•  

     

     

    Vous me tenez sous le joug de votre charme,

    Que je reste pantois, vos yeux me désarment…

    Je déglutis avec difficulté,

    Je reste sans voix, c’est idiot ! Je le sais ! 

     

    J’aimerais vous inviter à danser ! Mais, Pan Pan !

    Je tremble, c’est terrible et c’est point marrant…

    Moi le luron, je deviens soudain pathétique,

    Je ne trouve plus aucun son acoustique !

      

    Quoique vous en pensiez, nous avons tout le temps !

    L’Amour est un air qui se joue galamment,

    Et même si ma patte tremble innocemment,

    Sous des convulsions bizarres, je reste vaillant ! 

     

    Ne pourrions-nous point trouver un coin tranquille ? 

    Pourquoi mon cœur bat-il si vite, en vrille ?

    Moi si rapide dans mes élans ! Si agile !

    Je suis démuni sous votre beauté gracile…

      

    Heureusement qu’il y a mon amie la lune,

    Pour cacher cette balle en mon buffet, ma prune !

    Avec mon air bellâtre, je suis si minable !

    Diantre, redresse-toi ! Ne sois pas si misérable !

      

    Je disais donc que je vous trouve fort jolie !

    Avec votre frimousse, à faire damner

    Tous les lapins de cette forêt, en son nid !

    Accepteriez-vous aussi un tendre petit dîner ?

      

    Boum ! Boum ! Que m’arrive-t-il ? Suis-je amoureux ?

    Mon dieu ! Cela, se voit-il tant dans vos doux yeux ?

    Je suis sous votre emprise, nul doute ! Aucun recours !

    Non que dis-je ! Pire ! Aucune issue de secours !

     

     

    Si je pouvais arrêter tous ces tremblements,

    C’est sûr ! Je vous ferais la cour, assurément !

    Ô, amour ! Fallait-il que tu me prennes au piège,

    Dans tes filets ? Qu’au cœur, tu m’assièges ?

      

    Ma mie, oserais-je espérer un doux baiser ?

    Pourquoi mon oreille d’un coup, vient à s’abaisser ?

    Ne veut-elle point rester bien droite sur ma tête !

    Dure, cette déclaration sur un air bébête !

      

    Dites-moi ma mie, pour vous, l’amour qu’est-ce ?

    Pour moi, je dirais qu’il faut avoir cette hardiesse !

    N’est point lapin celui qui reste si candide !

    Si je vous dis « je vous aime ! », Suis-je si stupide ?

     

    Pan! Pan ! Je suis touché en plein cœur !

     

    Ami(e)s, lecteurs, lectrices...

     

    Quelque chose de stupide l'amour ?

     

    CorpsRimes

     

    Quelque chose de stupide l'amour ?00054472

     

    Vous pouvez rire ! Cela est permis !

     

     

       

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "Pan pan et la rose" 

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    27 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires