• Charme d'un printemps

     

     

     

    Frédéric John Llyod Strevens

    (Peintre anglais)

    1902-1990)

     

     

     

    Le printemps revêt son plus bel âge,

     

    L’amour souffle, vers de beaux rivages !

     

    Une douce musique m’entraîne,

     

    Vers des rives, aux contrées lointaines…

     

     

    Le temps où l’aube, était fleur, rosée,

     

    Et le ciel d’une couleur tamisée…

     

    Le temps où nous nous aimions tous les deux,

     

    Où le printemps naissaient dans nos doux yeux…

     

     

    J’entendais ton cœur et ta voix douce,

     

    Battre et murmurer sous la mousse,

     

    Et au ciel scintillant, sous la voûte,

     

    Les étoiles traçaient l’amour qui s’écoute…

     

     

    Se sont ils évaporés, tous nos jours

     

    Heureux, où le soleil tout en atours,

     

    Réchauffait nos corps, en d’ardents frissons ?

     

    Sur nos lèvres, nous goûtions la saison…

     

     

    Nos cœurs ont brûlé sous nos caresses

     

    Fiévreuses ! Et, le chant des ivresses,

     

    Naissaient dans l’aube, baignée des ardeurs

     

    Printanières et de douces langueurs…

     

     

    Ma mémoire n’est point défaillante,

     

    Soupirante, celle d’une amante,

     

    Dont l’orée d’un soleil couchant, d’une vie,

     

    Se teinte en souvenirs qui ne s’oublient…

     

     

    Et si je masque cette faiblesse,

     

    De ne point verser larmes, en sagesse,

     

    Mon corps tremble encore, inassouvis,

     

    De tes baisers, qui parfument ma vie !

     

      

    Voici l’heure, où naissent les crépuscules,

     

    Qui s’unissent aux flots des péninsules,

     

    Et dans le sillage de mes brumes,

     

    Ce charme d’un printemps, que nous eûmes !

     

     

    CorpsRimes

     

    Charme d'un printemps00054472

     

    « Retour vers l'innocencePrêtresse du soleil »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    27
    Line
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:21

    très beau poème qui pleurent le printemps mais l'amour est de toutes les saisons

     

    bisous de Line

    26
    Dimanche 22 Avril 2012 à 23:20
    Sylvie

    je passe te faire un gros bisou et te souhaiter une bonne semaine ... Tu m'as embarqué avec ta poèsie, touchante et pleine d'amour ...Merci Corinne!! bisous 

    25
    Dimanche 22 Avril 2012 à 13:59
    ozymandias

    comme elle st belle cette femme du tableau une merveille de pureté

    je t'embrasse ma Corinne passe un bon dimanche

    joelleVladimir VolegovVladimir Volegov

    jolie aussi non ???

    24
    Dimanche 22 Avril 2012 à 13:42

    comme je ne résiste pas au charme de ma schroumpette bien aimée...ptdr....je viens admirer son printemps...pour être encore charmé dans le temps....pour toi je souhaite un bon dimanche printanier...;tout en bleu........grosses bisesssssssssssssssssssssssssssssssssssssclaude

    23
    Dimanche 22 Avril 2012 à 06:35
    timilo

    Je relis ton poème ..... j'aime beaucoup

    Bon et doux ,Dimanche,Corinne

    Bisous

    timilo

    22
    Samedi 21 Avril 2012 à 21:29

    Chère romntique

     

    Tout le charme du délicieux Printemps se retrouve dans ton délicieux poème tendrement nostalgique

    Tu es bien loin du crépuscule et d'autres jolis Printemps viendront égayer et faire rire et sourire ton coeur

     

    Bisous et bon week-end de ton amie Line

     

    21
    Samedi 21 Avril 2012 à 20:14

    Ce poème est somptueux, un petit bijou empli de grâce, de douceur et d'élégance, le charme du printemps !

     

    bisous.

     

    NB :

     

    Un petit coucou en passant pour te signaler que mon nouveau recueil de poésies sera bientôt disponible et si cela t'intéresse il est possible de le réserver. Toutes informations y afférent figurent sur mon site.

     

     

    Gros bisous et douce soirée. Amitiés. Monique 

    20
    Samedi 21 Avril 2012 à 17:45
    flipperine

    et le printemps qui nous fait des caprices en ce moment pas beaucoup de chaleur

    19
    Samedi 21 Avril 2012 à 16:49
    renaud

    Corine, quel joli rythme, quelles belles ondulations dans ce poème qui est

    une promenade à travers la nostalgie et le bonheur.

    C'est Edmond Rostand affirmant : " il n'est de grand amour qu'à l'ombre d'un

    grand rêve "

    On en redemande.

    18
    Samedi 21 Avril 2012 à 15:44
    mireille du sablon

    Comme il est plaisant de te lire, le temps est si maussade en ce moment!

    Bon w-end, gros bisous de Mireille du sablon

    17
    Samedi 21 Avril 2012 à 13:19
    Cathy

    Bonjour Chère Corinne,

    Le printemps c'est bien sûr une saison, mais c'est aussi le temps qui passe et l'évolution par l'âge... Un amour de printemps, lorsqu'il est puissant, profond et sincère, peut, certes, subir les assauts du temps, mais marquera le coeur de son empreinte. C'est ainsi que la fougue peut subsister et résister aux années. Ton poème est légèrement nostalgique, mais j'y perçois l'expression de sentiments qui n'ont pas changé en dépit des années.

    C'est très joliment et agréablement écrit, comme toujours... Et ce poème parlera à de nombreux coeurs... Tu as touché le mien en tout cas. Je t'en remercie.

    Doux week-end et toute mon amitié,

    Bisous,

    Cathy.

    16
    Samedi 21 Avril 2012 à 06:35
    timilo

    Je me laisse charmer par la beauté de tes rimes , une douceur et aussi un feu qui réchauffe 

    J'apprécie notre amitié et  je me dis que j'ai de la chance de connaître , le grand poète qui est en toi.

    Bon et doux weekend, Corinne

    Bisous

    TIMILO

    15
    Samedi 21 Avril 2012 à 02:01
    Le Noctamplume

    Bonsoir Corinne

    Un printemps qui te fais palpiter, vibrer et exacerber la fièvre de tes sens inassouvis, sous l'attrait d'une plume nostalgique, où l'on sent que malgré les fils des saisons, ton amour pour ton bien aimé n'a pas cessé de faire battre ton coeur et l'élan de tes sentiments, nous prouve la passion qui fusionne ton sang.

    Que c'est beau l'amour dévoilé par une femme sensible.

    Bisous et douce nuit pleine de beaux rêves amoureux (rire)

    Amitié

    Le Noctamplume

    14
    Vendredi 20 Avril 2012 à 22:16
    @nnie54

    Et le printemps est propice aux coeurs qui s'éveillent !

    Bon weekend, @nnie

    13
    Vendredi 20 Avril 2012 à 20:56
    ozymandias

    une belle déclaration d'amour que tu fais là ma Corinne

    le printemps est la saison des amours neuves.. c'est bien connu

    jolis mots, joli texte et jolie plume

    je t'embrasse, passe une belle soirée

    joelle  AMOUR D ENFANTS

    "par le mur du jardin ' F. Morgan

    c'est beau non ??

    12
    Vendredi 20 Avril 2012 à 20:11
    Mamoune

    bonsoir Corinne,

    mervieeluse saison que tu évoques, avec tout ce qui le concerne..

    merci à toi pour ce délicat poème, et pour tes passages réguleirs sur mes pages....

    je t'embrasse bien amicalement, passe un excellent weekend en compagnie de ton fils...

    Mamoune

    11
    Vendredi 20 Avril 2012 à 16:14
    Christie Jane

    Magnifique texte et quel joli tableau pour l'accompagner. Belle journée Cronin (Corinne). Bisous

    10
    Vendredi 20 Avril 2012 à 13:44

    "le printemps revêt son plus bel âge "
    mais tes vers lui donnent tout cet amour dont tu n'est point sage....mais pour le plus grand bonheur de les lire....plonger dans tes délires....aux couleurs printaniéres....pour voir ta lumiére....celle qui s'éclaire .....de trés beaux sentiments..pour illuminer le présent....je rêve avec toi....à ressentir ces émois....qui dans mon coeur frisonnent ....et maintenant résonnent....sous le charme de la vie....connaîtrev un joli paradis...merci de ces instants délicieux...le bonheur se litn dans les yeux.............bonne journée............bisesssssssssssssss
    claude

    9
    Vendredi 20 Avril 2012 à 11:51
    Carlos

    Bonjour Corinne,

    Le thème de l’amour perdu est récurant dans tes poèmes ; bien sûr on a toujours la nostalgie de ce qu’on a vécu de plus intense, surtout au printemps, mais la vie est pleine de surprises et rien n’est jamais fini tant qu’on est vivant. C’est ce que nous dit le regard pétillant de la jolie jeune femme de la peinture.  C’est un très beau texte qui se lit avec tendresse.

    Ces derniers temps j’ai été tenu éloigné des blogs, pour cause de travail. Je prends quelques jours de vacances et puis je reviendrai bientôt. Passe un bon weekend et une très belle semaine, toute mon amitié, Carlos.

    8
    Vendredi 20 Avril 2012 à 11:49
    Cendrine

    Chère Corinne,

    C'est une poésie comme un bijou que tu nous offres...

    Des rimes en parure, un carrousel de beauté sensible, de senteurs et de couleurs éblouissantes...

    La volupté de ce Printemps, les arabesques de l'amour, tout cela m'enchante! Merci pour ce si beau moment...

    Je te souhaite une très belle fin de semaine, entre les giboulées et bien à l'abri de la grêle!

    Gros bisous d'amitié

    Cendrine

    7
    Vendredi 20 Avril 2012 à 11:32
    Lucie-y

    Beaucoup de mal pour les commentaires, excuse moi pour ces répétitions !

    6
    Vendredi 20 Avril 2012 à 11:22
    cacao

    Bonjour Corinne, merci pour ce printemps à la fois tendre et nostalgique. Quelle jolie mélodie dans tes vers ! Bonne journée à toi et bon week-end à venir. Je t'embrasse.

    5
    Vendredi 20 Avril 2012 à 11:17
    timilo

    Ta sensibilité, Corinne te fait écrire sur ce sujet de belles rimes

    Une belle déclaration d'amour qui ne peut laisser personne insensible, on sent la sève du printemps poindre dans tes rimes.

    C'est si agréable à lire que je profite d'un répit dans ma connexion pour m'abreuver à nouveau de ta poésie.

    Douce journée, Corinne

    Bisous

    timilo

    4
    Vendredi 20 Avril 2012 à 10:19
    *** lili ***

    Ce poème est :

    Parfums de printemps trempés de rosée

    Qui font naître en notre âme grisée

    Ce frisson d'infini qui nous parle d'amour

    Avec des roses en habit de velours.

    Merci Corinne pour ce bel écrit et doux bisous comme des pétales de roses.

     

    3
    Vendredi 20 Avril 2012 à 10:00
    tahar YETTOU

    Bonjour,Corinne,

    Belle déclaration d'amour ! un amour qui ressemble au printemps...Ah!ces souvenirs d'enfance qui font palpiter nos coeurs...

    Merci pour ce partage et à bientôt !

    2
    Vendredi 20 Avril 2012 à 09:56
    papyanar

    Bonjour Corinne,

    Doux bercement par tes mots printaniers,éternelle amoureuse"l'heure ou naissent les crépuscules"écris-tu....tu en es l'aurore de ces minutes.

    Merci de nous ravir ainsi

    Amities et bises de papy

    1
    Vendredi 20 Avril 2012 à 09:49

    Corinne,

    Ces vers des amours qui "furent",

    me touchent outre mesure!

    ta sensibilité s'enfonce

    au fin fond de la souffrance...

     

    Les âmes sensiblies vivent avec le coeur à vif...

    Merci, tendres bisous et bonne journée!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :