• Ce qui me reste de toi

     

     

    « Message d’Amour »

     

    La mort n’est pas une fin…

      

     

     

     

     

     

     

     

    Sur l’océan de nos douleurs,

    S’échouent, les vagues de nos peurs,

    A un soleil qui se meurt,

    Naît le parfum d’une belle fleur…

    Sur les rivages de la vie,

    Une peine incomprise,

    Sur le tombeau de nos soupirs,

    Un flambeau, au cœur qui s’enlise !

    Le souvenir, inscrit, sur du marbre…

    Mais, sur chacun des arbres,

    Dans le souffle du vent qui passe,

    Ton empreinte qui ne s’efface…

    Tout ce qui me reste de toi,

    C’est le murmure de ta voix !

    Ton visage dans cette nuit,

    Ton amour infini, qui luit !

    Les saisons du cœur qui s’enfuient,

    Emportant notre mélodie !

    Mais, sur les rivages de mon âme,

    Reste à jamais cette flamme…

    Dans le brouillard des abîmes,

    Un jardin de vie, de lumière !

    Le feu du soleil aux cimes !

    Ton baiser sur mes paupières !

    Ce qui me reste de toi,

    C’est le son unique de ta voix…

    L’Amour qui irradiait tes yeux,

    Et que je vois briller aux cieux !

    Du lever du jour à sa nuit,

    Toutes mes larmes de pluie !

    Mais, ce qui me reste de toi,

    C’est cette chaleur et non ce froid !

    Au plus fort de ma solitude,

    Je sais avec certitude,

    Que ton âme et la mienne,

    Sont scellées, quoiqu’il advienne,

    Et que nous aurons toute l’éternité,

    Pour nous retrouver…

     

     

    « L’Amour est éternité ! »

     

    « La mort est un nouveau soleil » 

    (Citation du Dr Elisabeth Kübler Ross)

     

     

     

    CorpsRimes

     

     

    « La source des songesLa surprise »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Mardi 7 Juin 2011 à 20:47

    Bonsoir Corinne, merci pour ce doux parfum du désir. Amitié. Cathy.

     

    10
    Dimanche 5 Juin 2011 à 15:44
    cacao

    Très beau texte, douce et agréable musique ... Merci ! Oui je crois aussi que noue retrouverons ceux qui nous sont chers. Pour avoir perdu de nombreux proches, dont certains fort jeunes, j'ai fait l'expérience de la sensation de leur présence en esprit, chaque jour, à nos côtés. Et surtout quand nous sommes dans la peine ou les ennuis. Simplement, il faut savoir ouvrir ses "yeux du coeur" pour les sentir près de nous. Et oublier le matérialisme échevelé de notre société ... Amitiés.

    9
    Dimanche 5 Juin 2011 à 11:51

    Oh que voilà un beau poème qui aurait bien sa place dans ma catégorie "POEMES POUR NOS CHERS DISPARUS"....ces poèmes qui sont du réconfort pour ceux qui ont perdu un être cher...

    Tu as su trouver les mots sans tomber dans le mélo, des mots qui sonnent juste et qui donnent de l'espoir.....

    Très émouvant.....Je reste sur ce sentiment et te souhaite un beau dimanche....

    8
    Dimanche 5 Juin 2011 à 09:40
    *°*°*  lili *°*°*

    Je suis très émue à la lecture de ce poème. Tu as su exprimer l'espoir qu'un jour nous retrouverons l'être aimé disparu et c'est merveilleux ... ne dit-on pas que l'espoir fait vivre ..  tes quatre derniers sont sublimes  - bon dimanche et bisous bisous

    (je viens de chez Timilo  )

    7
    Samedi 4 Juin 2011 à 14:53
    Reinette

    difficile de faire le deuil

    croire en une vie après la mort, moi j'y crois fortement

    bisous

    6
    Samedi 4 Juin 2011 à 06:20
    timilo

    J'aime beaucoup ton poème et tes interrogations sur la vie après la mort et ce chagrin inqualifiable que tu as si bien écrit

    Tes vers me rappellent les miens , au début de mon blog , quand j'ai cherché dans l'écriture un exutoire pour oublier.

    Difficile suivant son tempérament de faire le deuil d'un être cher , difficile , on pense le retrouver partout  dans les lieux où l'on a connu ensemble de beaux moments.

    Mais la vie continue pour celui qui reste ,

    Magnifiquement écrit , et cette interrogation sur la vie dans l'autre monde , qui taraude celui qui reste

    Je reviendrais te lire , mes souvenirs remontent trop vite, difficile de me contenir

    Douce journée ,Corinne

    Bisous

    timilo

    5
    Vendredi 3 Juin 2011 à 18:05

    c'et un magnifique poème où tu as fait ressortir le chagrin immense que l'on éprouve quand on perd un être qui était la lumire d'amour qui illumnait cette vie.

    Il ne reste que les souvenirs (bien peu) et surtout l'espérance

    Comme toi je crois qu'il existe un endroit où nous retrouverons ceux que l'ont a si profondément aimés

    bisous ma ROMANTIQUE sur ce beau poème qui m'émeut.

    notre esprit ne meurt pas

    4
    Vendredi 3 Juin 2011 à 17:58
    Lucie

    Oui Corinne qu’il y a une vie après la mort, car je l’ai réellement  vu le jour où j’ai failli mourir par noyade ! Mais depuis je vie  certaines situations qui me permettent d’affirmer que ce que tu écris dans tes poésies sont bien réelles ! Belle poésie,

    Bises amicales

    Lucye

    3
    Vendredi 3 Juin 2011 à 17:34
    flipperine

    rien ne fera oublier l'amour

    bises

    2
    Vendredi 3 Juin 2011 à 16:57
    Mamoune

    Bonsoir Corinne,

    Les souvenirs les meilleurs sont présents à tout jamais , je suis émue en te lisant, et te souhaite un bon  weekend. gros bisous Corinne, dieu te gardes avec toutes ta gentillesse.

    Merci pour ton commentaire sur mon blog.

    bises

    Mamoune

    1
    Vendredi 3 Juin 2011 à 11:48
    Carlos

    Bonjour Corinne,
    C’est très émouvant ce que vous racontez ; il faut avoir parcouru un long chemin vers la sérénité pour être capable d’écrire ainsi. Vous êtes une belle âme Corinne. Très amicalement, Carlos.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :