• NIGHTINGALE (YANNI)

      

      Images Pinterest  

      

     

    ********************

    A lire avec la musique svp

    "La rose avait la beauté de l'aimé, le rossignol l'aimait, - Il ne pouvait n'aimer d'autre et elle ne disait mot".

    Citation de  Hâfez de Chiraz

    (poète et mystique persan)

     

    ********************

      

    Éternelle est l'aube,

    aux jardins d'Orient ;

     

    Lorsque le chant d'amour du rossignol,

    Effleure la rose, son parfum odorant,

    Seul un jardinier, poète en sa roseraie,

    Entends son amour, frémissant en plein vol...

     

    Siffle ! Siffle ! Rossignol ! Siffle !

     

    Le vent souffle sur nos visages,

    Printemps éternels sans âge ;

    Les fleurs des cerisiers sauvages,

    S'envolent au jardin de nos âmes ; 

    Tu es ce soleil, cette lune,

    Ce refuge, aux creux des lagunes.

    Parfum d'Orient en floraison

    Éphémère, aux ailes papillons... 

    Lumière, ombre est de toute beauté,

    Aux ancrages de sérénité,

    L'amour scintille dans nos yeux 

    D'éclats de saphirs lumineux,

    Où siffle, rossignol bienheureux ; 

    Dans ton armure de samouraï,

    Se cache, sagesse des bonsaïs,

    Le ciel, couleur rouge et or,

    Enflamme nos âmes et nos corps...  

    Tu es ma force, mon courage,

    Contre tempêtes et orages,

    Ce rossignol, cette hirondelle,

    Plumes, aux ombrelles dentelles... 

    Tu es mon doux paysage,

    Jardin de montagnes, rivages ;

    Fleurs et palette de tendres couleurs,

    Aux sillages de toutes nos splendeurs... 

    Drapés, enlacés dans la brume,

    Nos lèvres s'effeuillent d'écume,

    Sous le soleil levant et son aurore,

    Notre amour, en son sacre, nous honore ;

    Siffle, siffle, rossignol de ton chant

    Qui enivre le coeur des amants !

    En ce printemps, sa belle floraison,

    Éloigne funestes oraisons !

    Sur le parvis d'une cité interdite,

    Ton amour me désigne en favorite ;

    Sous les beaux cerisiers en fleurs,

    Se murmurent promesses et bonheur...

    En une douce symphonie...

    Je suis ton unique souveraine,

    Sur ton âme, à jamais châtelaine ;

    Ô rossignol d'amour, de tes ailes,

    Vol vers les cieux immortels !

    Que notre souffle ne soit que mélodie

    Qui enivre de son nectar, nos vies ;

    Vole, vole ! Rossignol d'amour,

    Dans l'ivresse qui inonde nos jours...

    Siffle, siffle, siffle, mon beau rossignol,

    Sur les branchages où tu cabrioles ;

    Sur terre et ciel, soit ce messager,

    Où vie et mort s'enlace en un lien sacré...

    Bien au-delà de nos lointains rivages,

    Ton chant à nos âmes si précieuses,

     Est une bénédiction en son langage,

    A nos coeurs aimés, unique gage...

     

    Que notre sang, soit un pacte d'amour,

    Qui ruisselle jusqu'aux épines des roses,

    Ô rossignol ! Promet-nous, ton retour,

    En éternels printemps, éternels atours !

     

    Siffle, siffle, siffle l'Amour !

    Siffle, siffle pour toujours,

    Berce à jamais nos rives sacrées

    Lien de sang et d'éternité !

     

    Ô mon beau rossignol !

     

    "On dit que le rossignol se perce la poitrine,

    avec une épine quant il chante son chant d'Amour.

    Il en est ainsi de nous. Comment chanterions-nous

    autrement ?"

    (Citation de Khalil Gibran)

     

    CorpsRimes

    Fleurs des champs00054472-2 

           

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires