• Amour au milieu des ruines

     

    "Amour au milieu des ruines"

    Sir Edward Burne-Jones (1894)

    Peintre britannique, préraphaélite.

     

     

     

     

    Le coeur des Hommes est une éternelle demeure,

    Où s'échappent, tantôt des rires ou tristes pleurs...

    Au jardin de leurs passions, poussent fleurs et ronces,

    Aux sols cultivés, arides, les racines s'y enfoncent...



    Le cœur des Hommes est éternel navire qui tangue,

    Au gré des flots, des blessures, venin de leur langue ;

    Tantôt flots de fumée, de sangs ! Flots de lumière !

    Qui brûlent ! Gèlent, cœur de chair en cœur de pierre...



    Le cœur des Hommes est souvent une ruine, où gît

    Brisée, la roche porphyre ; où crimes et folies,

    Règnent au cœur de leurs immondes désastres,

    Dans leur nuit sans aurore et leur ciel sans astre...



    Certains cependant jadis, flamboyaient de feu !

    Car l'Amour y était souverain, bon et pieux ;

    Sous l'assaut de leurs vils désirs et vanités,

    Ont creusé leurs tombeaux, errent dans l'obscurité...

     

    Bénis, le cœur de l'homme qui des ruines d'un temple,

    Se relève ! Où l'âme du haut des remparts, contemple,

    Sa propre vallée fertile, loin des horribles jours ;

    Où L’amour est un soleil, loin des cieux vautours...



    Le cœur des Hommes peut renaître des cendres,

    Pour l'Amour d'un cœur, aussi doux et tendre,

    Que le lys et la rose, au jardin de lumière,

    Qui parfume leur cœur au sein de leur chaumière...

     

    CorpsRimes

    Amour au milieu des ruines00054472

     

     



     

    VanEyck_couronne_lys1.jpg (83717 octets)

    Van Eyck, polyptique de "l'Agneau mystique",

    cathédrale Saint Bavon à Gand, Belgique, 1432.







     

    « L'inspiration poètiqueL'Ange noir »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    15
    Mercredi 11 Mars 2015 à 16:51

    Lorsque je relis mes articles  sarcastic

    au détour d'un chemin

    de mes blogs ;

    de belles fleurs

    je trouve

    merci Corinne

    bonne journée

    14
    Dimanche 8 Mars 2015 à 08:26

    J'ajoute ici mon mot à l'admiration des autres/


    Magnifique poème.


    Merci de nous l'offrir

    13
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 02:45

    Contente de te lire ma chère Corinne ...je ne suis pas toujours sur ce site, puisque j''ai plusieurs blogs que j'alimente régulièrement ...Mais ca me fait plaisir de venir vers toi , respirer tes belles roses, et m'impregner de tes écrits toujours aussi  magiques , qui nous transportent bien loin ....Le coeur des hommes, c'est un peu difficile à sonder, ,je dirais c'est " ombre et lumière" !! en espèrant que la lumière prédomine!!  j'espère que tu vas bien ...Qu'il fait meilleur chez toi qu'ici , ou la journée d'aujourd'hui fut orageuse,pluvieuse , inondations etc ... Bonne semaine à toi! gros bisous mon amie

    12
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 23:46

    le coeur des hommes est appelé à vivre l'amour mais cela est loin d'être tjs respecté

    11
    Lundi 27 Octobre 2014 à 20:08

    Un coeur écorché cicatrise t-il avec le temps passé ? J'ose espérer...Merveilleuse plume chère Corinne...Bises

    10
    Lundi 27 Octobre 2014 à 11:49

    quelle plume  Corinne !!! sublime j'ai lu relu ton poème... je pense aussi qu'un amour peut renaitre tel le sphinx, il faut pour cela entretenir la flamme..

    merveilleuse Corinne, je ne suis pas tres présente en ce moment, travail oblige mais tu sais que je ne t'oublie pas... je t'embrasse tres fort et te dis merci pour ces mots merveilleux plein d'espérance à la fin

    joelle

    9
    Lundi 27 Octobre 2014 à 06:33

    Je viens de relire ton poème et je t'avoue qu'à la relecture je le trouve encore plus beau...

    Quelle jolies plume que tu as... Que du plaisir à lire...

    J'ai relu ton commentaire, d'hier , merveilleux commentaire.

    Qui me réconforte d'aborder de tels sujets. 

    Contrairement à ce que pensent mes lecteurs , je me sens et je suis très apaisé devant cette FIN inévitable...et plus tard elle viendra mieux ça ira....

    Merci...

    Bon et doux Lundi Corpsrimes

    Bisous

    timilo

    8
    MandelEden
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 21:49

    Comme Timilo : très ému par le beau texte , à propos de la fractale

    " aux soleils du monde "

    merci pour tout .

     

    7
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 07:40

    Le cœur est un jardin qu'il faut entretenir, celui qui n'en prend pas soin ne verra que ronces et mauvaises herbes qui envahiront ce qui sera une ruine, d'autres en parfais jardiniers chouchouteront chaque plante pour la sublimer et mettront tellement d'amour dans leur jardin que jamais la méchanceté ne pourra rentrée.

    Ne laissons pas les cœurs devenir des ruines mais montrons leur le chemin de l'amour et de la tolérence

    amicalement

    Claude

    6
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 06:26

    Le coeur des hommes est un grand mystère... On ne sait  pas à l'avance comment il va réagir....

    Le mien a été ému par ton petit mot sur mon livre d'or... et il te remercie...

    Un bien joli poème que tu as écrit là Corpsrimes .. Très profond

    Je repasserais .....pour le relire

    Bon et doux Dimanche,

    Bisous

    timilo

     

    5
    Samedi 25 Octobre 2014 à 19:17

    Bon soir douce amie. J'adore ce morceau de Musique, je suie fatiguée il me repose.  Les mots sont beaux mais je ne connais pas ce Peintre. Je n'en connais pas beaucoup!!!.J'espére que tu vas bien. Moi sa-vas. Passe un doux week end.

    Gros bisous fleuris .

      http://jardinpassion41.canalblog.com 

     

    4
    Samedi 25 Octobre 2014 à 18:53

    Bonsoir, Corinne,

    C'est vrai que le coeur des hommes ne peut contenir que l'amour .On peut tout y trouver...Mais, le plus beau c'est lorsque l'on trouve uniquement l'amour...

    Très douce musique ! Et...très beau poème, sincèrement.

    Un grand SALAM pour vous.

    Amitié.

    Tahar

     

    3
    MandelEden
    Samedi 25 Octobre 2014 à 14:23

    Je cherchais le nom sarcastic


    c'est lilipattegauche qui m'aide


    dans son commentaire ;


    la strophe merveilleuse !


    justement , j'aimerais utiliser


    celle ci dans un article


    de mon blog ;


    permission accordée ?


    bonne journée

    2
    Samedi 25 Octobre 2014 à 13:46

    il y a des ruines qui sont belles
    Certaines sont éternelles
    Mais celles du cœur restent au palais
    Celui dont l'âme a était emprisonnée
    L'amour n'est souverain que dans le cœur des êtres
    Qui savent aimer au delà de ce cœur dont ils sont maîtres
    Pour vivre même dans les cendres
    L'amour qui les rend tendres
    Le cœur des hommes peut être flamboyant
    Pour celui qui sait vivre à tous les temps
    Cet amour de lumière
    Qu'il appelle toujours depuis sa chaumière
    Le cœur des hommes est un flot d'amour et de douleurs
    Mais il sait parfois vivre sans ce bonheur
    Dont il aimerait brûler dans l'immensité de sa vie
    Vie dans laquelle se perd le jardin sans paradis
    Ton écrit est tout cela
    Car il s'éclaire de tous tes pas
    Ceux que ton âme sait voir dans son ombre
    Pour que cet ombre devienne moins sombre
    Dans ses reflets bleus à se reconstruire
    Pour mieux partager ce qui permet de vivre
    Merci pour cet écrit divins
    Tu es une merveilleuse écrivain
    Doux week-end
    Je t'embrasse 
    Bien à toi
    VL/Claude

    1
    Samedi 25 Octobre 2014 à 13:22

    La dernière strophe est merveilleuse et pleine d'espoir. 

    Après l'hiver revient toujours le printemps

    J'aime beaucoup la musique mais je ne suis pas "fan" des tableaux de ce peintre bien que j'admire la finesse de sa peinture, ce qui me dérange, les visages un peu mornes

    doux bisous comme des pétales de roses

    Joli week-end malgré la grisaille

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :