•  

     
      

     

     Heny Robert Morlant

     

    Qu’est- ce donc, cette passion qui me dévore,

     

    Fait battre ce cœur jusqu’aux aurores ?

     

    Entre obscurités abyssales,

     

    Naît ma douce prose sentimentale…

     

     

      

    De ce clair-obscur, jaillit la lumière !

     

    De mes bouquets de mots que je vénère,

     

    De cette nuit qui me plonge aux rives

     

    Des éternels oublis, songes en dérive…

     

     

      

    Une peinture faite de mystères,

     

    Où mes insomnies sans frontières,

     

    Me font voyager à travers le temps,

     

    Là, où l’Amour règne aux sentiments…

     

      

     

    Transcender ce verbe aimer et l’écrire,

     

    Sur mes feuillets parfumés d’élixirs,

     

    Eclairer d’une lueur les ténèbres,

     

    Eloigner leurs oraisons funèbres…

     

      

     

    Mon esprit se cultive de la vie,

     

    De ses clairs-obscurs sur mes écrits,

     

    Mon âme fidèle, à la lune du soir,

     

    Inspire ma plume, en quête du savoir…

     

     

      

    Clair-obscur se rencontre en osmose,

     

    Lorsque le cœur, l’âme d’une rose,

     

    Sonde les abimes de ses gouffres,

     

    Y puise aux souterrains, la vie ! Son souffle !

     

      

     

     Je suis ici et ailleurs ; colore,

     

    Ma vie, aux parfums de ses amphores ;

     

    Pour sentir ses douces fragrances,

     

    Humer l’effluve de sa réminiscence…

     

      

     

    Entre clairs-obscurs, mon âme est désirs,

     

    Une litanie de ses doux soupirs,

     

    Une fresque à jamais terminée,

     

    Que seul, le regard d’Amour peut exposer…

     

     

    Clair-obscur est cette essence d’un être…

     

     

    CorpsRimes

    Clair-obscur00054472-2

     

     Image associée

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique