• Au delà de nos rêves

      

    « L’Amour est éternel….

    Au-delà de nos rêves

    Nul oubli au cœur et à l’âme !  

    Il existe un monde à part

    Là-bas quelque part,

    Un Paradis où l’Amour est roi ! »

     

     

    Quelque part, dans les limbes de lumière,

    Il est un chemin qui mène vers toi,

    Les couleurs de la vie colorent la terre !

    Pourtant, ta voix résonne en pleurs vers moi…

     

    Nous étions ce navire, âmes jumelles,

    Complicité dans nos cœurs éternels !

    Par-delà mes rêves, chante ton prénom !

    Horrible ce froid !  Ce manque de ta peau !

     

    Il est un arbre roi, sur cette terre,

    Dont le feuillage perd de sa magie !

    Et dans l’obscurité de la nuit, j’erre,

    A la recherche de nos rêves enfouis…

     

     

    Besoin de t’aimer dans l’éternité,

    D’écouter en silence, les cris étouffés !

    Retrouver ton visage, tant que je vivrai !

    Par-delà mes souvenirs et mes pensées…

     

    Voler dans le vent vers toi, quelque part,

    Croire que peut renaître ce doux espoir,

    Nous avions nos rêves ! La vie devant soi !

    Mais comment survivre à la perte de toi ?

     

     

    Je m’accrocherai aux rives de l’amour,

    Par-delà les ombres des ténèbres,

    J’irai vers la clarté d’un nouveau jour,

    Celle qui illumine les aurores de fièvre !

     

    L’Amour nous délivre de toutes nos peurs !

    La force, le courage, face à la douleur,

    Un Paradis à jamais éternel,

    L’Amour est roi en cette citadelle !

     

     

    Aller au-delà de nos rêves, ce pays,

    Que nul autre ne peut fouler de ses pas,

    Que si la vie s’en est allée loin d’ici…

    Où seule, l’âme survie au trépas…

     

    Je voudrais seulement t’embrasser,

    Retrouver le goût d’aimer, d’exister !

    J’entends ta voix par-delà l’horizon,

    Et l’arbre de vie chante son oraison !

     

    Aller au-delà de nos rêves, l’Amour,

    Est plus fort que la mort ! Il est soleil !

    Atteindre son royaume de lumière,

     Etreindre la mort au cœur des rivières !

     

      

    Tant que je vivrai

    Dans ton cœur,

    A jamais je demeurerai

    Au-delà de nos rêves,

    J’existerai !

    Sur la barque solaire d’Osiris,

    Je te retrouverai Isis…

    Vie et mort sont liées !

     

    CorpsRimes

     

    Au delà de nos rêves00054472

     

     

     

     

    « Le lys et la roseUne plume au vent »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    andrée
    Mercredi 20 Février 2013 à 11:26

    au delà de nos rêves ,l'amour est plus fort que la mort !! çà c'est vrai !! mais au delà de la mort on continue de rêver !! et ce rêve d'amour continue dans l'éternité !! mais il est parfpois si fort cet amour que jamais on ne peut le remplacer !! il est l'unique pensée d'une vie et jusqe dans l'immensité de l'infini !! celui dont on ne sait pas jusqu'ou il va .............mais cette poésie est divinement belle ...........elle chante aussi au delà du rêve !! l'espoir...........cet espoir qui permet de vivre..........bonne journée..........bises

    amitiés

    sumadrad

    8
    Dimanche 13 Mars 2011 à 10:50

    je suis revenue écouter et relire avec plus de sérénité

    bisous

    bon dimanche ma ROMANTIQUE

    7
    Samedi 12 Mars 2011 à 07:55
    timilo

    Un petit sourire à ta poésie  que j'apprécie de relire

    Bon weekend

    Bisous

    timilo

    6
    Vendredi 11 Mars 2011 à 21:55
    Cilou

    Très chère,

    Je ne me souvenais plus très bien de cette "légende" racontée par Plutarque...

    A travers la légende osirienne, Isis est devenue l'image la plus familière du panthéon égyptien, soeur et épouse de dieu, c'est elle qui recueillit le corps défunt d'Osiris, après que Seth l'eut privé de vie, c'est elle aussi qui aidée de Nephtys et de Thot, parvint par le vent de ses ailes à rendre le souffle vital au dieu mort. C'est elle enfin qui, après le départ d'Osiris, né à une vie nouvelle mais restreinte à l'au-delà, éleva, à l'abri des marais de Chemmis, dans le Delta, le petit enfant Horus, son fils conçu d'Osiris défunt.

    Cela rejoint ton texte qui parle d'amour éternel...

    Bravo, une fois encore, très réussi! Gros bisou, Cilou

    5
    Vendredi 11 Mars 2011 à 21:00
    Sylvie

    que dire encore si ce n'est la grande admiration que j'ai pour toi... l'amour  est le maître mot chez toi ... tu nous le transmets à travers ta poèsie, tes commentaires, tes roses ( si parfumées...rire)  ...Il faut vivre chaque jour avec bonheur et transmettre son amour autour de soi, que ce soit pour les humains , ou objets , ou vegétaux ... Quand on voit la tragedie qui se deroule aujourd'hui au Japon on prend conscience de ce qu'est la vie, et par voie de consequence donner autant que faire se peut du bonheur et de l'Amour autour de soi!! merci Corinne!! je te souhaite un bon we, chez nous la pluie est prévue pour tout le we!!  mais bon, moi cela ne me gêne pas vraiment! bisous ! sylvie

    4
    Vendredi 11 Mars 2011 à 18:42

    ton poème est magnifique mais c'est-tu  ? que je pleure depuis 10 minutes en te lisant et en écoutant la chanson qui dit  :

     

    je te trouverai quelque part, je continuerai d'essayer jusqu'au jour de ma mort

    perdu dans les ténèbes essaye de trouver un chemin pour que je puisses te prendre dans mes bras

     

    là tu vois 'est une boite de mouchoirs, c'est ce qui m'arriverais si le destin et la mer me prenait l'homme que j'aime. je l'appelerai sans cesse

    tu peux dire que là tu m'as touché en plein coeur ma Romantique

    bisous mouillés

     

    3
    Vendredi 11 Mars 2011 à 17:01
    flipperine

    et là où il est il t'envoie force, lumière et courage pour avancer dans la vie

    bises

    2
    Vendredi 11 Mars 2011 à 07:49
    Mireille du Sablon

    magnifique poème sur un amour éternel ,malgé l'absence...!

    merci cronin !

    bien @micalement,

    Mireille

    1
    Vendredi 11 Mars 2011 à 06:39
    timilo

    Aller au dela de nos rêves , je me demande si cela serait possible pour moi , tellement mes rêves concernant l'amour sont cristallins . Pour moi , ils ne peuvent se vivre que dans le monde des rêves , car il faudrait que je trouve une âme soeur qui rêve comme moi. Je me demande , si je trouverai.

    J'aime ton poème , car comme dans toute ta poésie , il y a en toi cette recherche du Gral , quelque chose qui s'apparente à mes requêtes et j'apprécie

    Je vais relire en silence ton poème pour mieux m'en inspirer

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :