparu depuis 50 ans,

    • 2 Millions d’ha sont détruits chaque année (un terrain de football toutes les 15 secondes),
    • 98% de la forêt tropicale pourrait avoir disparu d’ici à 2022,
    • La raison principale en est le triplement des plantations de palmiers à huile d’ici là.

    1 – La déforestation mondiale touche 4 grandes nouvelles zones de forte déforestation

    Ces zones ont apparues pendant cette période : c’est au Paraguay (plus forte déforestation sans reboisement), en Indonésie (plus forte dégradation malgré un léger reboisement), en Colombie-Britannique au Canada (déforestation, scarabées ravageurs, incendies), et surtout en Sibérie (incendies, industrie pétrolière) que le déboisement intensif est le plus flagrant.

     2 – Le Brésil reste le champion malgré un ralentissement de la déforestation

    La forêt d’Amazonie est la principale zone touchée par la déforestation. Selon le WWF, elle a perdu 18 % de sa surface depuis 1970, et 55 % disparaîtront d’ici 2030. Les forêts d’Amérique du Sud ont connu un bref répit avec un rythme de déforestation qui baissé de moitié entre 2003-2004 et 2010-2011. Mais entre l’été 2012 et l’été 2013, la surface des zones déboisées atteint 5 843 km2, soit une hausse de 28 % par rapport à l’année précédente.

     3 – Globalement, les forêts tropicales restent toujours les plus touchées par la déforestation :

    Les forêts du monde sont réparties ainsi : forêts tropicales (45 % du total), boréales (31 %), tempérées (16 %) et subtropicales (8 %).

     4- Les forêts replantées sont très loin de remplacer les forêts naturelles primaires

    Souvent composées d’une ou deux essences dédiées à l’industrie papetière, les forêts replantées sont d’une pauvreté écologique affligeante.

    D’autre part, entre 2000 et 2012, 2.300.000 km2 de forêts ont disparu quand 800.000 km2 ont été replantés. Le calcul est donc simple : ce sont 1.500.000 km2  (150.000.000 ha) soit 11.500 km2 / an de surface en moins sur 13 années. Selon une autre étude de la FAO  – la première portant sur l’évolution de l’utilisation des terres forestières au cours des 20 dernières années -, les surfaces de forêts ont diminué de quelque 5,3 millions d’hectares par an ; ce qui correspond, pour la période 1990-2010, à une perte nette équivalant à près de 4 fois la taille de l’Italie ou une fois celle de la Colombie. Une estimation supérieure à celle de l’étude Landsat / Google Earth.

    Toujours selon cette étude de la FAO, la réduction des terres boisées (15,5 millions d’hectares par an) du fait de la déforestation et des catastrophes naturelles entre 1990 et 2010 a été partiellement effacée par des gains de surfaces forestières obtenus grâce au boisement et à la croissance naturelle des forêts naturelles (10,2 millions d’hectares par an) :

    • 1990-2010 : 155.000 km2 – 102.000 km2 = 53.000 km2 par an

     5 – Les forêts recouvrent 30 % des terres émergées

    Les conclusions d’une enquête mondiale de télédétection montrent que les superficies boisées totales s’élèvaient à 3,89 milliards d’hectares en 2010, soit 30 % des terres émergées de la planète.

    Déforestation dans le monde

    6 – Certaines zones géographiques ne subissent pas la déforestation, notamment l’Europe et la France

     En France, la forêt occupe 28 % du territoire 15 millions d’hectares de forêt en France à vocation de production de bois : croissance de la forêt en France. Pourtant, l’Aquitaine a été durement touchée par des phénomènes de déboisement et de reboisement, principalement à cause de la tempête Klaus en 2009. En Chine aussi la forêt gagne du terrain : la politique de reboisement massive menée depuis plus 25 ans porte ses fruits, notamment sur les terres menacées de désertification.

    Les forêts existantes se sont étoffées d’environ 1.200 km2 par an.  Au total 54 millions d’hectares reboisés, soit quasiment la surface de la France.

    Les conséquences de la déforestation dans le monde

     7 – Chaque année, la végétation terrestre absorbe 120 milliards de tonnes de dioxyde de carbone lors de la photosynthèse, soit l’équivalent de 3805 tonnes par seconde

    La déforestation dans le monde

     8 – Cette perte de surface forestière a un impact sur le réchauffement climatique

    En effet, selon WWF, le rythme de destruction des forêts, quelle qu’en soit la cause, « provoque presque 20 % des émissions globales de gaz à effets de serre » au niveau mondial. Du fait de la déforestation, les émissions de CO2 augmentent : en 2004, ces émissions avaient atteint 8.700 milliards de kilos d’équivalent CO2.

    • 580.000 kilos CO2 éq. sont émis par hectare de forêt tropicale déforestée (combustion et décomposition) selon le GIEC.
    • 50 % de toutes les espèces végétales et animales vivent dans les forêts tropicales,
    • 50 % des médicaments proviennent de la nature,
    • 50 % des forêts tropicales ont déjà disparu.

    9 – La perte de forêt, c’est aussi de la pollution atmosphérique en plus

    En effet, les cuisinières à bois émettent des particules de fumées noires qui constituent des aérosols carbonés absorbant l’énergie solaire dans l’atmosphère et contribuant ainsi au réchauffement.

    Selon une étude de chercheurs de l’Université de l’Illinois, ce sont 800.000 tonnes de suie qui sont diffusées dans l’air par les 400 millions de cuisinières à bois qu’utilisent 2 milliards de personnes dans le monde. Cela représente 10 % des particules émises dans l’atmosphère, soit presque autant que l’ensemble des émissions des véhicules diesel (890.000 tonnes).

    Déforestation - L'Europe interdit de vente le bois illégal

     10 – La déforestation, c’est aussi une perte de valeur économique.

    En effet, quand un massif forestier est surexploité, il perd son potentiel et sa valeur. Il ne repousse pas et finit par être rasé par les industriels de la pâte à papier puis investi par des cultivateurs, comme en  Amérique latine pour le soja par exemple.

    • Un hectare de forêt rend des services éco-systémiques estimés entre 2000 et 20 000 dollars/an. Rien qu’en prenant la moyenne de cette valeur, soit 8.000 dollars / an, sur un ratio symbolique de 40 ans, on obtient : 13 millions x 8000 x 40 = 4.160 milliards de dollars.

    Cela signifie que chaque année, de manière continue, notre modèle sociétal actuel détruit 104 milliards de dollars par an de services éco-systémiques intrinsèquement gratuits. En ramenant ces chiffres à chaque individu, cela revient à une moyenne de 594 dollars / an de services éco-systémiques gratuits brûlés par personne.

    Source :

    https://www.consoglobe.com/deforestation-dans-le-monde-cg/2

    ''Les arbres sont des poèmes que la terre écrit sur le ciel. Nous les abattons pour en faire du papier qui nous permettra d'écrire notre vide"

    Khalil Gibran (Le Sable et l'Ecume). 

     

    La vie, entre arbre et singe


    Le jour est comme une inspiration, 
    La nuit est comme une expiration, 
    La vie se renouvelle sans cesse, 
    Au rythme de chaque souffle, 

    La vie donne naissance à une mort, 
    Et la mort donne naissance à une vie, 
    La vie est une cérémonie pérmanente, 
    Ainsi quand nous nous réveillons le matin, 
    Nous célèbrons ce rituel, 
    En l’honneur de la vie, 
    Qui quitte le monde des rêves, 
    Quand nous nous endormons, 
    Nous accédons à un autre état de conscience, 
    Plus élevé, 
    Hors de nos sens limités, 
    Un voyage hors du corps, 
    Hors du temps, 

    Où ? 

    Une énigme. 
    Le rien se transforme et devient atome, 
    L’atome se transforme et devient matière, 
    La matière se transforme et devient vie, 
    La terre nourrit la racine de l’arbre, 
    Et la matière inèrte devient vie, 
    Fleurs, 
    Sève, 
    Parfums, 
    Fruits, 
    La bête mange la plante, 
    La graine, 
    La feuille de l’arbre, 
    Et la matière devient, 
    Aile, 
    Sang, 
    Oeil, 
    Bec, 
    Museau, 
    L’homme mange la plante, 
    Se nourrit de la chair de la bête, 
    Et la matière devient, 
    Pensées, 
    Idées, 
    Mots, 
    Langages, 
    Mouvements, 

    Qui se nourrit de l’homme ? 

    Que deviennent, 
    Nos joies ? 
    Nos tristesses ? 
    Nos rêves ? 
    Nos amours digérés ? 

    Une autre énigme. 

    Pauvres humains, 
    Nous sommes plantés au croisement, 
    Avec nos deux bras étendus, 
    Si misérablement courts, 
    Et le mur de notre connaissance, 
    Au bout des doigts, 

    Le peu que nous ayons la possibilité de saisir, 
    Est encore trop grand pour nous, 
    Nous n’avons pas le temps, 
    Nous sommes limités aussi dans cette dimension, 
    Notre vie est très courte, 

    Une étincelle, 

    Mais le temps de cette étincelle, 
    Et jusqu’à mon dernier souffle, 
    Je ne cesserai de chercher à comprendre, 
    Comprendre où je suis, 
    Ce que je suis, 
    Ce que j’y fait, 
    Et à quoi ça rime, 
    Ce corps qui s’est construit sans moi, 
    Qui vit sans mon intervention, 
    Cet esprit qu’il enferme dans un scaphandre, 
    Qu’ont ils à faire ensemble ? 


    Vers quelle vase ou quel trésor, 
    S’enfoncent ils dans l’océan de la matière, 
    Cette chair souffrante et jouissante, 
    Qui me commande, 
    Qui a reçu du fond des âges, 
    Une vie qui la laissera tomber et pourrir, 
    Cet esprit qui aura à peine le temps de naître, 
    Avant de s’évanouir, 

    Je veux comprendre, 
    Pourquoi ils sont si mal assortis ? 
    S’ils ont un rôle à jouer, 
    Une place à tenir, 
    Quelque part entre l’arbre et le singe, 
    Y parviendrai-je ?


    Oui peut être un jour, 
    Quand nous serons descendus de l’arbre, 
    Pour le moment tant que l’homme s’obstine, 
    A détruire la vie sacrée, 
    Berceau de son humanité, 
    Source de son existence, 
    Nous sommes toujours perchés là haut, 
    A se chercher des poux, 
    Là haut sur l’arbre.

     

    A mon ami, poète Soufi,

    qui a écrit ce poème,

     

    Heavensgate

     

    CorpsRimes

     

     Image associée

    Arbre de vie par Alexandra Battezzati - 2017

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Déjeuner de CanotiersLe pauvre poète »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    timilo
    Dimanche 16 Septembre à 07:27

    Je relis  ton article et ton poème ,

    Un cri que toute la planète devrait entendre...

    Bon et doux Dimanche CORINNE 

    Bisous

    timilo

      • Dimanche 16 Septembre à 18:54

        Merci Timilo pour ta relecture, je sais aussi combien la sauvegarde de notre planète te tiens à coeur.

        Belle soirée de dimanche,

        Bisous, Corinne (CorpsRimes)

        Résultat de recherche d'images pour "rose merci blog"

    23
    corinne56
    Vendredi 14 Septembre à 17:44

    Bonjour Corinne,

    Quel bel hommage rendu à notre dame nature. 

    Assieds-toi au pied d’un arbre et avec le temps tu verras l’univers défiler devant toi.

    Je trouve que cette citation en dit long. Les sages d'autrefois savaient respecter la nature. Je me sens tellement bien quand je m'assieds sous un arbre. Je me ressource pleinement. Merci pour ce beau partage ma rose adorée. Je t'embrasse bien amicalement.

     

      • Dimanche 16 Septembre à 18:52

        Merci mon orchidée, pour ta venue amicale, présence, sous cet écrit, qui je sais te tiens aussi à coeur. Merci pour cette superbe citation. J'espère que tu vas bien.

        Prends soin de toi Corinne, ton amie la rose.

        Très gros bisous, et bonne fin de dimanche.

        CorpsRimes (Corinne)

        Résultat de recherche d'images pour "rose merci blog"

    22
    Mercredi 12 Septembre à 14:37

    Bonjour Véronique,

    Que dire devant un si beau commentaire, dont la vision pertinente, juste, avérée, rejoins tout à fait mes pensées. Quelle belle sagesse exprimée en tes mots, et sous ce poème que j'aime beaucoup !

    Des Hommes ont commencé à tracer cette route, en la sauvegarde de notre planète, nos arbres, ils sont peu, mais chaque acte au quotidien, est un grand pas dans cette humanité !

    Merci Véronique, de ta venue amicale et ton engagement qui rejoins le mien, et celles et ceux qui oeuvrent dans ce but, de protéger notre monde....nos générations futures.

    Bisous,ma rose, belle fin de journée ensoleilée !

    Ma rose, bisous

    Résultat de recherche d'images pour "rose merci"

    21
    Aubry
    Lundi 10 Septembre à 21:53

    En pleine lecture de l'excellent "Malevil" de Robert Merle, je retrouve dans ce poème l'angoisse des héros de ce roman post-apocalyptique : ces forêts calcinés où plus un insecte, plus un oiseau ne se signalent, où le silence devient oppressant, total et absurde. Et que dire des Ents ? Quel plus beau symbole que ce peuple d'arbres, pacifique mais qui s'enflamme de colère face au massacre de ses pairs. Nous sommes tous des Saroumane en puissance...  

      • Mercredi 12 Septembre à 14:26

        Bonjour Aubry,

        Merci de votre venue amicale sous cet écrit engagé. 

        Ah "Malevil", roman éponyme de Robert Merle ! Avez-vous vu le film ?

        Très bien joué, sorti dans les années  1980 je crois, il y avait Michel Serrault, et Jacques Dutronc, dans ce film si je me souviens bien....

        Merci pour votre commentaire que j'apprécie beaucoup.

        Je vous souhaite une très belle fin de semaine, 

        Amitié poétique, ma rose. Portez-vous bien Aubry.

        Bisous, CorpsRimes

         

        Résultat de recherche d'images pour "rose merci"

         

    20
    Lundi 10 Septembre à 09:48

    Merci Corinne ,

    Pour cet article porteur et les commentaires aussi enrichissants ...

    Je rejoins la bande de "doux dingues " qui Respectent les Arbres et les Aiment , j'en ai aussi fais un poème et j'adore la scène de la marche des arbres ,

    Savoir qu'un jour nous pourrions assister à une révolte de nos Amis de cette .nature qui perd .patience déjà... , m'enchante et me terrorise à la fois 

    Passe une Belle journée Belle Amie ...

      • Mercredi 12 Septembre à 14:31

        La nature n'a point finie de se manifester, rebelle, contre l'Homme,  les eaux, volcans, déluges en tout genre, séismes, ne font que s'accroîtrent !

        Merci Betty...Harmony pour ta venue amicale et commentaire apposé.

        Heureusement, qu'en ce monde, des humains impliqués, engagés, à sauver notre planète nous donne l'espoir que l'on peut changer les choses....c'est long, mais gardons espoir...

        Merci pour tes mots,

        Ma rose d'amitié,

        CorpsRimes

        Image associée

    19
    Lundi 10 Septembre à 02:06

     

    Un grand merci mon Amie pour ce partage et les valeurs que tu prônes...

     

    Tolérance, ouverture, rencontre avec l'autre... Ces valeurs s'incarnent admirablement dans l'Arbre, vaisseau de vie, enfant chamanique de la Nature !

     

     

     

    Superbe texte, magnifique poème de ton ami, bravo à lui, également un magnifique choix d'images et vidéos, ton coeur est plein de beauté...

     

     

     

    Les Arbres sont mes Amis, je leur parle, je les aime, je me fiche de passer pour une farfelue, je le revendique même lol !!!

     

    Arbres au sang vert, gardiens des mémoires de notre Terre, Magie de Vie à préserver, coûte que coûte, en un monde délétère.

     

     

     

    Je suis fan du Seigneur des Anneaux et j'ai vu tant de fois la marche des arbres, j'adore Sylve Barbe et cette assemblée végétale tellement fascinante ! J'ai lu plusieurs fois le Cad Goddeû, je porte une bague oghamique et je tire les oghams depuis des années...

     

     

     

    Un de mes grands coups de coeur a toujours été La Forêt d'Émeraude, Boorman y a mis une telle magie et tant de cris de vérité !

     

     

     

    Magnifique cri que le tien, associé aux mots ardents et superbes de ton ami, je le réécris.

     

    Arbre Chant

     

    Polyphonie de Voix qui palpitent entre Lumière de Vie et Carnage...

     

     

     

    Pour moi, associées à la déforestation il y a les nuisances suivantes :

     

    Les gens qui prennent l'avion sans se soucier de la pollution générée, les voitures qui déversent tant de noirceur, la nourriture de très mauvaise qualité qui pollue la terre et le corps des humains et ne nourrit rien si ce n'est un ogre mortifère, l'informatique et ses résidus très polluants, les métaux lourds, les data center qui dévorent l'électricité et réclament toujours plus d'énergies polluantes pour fonctionner, les médicaments toxiques, la consommation de viande à outrance etc... Tous ces sujets sont là, brûlants, complémentaires de la déforestation qui est un gouffre dans lequel plonge la vie...

     

     

     

    Le problème, ce sont les contradictions des gens. D'un côté, certains veulent sauver la planète mais ce sont les mêmes personnes qui prennent l'avion, se déplacent en voiture sur des courts trajets, mangent de la viande à tout va, achètent des produits fabriqués par des lobbies dangereux...

     

    Et quand on évoque le sujet, les gens se braquent et s'imaginent qu'on veut leur faire une leçon de morale...

     

     

     

    Avec Christophe on ne prend pas l'avion, je m'y refuse, question d'éthique !

     

    On n'a pas de voiture, ce n'est pas « marrant » sans voiture mais on fait avec, on utilise papattes et transports qui ne marchent pas toujours bien loin de là, euphémisme, et c'est fatiguant, c'est la galère mais on le fait. On ramène toutes nos courses en charrette et sac à dos, très souvent 20 à 30 kilos qu'on porte et du coup, on a de bons muscles, sourires !

     

     

     

    On est végétariens depuis qu'on a vingt ans...

     

     

     

    On n'est pas parfaits, on ne le sera jamais et je ne donne pas de leçon de morale mais je constate, simplement...

     

     

     

    Quant aux carnets que j'utilise, mon surnom est Mange-Papier alors on pourrait me dire que je mange des arbres !!! Oui, j'utilise des carnets et des feuilles mais je récupère tout ce qui me tombe sous la main et bien souvent des choses que les gens balancent comme le dos des feuilles récupérées au bureau par Christophe, ce sont mes brouillons qu'ensuite je recycle.

     

    Mes carnets, je les choisis autant que possible en papier recyclé et j'en achète fabriqués en algues ! Des gens ne me croyaient pas quand je disais qu'on fabrique des carnets et cahiers avec des algues trouvées par exemple dans la lagune de Venise, c'est pleinement écologique !

     

     

     

    Je fais de mon mieux au niveau du papier et le reste de ma vie n'est pas quantifiable en empreinte puisqu'on ne prend pas l'avion, on ne se déplace pas en voiture, on ne mange pas de viande, on utilise chaque objet jusqu'à la corde et on recycle au mieux

     

     

     

    C'est un engagement personnel, j'y tiens énormément

     

     

     

    Et bien sûr on consomme locavore et biologique, biodynamique même et comme on n'est pas des héritiers de Rockfeller (lol...) il faut croire qu'il y a des moyens de se débrouiller pour se nourrir sainement et écologiquement sans avoir du platine à dépenser !

     

     

     

    En lisant ton magnifique billet, je veux me dire que comme Pandore a pu refermer la boîte des fléaux avant que ne s'envole l'Espérance, il reste des possibilités de sauver notre terre matricielle et ses enfants verts...

     

     

     

    Merci beaucoup pour cette publication des plus remarquables, gros bisous pleins de tendresse en compagnie des petits lutins de la sylve !

     

    Cendrine

    Plein de belles choses pour la rentrée et des pensées pour tes petits élèves...

    Encore de gros bisoussmile

     

     

     

      • Mercredi 12 Septembre à 14:48

        Bonjour Cendrine,

        Merci mon amie d'être venue déposer ton riche commentaire, ton point de vue, qui me touche beaucoup.

        "La forêt d'émeraude", j'ai vu le film, qui m'a séduite, car le réalisateur, sait donner à la jungle amazonienne la magie vivante, tangible de la forêt mythiques des récits arthuriens d'Excalibur : c'est là, selon lui, que l'homme peut et doit se ressourcer pour que surgisse le meilleur de lui-même !

        Chacun(e) d'entre nous à sa façon de s'engager, et je respecte ton engagement, 

        L'important est que l'Homme prenne vraiment conscience, que sans les arbres, notre monde ne peut survivre, puisque nos racines sont tranchées avec ce monde, et celui des cieux... tant de chose à dire contre cette malversation, de l'Homme !

        Heureusement que les "invisibles" travaillent à sauvegarder notre planète, il faut garder espoir, si faible soit-il, pour que jour après jour, dans l'instant présent, nous faisions preuve de civisme, responsables, de notre devenir, pour nous-mêmes et nos générations futures ! 

        Très gros bisous mon amie fée, prends soin de toi.

        A bientôt, ma rose ! Amie de coeur et d'âme.

        Résultat de recherche d'images pour "fée verte avec rose"

    18
    Samedi 8 Septembre à 11:35

    un poétique bonjour Corinne

    un bel article à lire par ici.

    oh que la nature a son importance et les humains ne respectent pas toujours dame nature , mais qui a son tour se rebelle parfois

    bises et A+ du troubadour Emmanuel

    17
    Jeudi 6 Septembre à 09:56
    Sedna

    Combien je partage cet amour de la nature à qui nous devons tout. Les arbres nous entourent de leur sollicitude et nous nous employons à les assassiner. Quand est ce que les grands de ce monde vont se réveiller.. Notre planète est en danger et l'argent, le pouvoir sont tellement dominants que l'environnement passe au second plan. On le voit bien avec la démission de Nicolas Hulot, perdu devant les lobbies.. J'ai peur pour nos générations futures. Très beau billet, et de superbes commentaires pour l'accompagner.

      • Dimanche 9 Septembre à 15:52

        Bonjour,

        Merci Sedna, pour ton commentaire, visite amicale, Je te rejoins dans tes arguments énoncés.

        Très bon dimanche !

        Amitié de plumes,

        CorpsRimes

        merci rose lilas

    16
    Jeudi 6 Septembre à 09:20

    Merci pour ce riche partage.  J'aime les arbres; derrière la maison, il y a un orme deux ou trois fois centenaires, c'est mon confident, quand je vais mal et que j'ai quelque chose sur le cœur, je vais lui parler en posant mes mains sur son tronc; il me soulage.

    Un vrai temps d'automne ce matin; il fait très gris et la pluie menace.

    Plein de doux bisous comme des pétales de roses Lili-Marlène

      • Dimanche 9 Septembre à 15:54

        Ô combien je te rejoins Lili ! Moi c'est un saule pleureur, que j'ai comme confident. 

        Ici grand soleil ! Bisous, très bon dimanche Lili Marlène he

        Ma rose et mes bisous en fragrances,

        CorpsRimes (Corinne)

        Image associée

    15
    timilo
    Jeudi 6 Septembre à 07:36

    Un poème , un cri du cœur mais sera-t-il entendu , l'humanité est devenue sourde et aveugle face aux dégradations qu'elle fait à sa planète.

    Seul compte le chiffre positif de la croissance mais comment croître dans une si petite planète.

    Joliment écrit . J'aime beaucoup

    Douce journée Corinne 

    Bisous

    timilo

      • Dimanche 9 Septembre à 15:57

        Bonjour Timilo,

        Merci de ta venue et de ton commentaire, les arbres sont nos racines, en couper un, c'est une pulsation du coeur qui meurt....un coup de hache porté à la mémoire de notre berceau ! Et oui, seul compte l'argent et le pouvoir : On se fiche des tribus qui y vivent, les déplaçant sans cesse jusqu'à ce qu'elles disparaissent !

        Gros bisous et merci, très bon dimanche ami poète,

        Bisous, CorpsRimes (Corinne

        Image associée

    14
    Jeudi 6 Septembre à 00:21

    j'adore cette scène car j'adore les arbres dans mon jardin il y en a 50 on ne voit plus la maison sans eux on ne peut pas vivre !!!

    muchos besos et muchas gracias

    tilk

      • Mercredi 12 Septembre à 14:32

        Moi aussi j'adore cette scène, ainsi que Tolkien !

        Merci Tilk de ta venue amicale. Quelle chance que de vivre entouré d'arbres !

        Bisous, belle journée ensoleillé Tilk !

        Bisous, ma rose.

        CorpsRimes

        Résultat de recherche d'images pour "rose merci"

    13
    Mercredi 5 Septembre à 20:26

    Victor Hugo a écrit : arbres de la forêt vous connaissez mon âme   
    il avait bien raison car ils sont pleins de charme
    hélas on ne le voit pas on se détruit nous mêmes 
    on les abats sans état d'âme
    ils sont la vie nos vies pour nous ils vibrent
    en prendre un dans ses bras on ressent l'équilibre
    je n'ajoute plus rien ton écrit est assez explicite  
    il mérite la conscience d'un plébiscite
    merci de de cette initiative pour que l'écho bien vite
    soit la conscience universelle 
    pour garder notre terre éternelle
    je t'embrasse affectueusement
    VL/Claude


                             

      • Dimanche 9 Septembre à 16:01

        Bonjour mon amie Claude,

        Tes mots et vers sonnent justes, l'Homme est un loup, il détruit, toujours de plus en plus, protégeons les arbres et la nature ! Sans eux, sans elle, nous ne pouvons survivre !

        Gros bisous preux chevalier, merci de ta venue, visite amicale qui me fait très plaisir, très bon dimanche à toi, prends soin de toi mon ami,

        Tendresse et affection

        CorpsRimes, (Corinne)

        Image associée

    12
    Mercredi 5 Septembre à 17:40
    Véronique

    Chère Corinne ,

    J'ai eu comme comme confidents et comme protecteurs , des arbres ... Il faut être dingue wink2 , je sais , et je "soigne" cette folie très douce . Baudelaire le savait , de vivants piliers de sagesse nous observent , avec amour et peut-être plus de compassion que la plupart de nos congénères humains . Et c'est auprès d'eaux que je continue de me confier , que je trouve du réconfort . Je les caresse aussi et je puis en eux leur force . L'amitié des arbres est une façon d'honorer le mystère de la vie en nous , de façon, certes, profondément symbolique et d'aligner nos forces avec celles de nombreux êtres de la Terre , sans qui nous ne pourrions vivre . Sachons que nous leur devons la vie . Les arbres vivent plus vieux que les hommes ; il en existe centenaires , millénaires qui ont survécu aux tempêtes , à la hache, au feu , à l'indifférence . certains ont vu passer plusieurs générations d'humains . Ces arbres sont les témoins de notre passé , survivants des forêts originelles détruites à 90% dans le monde . Les arbres très anciens méritent le respect que l'on doit donner aux vieux sages qui ont travers le temps . Mais,  parfois, dans le monde , nous les oublions dans un bout de forêt ,une étendue de désert , une pente de montagne . Pire encore , on les bat parfois, sans sommation .

    Un sursaut est nécessaire partout pour retrouver une solidarité de la planète à l'égard de ces arbres de vie qui, eux, peuvent nous tracer les voies d'une plus grande fraternité humaine et pour que partout dans le monde , on plante leur descendance , relais de la planète et qu'on les sauvegarde . N'est-il pas meilleur symbole que l'Arbre pour unir Dame Nature à l'homme ?

    Que chacun d'entre nous puisse trouver son arbre gardien et y puiser toute la sagesse qu'il puise dans les profondeurs de la terre alors peut-être qu'un jour , main dans la main l'homme réussira à sauver notre planète bleue .

    Je te souhaite une bonne rentrée auprès de ces enfants qui ont tant besoin d'âme comme la tienne .

    Merci d'être passée .

    Je t'embrasse

    Je me permets d'ajouter ces mots , ceux de Ilhan Shamir "


      Advice from a Tree"

    Cher ami
    Tiens-toi Debout, Grand et Fier
    Enfonce profondément tes racines dans la Terre
    Reflète la lumière de ta véritable nature
    Pense à long terme
    Grimpe sur la branche la plus éloignée
    Souviens toi de ta place parmi tous les êtres vivants
    Embrasse avec joie le déroulement des saisons
    Car chacune d’elle apporte ses propres abondances
    L’Energie et la Naissance du printemps
    La Croissance et le Contentement de l’été
    La Sagesse de lâcher des feuilles d’automne
    Le Repos et le Renouvellement tranquille de l’hiver
    Sens le vent et le soleil
    Et prends plaisir en leur présence
    Regarde la lune qui brille sur toi
    Et le mystère des étoiles de la nuit
    Cherche à te nourrir de toutes les bonnes choses de la vie
    Des plaisirs simples
    De la Terre, de l’air frais, de la lumière
    Sois content de ta beauté naturelle
    Bois beaucoup d’eau
    Laisse tes branches osciller et danser dans la brise
    Sois souple
    Souviens-toi de tes racines
    Contemple la vue !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :